Comment gérer les distractions pendant que l’on médite ?

Pour commencer, vous pouvez être rassuré si vous êtes distrait, comme tout le monde l’est à un moment où un autre pendant que l’on médite. Même les personnes qui ont médité pendant des années le sont encore.

Comment gérer les distractions pendant que l’on médite ?

Si vous voulez créer un beau jardin, la première étape dans la création de ce beau jardin est de réaliser où sont les mauvaises herbes pour pouvoir les éradiquer. Si vous vous sentez un peu intimidé par le volume de pensées que votre esprit semble capable de créer alors il est bon de vous rappeler que vous avez besoin d’en avoir conscience avant de pouvoir faire quoi que ce soit à ce sujet. Si vous ne voyez pas ce que vous portez, vous ne pouvez rien changer donc c’est une très bonne chose si vous voyez maintenant toutes vos pensées qui défilent. Gardez également à l’esprit qu’apprendre à vivre avec elles dans la douceur vous apportera bien plus de bonheur.

Votre esprit est comme si vous héritiez d’un beau jardin mais qui est plein de mauvaises herbes car il n’a pas été entretenu depuis très longtemps. Vous ne pouvez donc pas ignorer que les mauvaises herbes sont là mais vous pouvez apprendre à faire quelque chose à partir de cela.

Avec un vrai jardin, vous pouvez toujours simplement vous en débarrasser ou embaucher un jardinier pour en prendre soin. Par contre avec votre esprit, vous ne disposez pas de ce luxe. Laissez-le seul et il va juste s’emballer. La meilleure chose à faire est donc de commencer dès que possible à réunir les conditions pour éradiquer les mauvaises herbes.

Si jamais vous vous sentez frustré avec les distractions de votre mental, souvenez-vous que lorsque vous réalisez que vous avez été distrait dans votre méditation, vous avez toujours le choix de faire preuve de patience et de douceur envers vous-même. Se décourager ou s’agacer ne fera qu’empirer les choses. C’est un peu comme mettre de l’huile sur le feu et  tout ce que vous allez obtenir est d’avoir encore plus de pensées et d’être encore plus distrait.

Alors détendez-vous simplement et continuer patiemment en travaillant à éradiquer les mauvaises herbes de votre esprit sauvage.

Chaque moment où vous réalisez que vous avez été distrait est en fait d’une très grande valeur. C’est le point de bascule où notre tendance naturelle de se fâcher, d’être abattu ou frustré peut s’emballer. C’est aussi une occasion pour nous de pratiquer la patience, l’acceptation d’être imparfait, et aussi d’être bon pour nous. Et le fait de porter ses qualités est aussi important à long terme, que le retour a l’objet de la pratique de la méditation qui est en général le souffle de notre respiration.

Il peut être aussi rassurant de savoir qu’il existe des outils qui nous aident à réduire le niveau de distraction que nous pouvons vivre. Il suffit pour cela de retourner notre attention vers notre souffle chaque fois que nous nous rendons compte que notre esprit s’est perdu, c’est très efficace sur le long terme.

Compter vos respirations est une autre façon d’apporter plus de stabilité à votre esprit pendant que vous méditez. La grande nouvelle est que nous ne sommes pas impuissants. En fait, nous avons tout ce qu’il faut pour calmer notre esprit. Nous avons juste besoin de continuer à faire un effort doux et bienveillant.

« La méditation, ce n’est pas de résister jusqu’à exploser d’un seul coup. C’est l’art de se libérer des pensées et des charges émotionnelles non nécessaires pour rester en paix. »

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !