Chronique du livre de Bruno Lallement : Comment utiliser pleinement votre potentiel. (Partie 3/3)

Le début de la chronique se trouve ici.

Chapitre : Le vrai moteur de la vie

En occident, nous avons fait de la volonté personnelle et collective une puissance et à cause de cela, partout nous voyons des personnes s’échiner à atteindre leurs objectifs, suant sang et eau pour y parvenir, alors que finalement LE VRAI MOTEUR DE LA VIE C’EST LA MOTIVATION, ou si vous préférez L’ASPIRATION A …

A l’image d’un navire dont la volonté serait représentée par le gouvernail et la motivation par la voilure ou le moteur, on s’aperçoit que beaucoup de personnes rament avec le gouvernail.

Pour progresser dans une direction, il nous faut de très bonnes raisons, de puissantes raisons qui nous permettront de faire fi des difficultés. Mais si nous suivons une direction pour de mauvaises raisons, toute la volonté du monde n’y changera rien, notre existence sera un lamentable échec et nul bonheur ne pourra poindre à l’horizon. Sans cette motivation profonde, cela revient à donner la direction à un navire posé en cale sèche.

Note : cela correspond tout à fait ce qu’explique Steve Pavlina dans son article « crossing the bridge« .

La première chose consiste donc à déterminer ce que nous désirons réellement accomplir et cela exige de faire preuve d’une totale honnêteté envers soi-même. Il est nécessaire dès le départ d’établir une base ferme même si plus tard nous devons y apporter quelques modifications.

Pensez à ce que avez vraiment envie d’accomplir dans votre vie, ne vous censurez pas. Ne vous servez pas des autres et des circonstances extérieures pour censurer vos désirs.

Si vous voulez atteindre un objectif, il doit d’abord être en accord avec vos aspirations profondes et ensuite posséder suffisamment de puissance pour s’actualiser, comme une graine qui aura une poussée suffisante pour soulever la terre et les cailloux et commencer sa croissance.

LA PUISSANCE DE VOS ASPIRATIONS PRENDRA NAISSANCE DANS L’IMPORTANCE QUE VOUS LEUR ACCORDEREZ.

Chapitre : Comment transformer ses aspirations en réalité ?

1. Reconnaître et accepter pleinement ses désirs : Dites-vous à vous-même que vous avez le droit de vous réaliser à travers vos aspirations puisqu’elles feront de vous quelqu’un de plus heureux et de plus épanoui, autrement dit plus enclin à favoriser le bonheur autour de lui. Vous appauvrir n’apportera pas la richesse aux autres, bien au contraire.

2. Reconnaître la légitimité de ses désirs : Vous interdire le bonheur ou la réalisation de vos désirs, c’est une façon indirecte de ne pas le reconnaître pour les autres. Rappelez-vous ceci : « Un désir est une possibilité qui cherche à s’exprimer ».

3. Comment rendre vos aspirations légitimes : La moindre culpabilité, même inconsciente, que dis-je, surtout inconsciente, le moindre doute au sujet de votre désir et de sa légitimité, la moindre négation anéantira vos aspirations. Si de tout votre être, vous ne pouvez dire oui à votre désir, il y a peu de chance qu’il prenne naissance et, si cela arrive, ce ne sera qu’une demi-réussite.

La meilleure façon de vous accorder ce droit et d’en reconnaître la légitimité, et la meilleure façon d’y parvenir est de reconnaître ce droit pour chacun. Dès que vous aurez levé tous les freins, conscients ou inconscients, vous serez surpris de voir comment les circonstances semblent se prêter à vos désirs.

4. Faites-le exister : Comme une plante en pleine croissance, vous devez nourrir votre désir et pour cela, il n’y a pas mieux que l’imagination. Imaginez les étapes de cette réalisation, les conséquences sur votre vie et celle des autres, votre état d’esprit, la joie que cela vous procure, etc… Soyez aussi précis que possible et : FAITES EN SORTE QU’IL N’Y AIT PLUS MENTALEMENT LA MOINDRE DISTANCE ENTRE VOUS ET VOTRE DESIR.

5. Demandez et vous serez exaucé : Demander, c’est créer la possibilité de… et ne pas oser demander c’est attendre une réponse à une question qu’on n’a pas formulée. Nous sommes seuls à savoir que nous avons une question à poser.

Il faut aussi demander parce que la demande témoigne de l’importance que vous accordez à votre désir et du fait que vous êtes prêt à franchir les étapes nécessaires à son actualisation.

6. L’attente confiante : Après avoir effectué une demande envers une personne, laissez les choses mûrir et prendre place. Attendez patiemment tout en étant attentif à tout se qui se produira et surtout, faites confiance en sachant que vous avez fait tout ce que vous aviez à faire pour que cela s’accomplisse.

Comme une recette où tous les ingrédients ont été réunis, il n’y a plus qu’à attendre que cela mijote.

Chapitre : Comment se libérer efficacement de ses peurs ?

