Nous aspirons tous au bonheur, quelques soient nos comportements. Comme Matthieu Ricard l’explique dans cette vidéo du TED. Personne ne se lève le matin en ce disant: puis-je souffrir horriblement aujourd’hui et tous les jours à venir.

En poussant les choses encore plus loin, il donne l’exemple dans son livre « Plaidoyer pour le bonheur » d’une personne qui veut mourir en pensant trouver une forme de libération en contraste avec sa souffrance actuelle. C’est encore le bonheur ou une forme de mieux-être qui est recherché.

Pour trouver se bonheur certains vont se lancer dans de grandes études afin d’acquérir un statut, pour d’autres cela sera fonder une famille, pour d’autres encore cela sera pourra passer par la richesse matérielle. A chaque fois, l’idée est d’être heureux une fois accomplit ce que l’on poursuit.

simplicité

Lorsque j’ai écouté Za Rinpoché expliquer la différence entre l’idée du bonheur en occident et en Orient, cela a été une grande révolution pour moi. Voici la vidéo (elle est anglais donc cela peut ne pas vous convenir, je l’ajoute si certains lecteurs sont intéressés ;)):

Za Rinpoche on The Backdoor To Enlightenment from Cody’s Books on FORA.tv

En occident le bonheur est basé sur l’accomplissement, c’est-à-dire que l’on poursuit un but. Cela peut être le but d’avoir une grande carrière, le but de pouvoir acheter une maison, le but de trouver l’amour….. Ce qu’une fois après avoir accomplit de nombreux efforts pour atteindre ce but que l’on pourra enfin être heureux. Nous sommes toujours en quête de quelque chose avec la croyance qu’une fois obtenue ce qui est convoité alors le bonheur apparaitra.

En regardant cela de plus prêt, il est facile de ce rendre compte que ça ne fonctionne pas. La richesse par exemple n’empêchera pas une colère, une angoisse ou une peur. Alors, comme cela ne marche pas, certains se mettent à nouveau en quête de quelque chose de nouveau espérant une nouvelle fois pouvoir ainsi y trouver le bonheur. L’histoire se répète encore et encore.

Le bonheur ne peut pas venir de conditions extérieures car celles-ci sont constamment changeantes. Un exemple très simple, lorsque l’on achète un nouveau bien, celui-ci nous procure alors un plaisir immédiat puis petit à petit cela disparait pour laisser place à autre chose dans notre esprit jusqu’à ce qu’on reparte à nouveau dans la recherche d’un autre achat, d’un autre plaisir immédiat. C’est sans fin.

Pour les bouddhiste, le bonheur ne résulte pas des conditions extérieurs mais bien de notre esprit. Le bonheur se trouve en nous et non à l’extérieur de nous. Cela change totalement avec la conception du bonheur à laquelle on a été habitués. Le bonheur n’est plus un accomplissement (après avoir du réaliser de nombreuses choses) mais une réalisation, c’est-à-dire la réalisation que tout est très simple. Le bonheur se trouve là à chaque instant.

Vous vous trouvez dans une pièce sombre, vous cherchez partout où se trouve la lumière sans vous rendre compte que vous portez des lunettes déformantes faisant que c’est sombre. Au lieu de chercher la lumière partout, il suffit juste de retirer les lunettes pour y voir claire” Histoire de Za Rinpoché pour illustrer ces propos.

bonheur

De façon très bête, en mettant son bonheur entre les mains d’un résultat futur. Nous ne pouvons pas être heureux dans le moment présent. Le fait même d’essayer d’être heureux fait que mécaniquement, on ne peut pas l’être à ce moment précis.

Il n’y a aucune voie vers le bonheur, le bonheur en lui-même est la voie” citation de Za Rinpoché.

Si nous ne sommes pas heureux dans le moment présent, c’est parce que nous nous attachons à l’idée d’un bonheur qui serait conditionné par tel ou tel évènement. Le bonheur authentique est lui inconditionnel, offert à tous les être en même proportion. On y d’ailleurs accès dans les moments de calme lorsque l’esprit est plus calme et lâche prise.

C’est ensuite que notre ego entre en jeu pour nous couper de la simplicité. L’ego veut faire des prouesses, être le meilleur. C’est très important de faire le ménage pour aller à l’essentiel. Comme dans une vieille maison, il faut savoir faire le tri pour ne garder que l’essentiel. C’est là même chose avec notre esprit en essayant de le débarrasser de tous ce qui est inutile. C’est très facile à comprendre sur le plan intellectuel. Pour le vivre, c’est une aventure de tous les jours ;) Notre esprit est très compliqué.

« La simplicité est la chose la plus difficile à réaliser » Maître Deshimaru

Pour illustrer tout cela, voici l’article de Léo Babauta « une vie simple »que je trouve excellent pour le partager avec vous. C’est une belle illustration du bonheur, c’est nous qui nous compliquons la tâche encore et encore au lieu d’aller vers plus de simplicité. La simplicité c’est pour aller à l’essentiel.En courant dans tous les sens c’est la meilleure façon de se perdre en route.

Le bonheur est un état, une façon de vivre les choses en toute simplicité ;).

creativecommonsbigCrédit photos (dans l’ordre d’apparition): Maud Géry  -  abdallahh







Vous en avez marre du stress, du manque de confiance en vous, du manque de temps et des relations compliquées avec les autres ?

Apprenez gratuitement et facilement à méditer. Pour commencer tout de suite, indiquez simplement votre prénom et votre email pour recevoir votre leçon et changer votre vie

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge

8 Comments

  1. Sridar14 avril 2012 à 2 h 50 minRéponse

    Bonjour Jonathan,

    Je crois que tu as mis en valeur le véritable Bonheur, en évoquant cette phrase : « Le bonheur se trouve en nous et non à l’extérieur de nous. »

    Nous courons Tous après quelque chose, qui au final, est en nous :)

    La société actuelle nous fait croire que le bonheur résulte des biens que l’on peut accumuler ou encore de l’argent que l’on peut accumuler. Mais l’argent ne devrait pas être une finalité mais plutôt un outil pour accéder au Bonheur.

    Un jour j’ai lu une phrase que je trouve plutôt inspirante : « Nous n’avons jamais assez de ce dont nous n’avons pas besoin. »

    Merci pour le partage de cet article Jonathan ;)

    Amicalement,
    Sridar
    Sridar Articles récents..Histoire Inspirante sur la divinité de l’homme [Corps Energétique]My Profile

    • Jonathan14 avril 2012 à 4 h 57 minRéponse

      Bonjour Sridar,

      Je suis très content de partager cette vision du bonheur avec toi. Petit à petit, ce message touche de plus en plus de coeurs et le monde change ;)
      Il est impossible de rester éternellement coupé de soi, dans le mode de l’apparence loin de ce que l’on est réellement.

      Au plaisir ;)
      Jonathan Articles récents..Comment mobiliser son potentiel pour réaliser un objectif ?My Profile

  2. Comment être heureux3 juin 2012 à 13 h 59 minRéponse

    Bonjour,

    Je suis en train de lire un rapport très intéressant sur la recherche du bonheur et l’estime de soi. Il propose plusieurs conseils utiles qui m’ont déjà beaucoup aider.
    Comment être heureux Articles récents..Comment être heureux en 6 étapesMy Profile

  3. Gabriella5 juin 2012 à 8 h 37 minRéponse

    Bonjour à tous ,
    chacun son histoire et son rapport avec « le bonheur »
    Les circonstances de la vie nous obligent à nous s’ adapter
    aux situations différentes.
    Défier les difficultés nous stimule de suivre le mouvement.
    .
    C’est possible d’avoir des moment de bonheur pendant
    qu’on est dans le mouvement, pendant que on se sent utile.
    .
    Parfois on vit dans l’illusion de bonheur, on crée les désirs
    inutiles qui nous emmène à la déception.
    Nous désirons tant de choses qui se contredisent toutes.

    On vit dans la confusion, dans le conflit si on ne trouve pas
    la cause de nos contradictions.
    A un moment de notre vie nous avons besoin de regarder
    avec lucidité nos comportements sans nous condamner
    .
    Grâce à la Méthode , j’ai pu arrêter de tergiverser sans cesse
    et accepter la vie telle qu’elle est et pas comme j’aurais voulu.
    J’ai pu donner un sens à mon existence ….c’est aller au delà
    de l’activité égocentrique de l’esprit.

    « Le bonheur est un état d’être intemporel.Seul un esprit libre
    peut trouver la vérité, et recevoir ce que l’on ne peut ni mesurer
    ni nommer ; et c’est cela la simplicité  »
    Bonne route à tous
    bien amicalement
    Gabriella

    • Jonathan Rigottier8 juin 2012 à 10 h 43 minRéponseAuteur

      Bonjour Gabriella,

      Je retrouve dans ce que tu décris beaucoup de mon vécu donc j’apprécie. Comme toi, la méthode de Bruno Lallement me permet d’y voir plus clair et d’éroder petit à petit les couches d’illusions du mental.
      A chaque pratique et à chaque nouvelle écoute, je découvre de nouvelles choses et je grandi petit à petit. J’en arrive aux mêmes conclusion que toi avec toujours des retours en arrière.

      Je trouve intéressant de relire d’ancien articles de mon blog, ça me permet de mesurer ce qui a changer depuis dans ma façon de voir les choses. Si le coeur t’en dis, je te recommande de te lancer toi-aussi dans cette aventure ;) Tu as beaucoup de choses passionnantes à partager et un long vécu que j’apprécie.
      A+

  4. Rino4 septembre 2013 à 17 h 50 minRéponse

    Etant toujour dans l’inquietude de tout et de rien(futur,passe,regard des autres…)
    J’ai prit la decision de passer une journee entiere en mettant tout cela de côte et simplement lacher prise.

    Mes chers amis,mon esprit d’habitude tourmente(tu n’as pas ceci ou cela….)
    Ressemblait au Paradis(la paix interieur tout simplement)
    Donc je croit que l’inquietude est ou n’est pas loin d’etre la cause principal du mal être des hommes ;)

    • Jonathan Rigottier14 septembre 2013 à 17 h 43 minRéponseAuteur

      Bonjour Rino,

      Vous avez compris le truc, laissons la vie et notre intuition pour nous guider vers ce qu’on devrait faire où nous. C’est tellement simple et peu habituel qu’on n’y arrive plus. Maintenant, on peut petit à petit inverser la tendance comme avec cette délicieuse journée ;)