Comment utiliser l’imagerie mentale ?

Je souhaite partager avec vous dans cet article une technique qui m’a été bien utile. Il s’agit de l’imagerie mentale. Vous vous demandez peut-être de quoi il s’agit. L’idée est d’observer nos réactions inconscientes afin de mieux comprendre notre comportement.

Il y a en nous de nombreux automatismes qui se sont formés avec le temps. Ils sont tellement bien ancrés qu’on oublie leur existence. Cela correspond à toutes ses réactions stéréotypées que l’on répète encore et encore. Avec la pratique de l’imagerie mentale, on va chercher à voir ses mécanismes pour mieux comprendre notre fonctionnement.

Cette technique est différente de la visualisation. Dans le cas de la visualisation, nous créons une image construite de toute pièce dans notre mental. Ici, c’est différent puisqu’on va recréer une situation ou une personne afin d’observer tout ce qui est rattaché de façon inconsciente à cette situation. C’est un peu comme rembobiner une cassette pour comprendre dès le départ comment tout s’enchaîne. Dans la visualisation, vous êtes actif en créant une image alors que dans l’imagerie mentale, vous êtes passif en laissant venir ce qui est déjà présent en vous. C’est important de ne pas chercher à contrôler quoi que se soit. Ici, l’intention est simplement d’observer ce qui génère telle difficulté ou telle souffrance.

Pour pratiquer cette technique, vous pouvez tout d’abord rester concentré sur votre souffle quelques minutes afin d’être le plus concentré et posé possible. Si votre mental est agité, il sera difficile d’appliquer l’exercice et d’être en mesure d’observer les mouvements intérieurs. Vous pouvez effectuer quelques respirations profondes afin d’accentuer le calme intérieur si cela vous est utile.

Une fois en état de disponibilité intérieure, vous pouvez alors induire une situation ou bien une personne et voir ce qui est rattaché à cette personne ou à cette situation. Par exemple, un collègue se montre désagréable à votre égard et vous lui en voulez. L’idée ici est d’observer de façon plus claire notre filtre perceptuel afin d’avoir une réaction plus appropriée et moins être dans une réplique automatique comme à chaque fois qu’une situation identique se présente.

Au lieu de réagir, vous observez la situation pour agir de façon plus juste, plus approprié sur ce qu’il convient de faire par la suite. Toutes nos réactions sont le fruit de la représentation que l’on se fait de la réalité. C’est donc plus simple en connaissant ses représentations intérieures.

Ce ne sont pas les évènements passés gravés en nous qui sont le problème, mais plutôt la représentation que l’on se fait de ses évènements. Ici, il s’agit de percevoir la réalité de façon plus objective.

Cette pratique est une manière de créer une plus grande intimité avec nous-mêmes en ayant davantage conscience des représentations dont nous sommes le jeu dans les circonstances de la vie quotidienne.

Vous pouvez démarrer avec des situations où les émotions et l’enjeu sont assez faibles pour vous entrainer. S’il y a des attentes, cela va bloquer le processus et cela ne fonctionnera pas.

Vous pouvez également appliquer cette technique lorsque vous avez besoin d’inspiration en amenant le sujet et voir tout ce que cela vous inspire sans réfléchir dessus, mais en laissant tout ce qui existe déjà en vous ressortir à la surface.

Cela vous fait un outil de plus à voir disposition. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous souhaitez ajouter quelque chose.

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !