Mes 3 habitudes pour rester zen jour après jour.

Voici 3 habitudes que je maintiens au fil du temps et qui me sont très utiles. Je pense que cela peut vous inspirer pour en faire autant dans votre vie :

Ma première habitude : méditer

méditation @premasagar

La pratique méditative est mon habitude la plus ancrée. Je démarre chaque matin par une séance peu de temps après m’être levé. C’est devenu automatique pour bien démarrer la journée. Ce qui change totalement la vie par rapport à démarrer sa journée en allant sur internet comme je le faisais avant.

La méditation « formelle » est un excellent entrainement pour voir comment le mental fonctionne, pour voir comment nous fonctionnons. C’est la meilleure chose pour se connaitre. Ce que j’entends par là, c’est voir les schémas cognitifs en place.

Par exemple un truc bête depuis que j’ai limité internet. Je vois mon mental qui fait des siennes. J’ai des images de message très urgent à répondre. Des scénarios d’article à lire et à ne pas rater. Tout ça est intéressant car si on ne voit pas tout ce cinéma, on y succombe naturellement. Essayez de changer une habitude et vous allez comprendre. Par exemple ne plus regarder la télé si c’est une habitude ancrée depuis longtemps. Cela peut être tout autre chose que vous savez ne pas vous être utile sans pour autant pouvoir arrêter. Cela ne va pas être agréable au début, sensation garantie !

Avec le temps, j’arrive peu à peu à la situation que la vie est une longue méditation. Je dis cela dans le sens qu’à chaque instant les circonstances particulières du moment réveillent ce que nous sommes. Il suffit d’observer comment cela fonctionne. De belles surprises en perspective !

En faisant cela, vous pourrez réaliser qu’il n’y a sur le fond aucun problème. Les histoires sont justes des créations du mental. C’est extrêmement libérateur de découvrir que tout ce à quoi on s’attache, ce qu’on fait vivre à l’intérieur de soi et qui ressort à l’extérieur n’existe pas réellement.

Ma deuxième habitude : apprendre en permanence

apprentissage @LollyKnit

C’est habitude est très liée à la précédente. On a toujours quelque chose à découvrir ou à apprendre. De toute façon, notre cerveau va apprendre par défaut avec ce qu’il recevra comme information. Apprendre ne veut pas forcément dire faire un effort volontaire en faisant les choses d’une façon mécanique. C’est plus observer pour voir comment cela fonctionne. Voici une histoire extraite des enseignements de Bruno Lallement.

« C’est l’histoire d’un ange qui veut entrer au paradis. Il pousse la porte mais celle-ci ne s’ouvre pas. C’est un ange donc il sait qu’il a le droit d’entrer au paradis alors il force la porte. Il force, il force encore et encore jusqu’à s’épuiser. Il n’en peu plus mais il continue encore puis ensuite à bout de forces, il tombe à la renverse. C’est à ce moment que les portes s’ouvrent. Il suffisait de tirer dans l’autre sens.« 

Cette histoire illustre à merveille l’inutilité de l’effort de volonté quand on s’acharne à vouloir obtenir quelque chose malgré que cela ne fonctionne pas. Ce que j’entends pas là c’est qu’on n’obtient pas le résultat recherché. L’erreur avec la volonté est de continuer à faire sans prendre le temps d’observer comment ça fonctionne. Avec des objectifs trop rigides, cela peut stimuler mais aussi provoquer cet effet en forçant ce qui n’a pas à être forcé.

Apprendre peut signifier lire un bon livre, un blog sympa, voir un documentaire mais également apprendre en observant simplement autour de soi. On y trouve pleins de belles leçons.

J’ai un bel exemple qui me vient à l’esprit. C’est celui d’un prisonnier qui est enfermé pendant des années. Il croise un rat et il observe. Il réalise ainsi comment fonctionne le mode de la survie. S’il barre la route au rat, il va attaquer et mordre. S’il le laisse passer, il va fuir. C’est le mode de la survie. Beaucoup de monde fonctionne ainsi. Je vous reparlerai de cette histoire et d’autres dans un prochain article, il y a de grandes leçons à en tirer. Maintenant passons à la troisième habitude :

Ma troisième habitude : limiter internet

internet @Steve Rhode

Internet est un excellent outil qui me permet de communiquer avec beaucoup de monde. J’y trouve beaucoup d’information de qualité. En même temps, c’est très facile de s’y perdre dans des choses inutiles. Pour cela, j’utilise internet après avoir fait le reste car je sais que personnellement, j’ai de grande chance de m’y perdre si je démarre par internet avant le reste. Il y a toujours un lien à lire, quelque chose qui a l’air très intéressant sur le moment sans que cela soit essentiel. Je regroupe donc tout ce qui est à faire sur une durée limité et plutôt en fin de journée. Cela rend la vie bien plus zen.

« Sème un acte, tu récolteras une habitude ; sème une habitude, tu récolteras un caractère ; sème un caractère, tu récolteras une destinée.« 

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !