L’art de la gentillesse

S’il y a quelque chose de particulier à propos du Japon, c’est la gentillesse naturelle des gens. Vous pouvez demander de l’aide à un inconnu et il fera de son mieux pour vous aider. Cela rend la vie de tous les jours très facile et très agréable.

Je n’aurais sans doute jamais découvert cela sans venir ici : la gentillesse est simple et même temps un acte très profond. Le Dalaï-Lama y fait également référence :

« Ma religion est très simple, ma religion est la gentillesse. »

C’est une philosophie que j’explore et sans prétendre la maîtriser, je pense que cela peut être le pilier principal de notre vie. La gentillesse peut nous guider dans chaque interaction avec les autres, dans notre façon de travailler, pour donner du sens à notre vie, etc. Cela fonctionne à merveille car…

La gentillesse offerte aux autres nous revient :

La façon dont vous traitez les autres est le reflet de la façon dont vous vous traitez. Quand vous réagissez avec colère, vous vous mettez dans un état noir et c’est vous qui vous sentez mal dans cette situation. Vous subissez plus que la personne contre qui vous exprimez votre colère.

A l’inverse, quand vous êtes guidés par la gentillesse, vous construisez un sentiment agréable en vous, vous vous sentez bien. En réalité, vous êtes gentil avec vous-même avant de l’être avec les autres.

L’importance de la pleine conscience pour cultiver la gentillesse :

C’est quasiment impossible de mon expérience de faire la transition vers plus de gentillesse sans être en même temps plus vigilant de ses propres pensées. Lorsque vous êtes VRAIMENT présent dans vos interactions avec une autre personne avec l’intention de comprendre et d’agir avec compassion alors la gentillesse va arriver naturellement. A l’inverse si vous êtes perdu dans vos pensées et centré sur vous-même, cela sera très compliqué d’être guidé par la gentillesse.

Quand une personne vient vous parler, tournez toute votre attention sur cette personne sans distraction en mettant le reste de côté. La magie pourra opérer et en traitant les autres avec gentillesse, vous allez créer en vous-même un sentiment agréable. Cela vous encouragera à être encore plus présent tout au long de la journée et à interagir avec les autres avec plus de gentillesse. C’est un cercle vertueux qui s’auto-alimente. La pleine conscience et la gentillesse se nourrissent parfaitement l’un l’autre.

Comment pratiquer l’art de la gentillesse ?

Cela bien sûr demande de la pratique et plus vous le ferez souvent et meilleur vous deviendrez. C’est un processus d’évolution dans lequel la gentillesse peut lentement tout transformer dans :

Vos relations : Vos interactions avec vos amis, vos collègues, vos voisins et votre famille vont petit à petit se renforcer et devenir plus positives.

Votre travail : Cela peut sembler irréaliste de centrer votre travail autour de la gentillesse. Pourtant graduellement, vous pouvez faire de votre travail une expression de la gentillesse dans vos échanges avec vos clients, vos collègues et les gens que vous croisez.

Pour conclure, ce n’est pas facile de cultiver la gentillesse dans chaque interaction que nous vivons au cours de la journée. C’est bien plus facile de manquer de considération, cela demande bien moins d’efforts. Mais quand vous touchez la vie d’une autre personne, cela vous revient directement. C’est à vous de voir quelle vie vous voulez construire et cela sera déterminé par votre degré d’efforts pour vivre en pleine conscience et pour cultiver la gentillesse.

« Chaque fois que vous rencontrez une personne, vous avez une opportunité pour pratiquer la gentillesse. » Sénèque

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !