Connaissez-vous Kalou Rinpotché ?

Je continue mon tour d’horizon de quelques grands maîtres très inspirants. Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter Kalou Rinpotché. J’apprécie beaucoup sa simplicité, la facilité avec laquelle il explique les choses. Il m’a inspiré donc je partage avec vous pour que vous le découvriez si vous ne le connaissez pas encore.

Qui était Kalou Rinpotché ?

Tout d’abord, sachez qu’il existe deux Kalou Rinpotché grâce aux réincarnations. Le précèdent Kalou Rinpotché est né en 1905 au Tibet et est décédé en 1989 en Indes. Il est connu pour avoir apporté ses enseignements en occident et c’est à lui qu’on doit le temple des 1000 Bouddhas à la Boulaye. Voyons de plus prêt son parcours :

A 13 ans, il entre au monastère de Palpung et poursuit ses études en obtenant très jeune le titre de Khenpo (ou abbé). Dès 16 ans, il fait une retraite de 3 ans pour recevoir les enseignements. Comme il avait un fort penchant pour la vie contemplative, il commence à 25 ans une longue retraite dans les montagnes du Kham en yogi errant sans aucune possession. Après 12 années, il quitte ses ermitages pour prendre la charge de maître de méditation des retraites de 3 ans à Palpung (le monastère d’où il reçu les enseignements).

Dans les années 40, il effectue plusieurs voyages et pèlerinages, visite des monastères et donne des enseignements. En 1955 à 51 ans, les troubles liés à l’invasion du Kham par les troupes Chinoises le font retourner au Tibet central. Il va ensuite préparer le terrain en Inde et au Bhoutan pour l’exil. En 1957, il est au Bhoutan en qualité de chapelain de la famille royale.

En 1966, il s’établit en Inde et fonde le Monastère de Sanada. C’est ce monastère qui devient alors sa résidence principale avec un centre pour les retraites de 3 ans. Il est ensuite l’un des premiers à introduire le Bouddhisme Tibétain en Occident. C’est en 1971, encouragé par le DalaÏ-Lama et le Karmapa qu’il accepte l’invitation de disciples occidentaux et fait un premier voyage en Europe et en Amérique du Nord.

Au cours des voyages suivants, l’intérêt des occidentaux se confirme et il fonde en France le premier centre pour retraite de 3 ans en Occident : Le temple des 1000 Bouddhas.

Kalou Rinpotché fait figure de pionnier dans la diffusion du bouddhisme tibétain en Occident. Il laisse derrière lui un immense héritage spirituel pour ses disciples et ses centres à travers le monde.

Son successeur (sa réincarnation) est né en 1990 à Darjeeling, vous pouvez le découvrir dans cette vidéo que j’ai beaucoup apprécié sa simplicité, la qualité et la justesse de ses explications. Avec lui, tout a l’air très simple et très facile.

Et vous connaissiez-vous Kalou Rinpotché ? Ce maître vous-inspire-t-il ?

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !