Comment couper les pensées négatives à la racine ?

Il existe un véritable poison à l’origine des pensées négatives. C’est de ne pas tenir ses engagements, de dire des choses que vous ne pensez pas et de faire des choses que vous n’avez pas envie de faire, car cela va à l’encontre de vos valeurs profondes.

Lorsque cela arrive, c’est parce que vous acceptez par politesse en ignorant ce que vous ressentez au fond de vous. À ce moment précis, quel message inconscient envoyez-vous ?

Qu’est-ce qui se passe à cet instant précis :

Ce qui se passe à ce moment-là : c’est que les autres ont raison. Ils ont le droit d’avoir des besoins, mais pas vous. C’est ce que vous faites chaque fois que vous dites oui par peur de vexer où de froisser, que vous ne respectez pas vos besoins et que vous n’émettez pas une demande clairement !

À l’inverse, quand vous vous respectez en tenant vos engagements, en faisant ce avec quoi vous êtes en accord, vous vous sentez bien. Cela booste la confiance, l’estime de soi et le bien-être personnel. Vous entrez dans un cercle vertueux !

Il y a une raison supplémentaire à cela. En n’étant pas vous-même, en jouant un rôle pour faire plaisir à d’autres, vous n’allez pas attirer les bonnes personnes et les bonnes circonstances qui vous correspondent.

L’image que vous jouez va s’effondrer tôt ou tard ! Le déséquilibre va devenir trop grand entre votre réalité présente et vos racines profondes. C’est à ce moment-là que la déprime et le mal-être pointent le bout de son nez.

deep-root-large

Faites une liste pour y voir plus clair dans les engagements à prendre en priorités. Je l’ai réalisé le jour après avoir lu le livre de Léo Babauta « L’art d’aller à l’essentiel » dans lequel les 4 priorités de Léo Babauta sont :

Lire – Écrire – Courir – Passer du temps en famille

Cela facilite grandement la vie quand on est au clair avec soi-même. Vous voyez que cela est très simple. J’ai donc décidé d’en faire autant en listant ce qui a vraiment de l’importance :

  • Travailler TOUJOURS en freelance en ligne pour me sentir libre (pas d’horaires, pas de contraintes géographiques, pas de contraintes hiérarchiques !)
  • Passer du temps avec Yoko et mon frère Maxence en priorité
  • Manger sainement et faire de l’exercice
  • Avoir du temps libre pour me sentir en liberté

C’est important de prendre peu d’engagements pour être sûr de les tenir. En voulant faire trop de choses, vous ouvrez grand la porte à l’échec. La priorité est de créer un cercle vertueux dans lequel vous tenez vos engagements, vous êtes en accord avec vous-même pour vous sentir bien et mettre en route la machine.

Vous pourrez par la suite les modifier petit à petit en fonction de l’évolution de votre vie. Tant que cela est fait en pleine conscience et que ce n’est pas une décision prise sous le feu d’une émotion, cela est très bien. Vos ressentis vous guideront. C’est ainsi que j’avais arrêté de publier sur le blog pendant quelques semaines avant de reprendre comme je me sens totalement en accord avec ce que j’écris et ce que je partage.

Vous êtes la seule personne qui peut prendre ces décisions comme personne d’autre que vous-même ne peut connaître vos ressentis. C’est important de toujours s’écouter pour ne pas se retrouver en déséquilibre et prendre les bonnes décisions pour le futur.

Vous pouvez également définir une limite temporelle comme 30 jours pour expérimenter quelque chose de nouveau. On se fait souvent une fausse idée, un élément à l’air très attractif puis après l’avoir essayé, on n’est plus vraiment emballé. Donc avec une limite temporelle, vous pouvez arrêter et reprendre votre ancienne façon de fonctionner. C’est aussi beaucoup plus facile lorsqu’on sait que cela ne durera pas forcément.

Imaginez un engagement à tenir jusqu’à la fin de vos jours, cela n’est pas très motivant et vous allez être tiède au moment de vous lancer, ce qui est tout à fait normal et compréhensible !

En sachant que vous n’avez qu’à essayer pendant 30 jours puis libre à vous par la suite d’arrêter ou de continuer, vous aurez au moins réussi pendant 30 jours et vous serez fiers de vous. Dans la plupart des cas, l’abandon a lieu bien avant 30 jours et on ne sent pas très bien à ce moment-là. On culpabilise d’avoir échoué et c’est un cercle vicieux qui se met en place. À nouveau, la clé est de tenir ses engagements jusqu’au bout en plaçant la barre à un niveau très raisonnable de façon à réussir à chaque fois.

Vous voyez qu’on peut modifier sa vie assez naturellement par petites touches avec toujours l’idée de se sentir bien et d’être en accord avec ses valeurs profondes. Vous couper à la racine les pensées négatives en vous sentant à votre place à faire ce qui est en harmonie avec vous-même !

Et vous, quelles sont vos priorités ? Qu’est-ce qui a le plus d’importance reliée à vos valeurs profondes ? Laissez votre commentaire juste en dessous pour y voir plus clair et savoir ce qui compte le plus pour vous.

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !