Comment gérer les insatisfactions ?


Plus je parle avec les gens de leurs frustrations, plus je me rends compte que nous avons tous un certain sentiment d’insatisfaction avec nous-mêmes.

Je l’ai parfois, et je serais prêt à parier que tous ceux qui lisent cet article l’ont aussi. Pensez simplement à toutes les fois dont nous sommes mécontents avec nous-mêmes :

  • Nous le sommes quand nous avons le sentiment que nous devrions être mieux, en faire plus, être plus productif, être plus conscient, et c’est sans fin.
  • Nous le sommes quand nous doutons de nous-mêmes et que nous pensons que nous ne sommes pas assez bien pour contribuer et aider d’autres personnes.
  • Nous le sommes quand nous sommes mécontents de certains aspects de nous-mêmes comme notre corps. C’est aussi le cas avec la façon dont nous nous mettons en colère ou dont nous perdons patience avec une personne ou une situation. Comme nous méditons, on se dit que l’on n’aurait pas dû et que l’on n’est pas maître de soi.

Nous pensons que nous devons nous améliorer. C’est une condition constante, et même si nous obtenons un compliment de quelqu’un, nous trouvons un moyen de le réduire dans notre esprit parce que nous pensons que nous ne méritons pas assez ce compliment.

Cela affecte notre vie de bien des façons : nous pensons que nous ne sommes peut-être pas prêts pour trouver un partenaire amoureux avec qui on se sent bien, pour faire un travail qui nous passionne et pour trouver notre bonheur.

Et par-dessus tout, nous n’aimons pas nous sentir de cette façon, alors nous courons dans des distractions sans fin. C’est au cœur de presque tous nos problèmes.

Alors, comment pouvons-nous faire face à ce problème sous-jacent ? La réponse est profondément simple, mais pas facile.

Avant d’aborder le problème, nous devrions d’abord discuter de l’idée d’être insatisfait avec nous-mêmes comme moteur pour améliorer notre vie. Nous sommes souvent amenés à apporter des améliorations à notre vie parce que nous sommes mécontents de nous-mêmes, et ce n’est pas une mauvaise chose. Nous avons de l’espoir pour quelque chose de meilleur.

Mais considérez également ceci :

Quand nous sommes malheureux avec nous-mêmes, il est difficile d’être heureux quand nous faisons quelque chose de bien. Nous sommes donc toujours insatisfaits. Donc faire quelque chose de bon n’est pas toujours la récompense que l’on attend.

Même lorsque nous nous améliorons, le sentiment d’insatisfaction ne disparaît pas. Nous essayons donc de nous améliorer un peu plus et cela ne disparaît toujours pas. De mon expérience, cela ne sera jamais le cas jusqu’à ce que vous soyez prêt à affronter la réalité.

C’est-à-dire que pendant toute cette période d’amélioration dont la racine se trouve dans l’insatisfaction, nous ne nous aimons pas. Ce qui est triste.

Est-il donc possible d’améliorer sa vie sans insatisfaction avec soi-même ? J’ai découvert que la réponse est un oui sans hésitation !

Vous pouvez par exemple manger sainement non pas parce que vous n’aimez pas votre corps et que vous voulez le rendre meilleur mais parce que vous vous aimez et que vous voulez le meilleur pour lui. Vous pouvez méditer non pas parce que vous êtes mécontent de vous-même mais parce que vous vous aimez et que vous vous faites ce cadeau.

Je dirais même que vous ferez bien plus régulièrement toutes ces choses si vous vous aimez alors que ce sera bien plus difficile si vous vous détestez vous-même. Mais alors…

Comment faire face à l’insatisfaction quand elle se présente ?

Que pouvons-nous faire de notre insatisfaction continuelle envers nous-mêmes ? Comment pouvons-nous faire face au doute, au ressenti que nous ne sommes pas assez bien, en étant insatisfaits avec certaines parties de nous-mêmes?

Il s’avère que ces situations sont des occasions parfaites afin d’apprendre et devenir plus amicales avec nous-mêmes.

Voici comment :

  1. Chaque fois que vous notez ces sentiments d’insatisfaction, vous pouvez faire une pause et simplement l’observer.
  2. Tournez-vous vers ce sentiment, en voyant comment il se manifeste dans votre corps. Soyez curieux de la façon dont vous le ressentez physiquement.
  3. Au lieu de fuir ce sentiment, restez avec lui. Au lieu de le rejeter, essayez de l’accepter.
  4. Ouvrez-vous à la douleur de ce sentiment afin de le voir comme un chemin pour ouvrir votre cœur. De cette façon, vous entrez en contact avec la douleur et vous pouvez la libérer en la laissant être sans la rejeter.
  5. Souriez à vous-même, et cultivez une amitié inconditionnelle avec tout ce que vous voyez.

Maintenant, je ne prétends pas que ce soit une méthode facile, ni que cela vous guérira de toutes vos difficultés d’un seul coup. Mais cela peut être la base pour commencer à former une relation de confiance avec vous-même, ce qui va faire une différence énorme dans la qualité de votre vie.

Je vous recommande de pratiquer ceci chaque fois que vous remarquez l’autocritique, le doute de soi et la dureté envers ce que vous voyez en vous-même. Il suffit de prendre une minute, de faire face à ce que vous ressentez et restez avec cela dans une amabilité inconditionnelle. Voici un bel exemple d’acceptation avec ce message laissé hier par Sandrine dans le programme de méditation que j’anime :

message-sandrine

Au final, vous trouverez que l’amour est une motivation plus puissante que l’insatisfaction sans fin avec nous-mêmes. J’espère que vous trouverez une amitié avec vous-même qui rayonnera dans vos relations avec également toutes les personnes que vous croiserez sur votre route.

Gardez cela en tête tout au long de votre journée pour vous accompagner et ne pas suivre vos insatisfactions en vous faisant du mal inutilement. Si vous souhaitez être accompagnés pour mettre en place cela dans votre vie, alors comme pour Sandrine je serais ravi de pouvoir vous accompagner dans le programme de méditation que j’anime. Pour cela, vous n’avez qu’à cliquer sur l’image juste en dessous. Au plaisir et excellente semaine en restant bon d’abord avec vous-mêmes !

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !
seal
Vous voulez apprendre à méditer ?Cliquez ici