Comment savoir que vous progressez en méditation ?

Lorsque vous débutez en méditation, vous avez souvent besoin d’être rassurés sur le fait que vous êtes sur la bonne voie. Pourtant souvent, il est difficile de dire si vous faites des progrès ou non mais voici une liste de quelques-uns des petits changements que vous pourriez surveiller :

  • D’autres personnes ont remarqué que vous changez. Il arrive que les personnes que j’accompagne rapportent que d’autres remarquent qu’ils deviennent plus détendus, moins réactifs et plus conviviaux.
  • Vous développez une plus grande concentration. Vous pouvez utiliser le comptage pour vous donner une idée si vous développez une plus grande concentration. Être capable de compter jusqu’à dix, même une fois peut-être un pas en avant. Vous remarquerez peut-être que vous avez la possibilité de compter en ayant en même temps des pensées qui apparaissent sans vous laisser distraire. Ceci est excellent ! Mais il est préférable de ne pas trop s’attacher à ceci car cela pourrait se transformer en une distraction et ralentir votre progression.
  • Vous avez des expériences intéressantes en méditant. Vous pouvez commencer à noter des choses inhabituelles – comme un délicieux sens du rythme de votre respiration, ou la façon dont votre corps se déplace subtilement en réponse à votre rythme cardiaque. Ceci est un bon signe car vous entrez dans un état plus profond de concentration.
  • Vous accordez plus d’attention au monde extérieur. C’est un autre très bon signe quand vous commencez à ralentir pour remarquer la beauté dans le monde.
  • Vous remarquez que vous avez le choix. Vous pouvez commencer à remarquer l’espace entre un stimulus extérieur et votre réponse en réalisant que vous avez le choix sur la façon de réagir. Vous pouvez choisir de ne pas répondre comme habituellement en suivant vos schémas inconscients, pour à la place choisir une réponse plus appropriée et plus créative.
  • Vous devenez plus conscient de vos actions. Avant d’arriver à l’étape d’être pleinement vigilant de nos actions avant que nous les fassions, nous commençons à les remarquer peu de temps après que nous les avons faits. Il est tentant de ressentir de la frustration de vous dire que vous avez perdu votre sang-froid une fois de plus, mais en réalité c’est un bon signe lorsque vous avez remarqué cela assez vite. Avec la pratique, vous serez capable d’attraper ces réponses automatiques de plus en plus tôt, jusqu’à ce que vous soyez en mesure de choisir de répondre de manière plus créative et plus appropriée.
  • Vous ressentez un plus grand calme. Vous pouvez avoir des périodes de calme plus profond soit pendant votre méditation ou soit après votre pratique. Vous pouvez même éprouver une certaine réticence à mettre fin à votre période de méditation.

L’un des principaux signes de progrès dans la méditation est d’être plus détendu avec l’idée ou non de faire des progrès. Il faut bien comprendre que notre pratique de la méditation ne change jamais d’une façon linéaire constante. Il y a toujours des hauts et des bas. Un jour, vous êtes assis et vous trouvez de façon inattendue que vous êtes parfaitement heureux et presque totalement sans distraction. Le lendemain, votre mental s’emballe dans tous les sens. Ceci est normal, et il est bon de se détendre, de ne pas être obsédé à propos de l’idée d’atteindre quelque chose ou d’attendre un état particulier.

Il est bon d’avoir l’aspiration d’aller vers un plus grand calme et plus de bonheur, mais l’espoir et l’attente que cela se produise ne nous apporteront rien d’autre que la douleur.

À l’image de la nature, nos progrès se construisent calmement étape par étape alors en attendant, détendez-vous et concentrez-vous sur la pratique.

« La méditation, c’est une conscience claire de tout événement, un souffle apaisé, un accord avec le monde » Blaise Pascal

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !