Comment se libérer de ses peurs ?

Si vous demandez à la plupart des gens ce qu’ils veulent de la vie, ils vous diront probablement qu’ils veulent être heureux, qu’ils veulent être aimés. Le succès, la célébrité et la richesse arriveront sans doute juste après. Mais je pense qu’ultimement, ce que nous recherchons le plus est la liberté.

C’est-à-dire la liberté d’être nous-mêmes, la liberté intérieure pour se sentir en paix avec soi-même en vivant cela en permanence peu importe où nous sommes. Et l’obstacle principal sur ce chemin est la peur qui nous empêche de grandir et d’apprendre des expériences de la vie.

Une grande raison pour laquelle c’est si difficile de se libérer de ses peurs est que nous devons soudainement être honnête avec nous-mêmes. C’est le moment pour se confronter avec ses peurs plutôt que de les ignorer.

Vous n’êtes pas votre ego :

Lorsque vous réalisez que c’est en s’identifiant avec la voix dans notre tête qui nous raconte des histoires inquiétantes que nous restons dans un état d’inquiétude sans pouvoir avancer dans la vie alors vous pourrez plus facilement ne plus y croire et ne plus l’alimenter.

Riez de vos peurs :

Quand je parle de mes peurs à un ami, je suis capable d’en rire car c’est vraiment idiot et irrationnel. Votre liberté se trouve dans votre capacité à ne plus prendre tout ce qui peut vous inquiéter autant au sérieux. Cela va rendre votre vie bien plus agréable et bien plus facile pour avancer et le rire est un excellent antitode.

Lâcher-prise avec vos peurs plutôt que de vous faire aspirer par ce que vous pouvez vous raconter :

Je fais cela en méditant. Vous pensez peut-être que vous manquez de temps et que vous ne savez pas comment vous y prendre pour méditer. Je vous recommande d’apprendre en vous amusant avec le plaisir de pratiquer plutôt que pour éviter une douleur. N’oubliez pas à nouveau de rire plus souvent de vous-même ! Cela vous aidera en plus  à vous y mettre plus facilement.

Voyez la vérité en face :

Nous vivons dans un monde où tout est incertain. La vérité est qu’il n’existe aucun lieu qui ne pourra jamais vous garantir à 100% d’être en sécurité et qui pourrait vous protéger de tous dangers. Une bien meilleure option est d’essayer de rester focalisé sur la seule chose que vous pouvez contrôler : votre rapport avec vos pensées et vos émotions.

Reconnectez-vous avec votre sagesse intérieure et votre intuition. Votre ego basé sur la peur va par exemple vous dire : « Tu dois prendre ce travail, tu as besoin d’argent pour payer les factures sinon tu vas te retrouver à la rue. ». Votre intuition si vous lui faites un peu de place pour l’écouter elle sait que vous allez être OK si vous ne prenez pas ce travail dont vous sentez que cela ne vous correspond pas. Vous savez au fond de vous qu’une meilleure opportunité va se présenter qui vous correspondra beaucoup mieux. Encore faut-il que vous lui laissiez la possibilité de se présenter dans votre vie.

Après avoir essayé de lutter contre mes peurs, j’ai découvert que ce qui me faisait le plus peur (ne pas être assez bien) a été en même temps ma meilleure opportunité pour apprendre et pour évoluer. Sans cela, je n’aurais sans doute jamais découvert tout ce que j’ai appris (et ce que j’apprends encore) !

Quand des pensées inquiétantes se présentent, je me rappelle que tout cela n’est que passager et pas très sérieux car je sais que je suis à la bonne place.

« Ne laissez jamais la peur prendre les décisions à votre place. »

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !