Comment trouver le plaisir de faire de l’exercice pour être en forme ?

Hier, j’ai reçu ce message intéressant d’une lectrice du site.

J’aspire depuis longtemps (en fait depuis mon départ à la retraite il y a 3 ans) à dominer mes émotions qui m’empêchent de maigrir. J’ai toujours été dominé par celles-ci aussi longtemps que je m’en souviens et du coup je n’arrive pas à sortir de chez moi pour aller marcher par exemple. Je sors évidemment mais rarement pour mon bien être personnel sauf si j’ai prévu de rejoindre une amie pour une sortie.

Je me suis creusée la tête énormément pour comprendre d’où cela venait et je n’ai pas trouvé la réponse.

Peut être vous avez une petite idée sur la question ????

Il y a quelques années en 2011 lorsque j’habitais à Marseille, je courais avec des plans d’entrainements précis. Je mesurais tous mes exercices : la durée, les pulsations du coeur et la distance parcourue. J’avais même un excellent entraineur. J’ai rapidement fais de grands progrès (je me suis aussi blessé plus facilement, le corps a ses limites) mais pourtant cela n’a pas durée dès que j’ai déménagé et changé de contexte. La raison principale : ce n’était plus amusant. C’était devenu trop sérieux et compliqué à gérer (pour respecter les entrainements et les exercices spécifiques).

Aujourd’hui, je cours uniquement pour le plaisir de faire de l’exercice et pour être en forme. Je n’ai aucune montre, aucun plan d’entraînement précis et je rate certaines sessions comme je suis imparfait et c’est très bien ainsi. Le plus dur est de démarrer pour trouver le plaisir de faire de l’exercice. Une fois terminé, c’est fait et on se sent bien. 

Quels conseils pour démarrer ?

Certaines personnes n’ont aucune difficulté pour démarrer, c’est la régularité qui est le plus difficile.  Mais pour d’autres, le plus dur est de se lancer, ces personnes veulent démarrer quelque chose de nouveaux pendant des années et n’arrivent jamais à commencer.

Dans les 2 cas, c’est important de s’exercer de la façon la plus simple possible. Comme cela, le démarrage qui est le moment clé est facilité. Choisissez donc un exercice qui soit le plus simple possible comme marcher 5 minutes ou courir 10 minutes selon votre point de départ.

Lorsque Yoko me propose de rejoindre un club de gym pour les jours où il pleut, où il fait trop chaud ou trop froid, je ne le fais pas car il faudrait que je marche ou prenne le train pour aller jusqu’à la salle de gym. C’est une contrainte supplémentaire qui va me compliquer la vie et diminuer mes chances de faire de l’exercice. Plus c’est simple et plus je vais le faire souvent. Donc je garde ma façon actuelle : je mets mes chaussures, j’ouvre la porte et c’est parti.

Une fois que vous êtes lancé : Que faire si vous voulez faire beaucoup plus que ce qui était prévu car vous êtes tout excité de cette réussite ? Ne le faites pas. C’est important que cela reste le plus simple et le plus facile possible. Car ce sera beaucoup plus facile pour garder l’habitude sur le long-terme.

Réfléchissez un instant : lorsque vous démarrez, essayez de marcher 5 minutes par jour ou 30 minutes par jour, laquelle des 2  options avez-vous le plus de chance de poursuivre dans le temps ? Je peux déjà vous donner la réponse : c’est la première option.

En démarrant d’une façon extrêmement facile, vous ne pouvez pas échouez et vous entrez dans un cercle vertueux de plaisir et de motivation pour continuer. C’est exactement ce qui a fait la différence entre mes entrainements intensifs à Marseille qui n’ont pas duré plus de quelques mois et mon style actuel beaucoup plus flexible axé sur le plaisir. J’apprécie le processus et j’en redemande ;)

« Peu importe la lenteur de ta course, tu seras toujours plus rapide que celui qui reste sur son divan. »

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !