Comment la méditation libère-t-elle du stress ?


Le stress se déclenche lorsque nous sommes sous pression par les exigences de notre travail, par les conflits interpersonnels, par les soucis d’argent, ou par des problèmes de famille. C’est même souvent une combinaison de ces facteurs.

En méditant, vous allez apprendre à ne pas rajouter de souffrance psychologique inutile. Vous allez prendre la responsabilité de vos propres états intérieurs, et vous former pour modifier la façon dont vous allez répondre aux expériences qui vous stressent lorsqu’elles arrivent (celles notamment difficiles), de sorte que la façon dont vous allez y répondre soit plus propice au bien-être et aux conditions pour créer votre bonheur.

Il y a donc beaucoup de choses que la méditation peut nous aider à atteindre dans la gestion du stress. Cela commence par cultiver notre faculté d’attention et de concentration. La pleine conscience nous aide à devenir plus profondément conscients des réactions inconscientes produites par notre esprit en réponse à un stress.

Nous pouvons devenir plus conscients, par exemple, de la façon dont nous rendons parfois les choses hors de proportion, de sorte que nous avons l’impression que cette situation est bien plus terrible qu’elle ne l’est en réalité en voyant les choses avec calme et recul.

Nous pouvons dans l’état méditatif prendre conscience de la façon dont nous alimentons des pensées anxieuses, de sorte qu’une pensée neutre à propos de quelque chose que nous avons à faire nous conduit à imaginer beaucoup de choses qui n’arriveront jamais.

Une fois que nous en prenons conscience, que nous voyons ses activités mentales, nous sommes clairement dans une bien meilleure position pour en faire quelque chose d’autre et agir différemment.

Avec la prise de conscience vient le choix. Une fois que nous avons pris conscience d’un schéma de pensées qui se répète, nous sommes en mesure de choisir d’agir autrement. Alors que sans prise de conscience, il n’y a pas d’autre choix que de répéter encore et encore les choses. Les mêmes situations extérieures, les mêmes causent produisent les mêmes résultats.

Par exemple, vous pourriez ressentir un sentiment d’anxiété au sujet d’un projet au travail, être ennuyé avec un collègue, vous sentir mal avec votre conjoint qui ne vous écoute pas, ou bien encore vous sentir accablé par de nombreuses choses à gérer, etc. Au lieu de vous sentir dépassé par tout cela, vous allez respirer profondément pour prendre de la hauteur et voire les choses avec plus de détachement.

Si vous ne le faites pas, votre mental va s’emballer davantage et la situation ne va faire qu’empirer tout en vous sentant épuisé ! Vous ne voyez alors plus que cela et plus tout le reste.

Quelle méditation pour apprivoiser le stress ?

Je vous recommande vraiment de respirer en pleine conscience pour vous aider à utiliser votre souffle comme un moyen de se détendre et de rester dans l’instant présent. Votre souffle est toujours avec vous donc c’est un excellent outil pour revenir dans le présent dès que l’on devient trop mental. Vous coupez avec vos pensées en ne les alimentant plus pour revenir sur votre respiration.

Lorsque c’est possible, c’est aussi très utile de se mettre en mouvement en faisant quelques pas, là aussi pour revenir dans le présent et sortir du piège mental des pensées qui s’emballent et qui vont renforcer le stress.

À vous de pratiquer la prochaine fois qu’un stress se présente dans votre vie.

« Si les sources de stress sont bien réelles, votre sentiment de détresse, lui, est auto-infligé et souvent inventé. »

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !
seal
Vous voulez apprendre à méditer ?Cliquez ici