La meilleure façon de se libérer d’une peur est d’abord de comprendre comme elle se crée. Votre peur n’est rien d’autre que des images mentales et des sensations physiques qui se créent à partir de l’idée ou de la représentation que vous vous faites de la situation.

C’est votre appréciation, consciente ou non, du monde, des circonstances ou des autres, qui génère la peur et non l’objet de vos perceptions. Comprenez d’abord le principe, assimilez-le, puis agissez.

Une des grandes clés du bonheur et de la réussite :

Cette clé est tellement évidente que la majorité des personnes n’y pensent même pas et passent complètement à côté. Cette clé, vous l’avez déjà, elle fait partie de vos ressources et capacités personnelles. Vous l’avez utilisée bien des fois sans savoir qu’elle pourrait vous donner la vie à laquelle vous aspirez tant.

Cette clef tient en un seul mot : DEMANDEZ !

Votre demande doit porter en germe ce que vous désirez obtenir. Elle doit induire la réponse que vous attendez. Votre demande doit totalement s’associer à ce que vous voulez.

En formulant une demande, vous générez un mouvement qui va dans le sens de vos désirs, mais si cette demande est chargée de désirs contraires plus puissants que votre aspiration, il ne se produira rien ou du moins rien de positif.

Une demande claire, posée, affirmée indique que le terrain en vous est prêt à recevoir la graine de la connaissance qui ainsi pourra croître dans de bonnes conditions.

Si par exemple, vous voulez l’abondance, demandez-la et elle vous sera accordée si votre désir est suffisamment fort et sincère. Votre demande indique aussi qu’il n’y a plus en vous la moindre peur de recevoir, plus le moindre doute quant à votre droit à recevoir la chose demandée.

Demandez avec humilité parce que cela indique que vous avez aussi le respect pour faire bon usage de ce que vous demandez. Et vous pouvez demander beaucoup. La demande, même insistante est respectueuse tandis que l’exigence est agressive et autoritaire.

Chapitre : Les secrets de la confiance en soi.

Ce qui sépare celui qui a confiance en lui de celui qui en manque n’est rien d’autre qu’une conscience claire de ses ressources et possibilités.

Comment développer une plus grande confiance en soi ?

Acquérir confiance en soi n’est pas si difficile, mais vous devez accepter certaines remises en question dans votre manière de penser, de voir et d’agir.

1. Disséquez vos pensées négatives : demandez-vous sur quoi elles se fondent pour vous imposer de telles affirmations sur ce que vous êtes ou ce que vous êtes capables ou non d’accomplir.

Une pensée négative est une mauvaise autorité à laquelle vous avez fini par adhérer et à qui vous accordez un pouvoir qu’elle n’avait pas. L’AUTORITE C’EST VOUS.

Si vous échouez, cela ne veut pas dire que vous êtes mauvais, mais que quelque chose vous a échappé, rien d’autre.

2. Ne vous comparez pas : Si quelqu’un réussit dans un domaine particulier, ce n’est pas parce qu’il est meilleur que vous, mais parce qu’il a trouvé un domaine qui correspond parfaitement à ses potentiels et qu’il a appris par la force des choses à faire converger ses pensées et ses actes dans le sens de son accomplissement, parce qu’il a consacré les moyens, les ressources, les efforts nécessaires pour y parvenir.

3. Aimez ce que vous faites et ce que vous êtes : L’amour est ce qui permet justement à chacun de révéler la part de ce qu’il y a de plus riche et de plus heureux en lui.

Pourquoi ne devriez-vous pas vous faire confiance ?

1. Vous n’avez rien réussi : Vous avez des capacités et vous pouvez les faire évoluer en apprenant à les utiliser.

2. Vous avez eu de mauvaises expériences : Cela ne remet pas en question ce que vous êtes, ni ce que vous êtes capable de faire.

3. Vous avez peur d’échouer : Débarrassez-vous de votre ego sinon vous n’entreprendrez jamais rien d’heureux et de constructif.

4. Fixez-vous des buts : Chaque petite réussite vous conduira vers de plus grandes et tout cela contribuera à renforcer votre confiance.

5. Soyez déterminé : Un souhait c’est lorsque vous vous contentez de désirer une chose sans aucune force ni énergie pour l’amener vers son actualisation. Le désir ardent est sous-tendu par une détermination forte qui vous donne l’aplomb, la stabilité et la pugnacité de transformer votre désir en réalité.

Chapitre : L’attitude mentale qui permet d’exaucer les souhaits.

L’attitude juste c’est lorsque vous êtes correctement ajusté, que votre manière de penser, votre façon de vous exprimer ou d’agir conviennent à ce que vous désirez réaliser.

Rappelez-vous que vous ne pouvez pas changer le monde, mais vous pouvez changer votre regard sur le monde. Vous transformez ainsi les circonstances de votre vie comme autant de chances et d’opportunités.

C’est l’habitude de ne regarder que le côté sombre, déprimant des circonstances qui conduit la plupart des gens vers la morosité, les soucis et la dépression.

Commencez donc dès aujourd’hui par vous entrainer à remarquer la plus petite « bonne chose » qui vous est arrivée aujourd’hui et remerciez de l’avoir eue ou vécue. Puis étendez cette attitude à votre vie en général, remarquez toutes les bonnes choses qui vous arrivent au lieu de vous fixer uniquement sur ce qui ne va pas. Remerciez ces circonstances d’être là dans votre vie.

Voyez comment votre état d’être en est transformé. Plus vous remercierez pour toutes ces bonnes choses qui vous sont arrivées, plus elles auront tendance à se reproduire dans votre vie.

Chapitre : La meilleure façon de pratiquer la visualisation et l’imagerie mentale.

Lorsque vous pratiquez la visualisation, vous « construisez » volontairement une image dans votre esprit dans le but que celui-ci l’accepte et la fasse vôtre. Le but est de faire en sorte que cette image prenne corps en nous et que nous devenions littéralement cette « image ».

Tôt ou tard, des pensées ignorées par la conscience viendront saborder vos efforts. Vous ne pouvez pas planter des graines sur une terre en friche, il est indispensable de labourer avant. Pour cela, vous devez tout d’abord identifier ces mauvaises herbes et c’est là que l’imagerie mentale est d’un grand secours.

La visualisation est une image délibérément construite et l’imagerie mentale est quant à elle, une image qui survient spontanément sans que l’on s’y attende. Elle surgit là sans qu’on l’ait réellement sollicitée, en tout cas pas là où est présente la volonté. C’est cette pensée qui apparaît quand vous êtes entrain de prendre votre bain, lorsque vous avez abandonné enfin votre besoin de contrôler.

Votre esprit est prêt à vous livrer ses secrets si vous savez vous mettre dans le « bon état d’esprit ».

En cas de pensées négatives, la plupart des gens imprégnés de concepts de psychologie veulent aussitôt analyser. Ces pensées ne traduisant pas la réalité, les analyser ne sert à rien. Elles reflètent seulement le rapport que vous entretenez avec les choses. Si vous laissez ces pensées vous traverser ET SURTOUT si vous n’intervenez pas, elles finiront par se dissoudre et disparaître.

Chapitre : Comment créer une association qui vous garantit le bonheur et la réussite.

Il ne vous viendrait jamais à l’idée de vous associer à une personne à la mentalité douteuse, ou encore à une personne qui ne connaît rien à l’affaire qui vous intéresse.

Cela est plus sensé de choisir comme associé une personne qui non seulement a les mêmes objectifs que vous, mais surtout une personne qui a suffisamment confiance en elle pour mener à bien cette affaire.

Par analogie, les nuages correspondent à vos pensées ; ils peuvent être clairs, colorés, sombres, etc… Et le ciel bleu correspond lui à un esprit ouvert, à votre véritable nature. Prenez conscience ici que vous avez la possibilité de vous associer soit aux nuages, soit au ciel bleu. Si vous voulez rompre cette association avec vos pensées, vous devez développer votre concentration intérieure, ou votre attention si vous préférez.

Cela vous paraît sans doute abstrait, surtout si vous n’avez pas vécu cela mais c’est plus simple qu’il n’y paraît. Simple ne veut pas forcément dire facile, mais ça ne veut pas forcément dire non plus difficile. Ca veut seulement dire que c’est possible.

Soyez dès maintenant le changement que vous voulez être. Votre futur existe déjà en vous et vous pouvez faire en sorte qu’il soit heureux en vous associant à tout ce que vous voulez être.

L’altruisme est une des principales sources du bonheur. Développez en vous des pensées altruistes, révélez ainsi vos plus nobles qualités et connaissez un vrai bonheur.

Conclusion personnelle:

C’est avec un immense plaisir que je vous ai présenté la chronique de cet ouvrage de Bruno Lallement. En effet, ce livre a été un tournant dans ma vie personnelle et le début de grands changements. Vous ne connaissez peut-être pas Bruno Lallement, auteur spécialisé en développement personnel depuis 1987. Depuis son arrivé sur internet il y a quelques années, il a déjà vendu 30000 exemplaires de sa méthode Ressource et Actualisation. Cette méthode est très simple et efficace à intégrer dans la vie de tous les jours. Elle contient des explications et un exercice pratique à chaque leçon. De plus, la vie de Bruno Lallement incarne ce qu’il enseigne, ce qui m’a beaucoup séduit au départ avant que je crée mon blog.

Le livre est à la fois simple et très complet, il m’a fallu le relire plusieurs fois pour bien l’assimiler et mettre en œuvre la méthode pour voir les changements apparaître petit à petit dans ma vie. Ce livre a véritablement changé ma vie donc je suis ravi de l’avoir chroniqué pour vous en espérant qu’il vous soit également utile ;)

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !