La voie du milieu

Lorsque nous sommes en déséquilibre dans un domaine de notre vie, ce déséquilibre apparaît aussi dans d’autres domaines. Nous pourrions ne pas comprendre que les deux choses sont liées, néanmoins l’un affecte l’autre. Nous pourrions tenter de «corriger» le deuxième élément, mais si nous ne fixons pas le premier qui est lié, c’est-à-dire ce qui a causé en premier le déséquilibre alors cela reviendra à nouveau. Et généralement, nous avons plein de petits déséquilibres qui font que nous ne savons pas où en est l’origine. Nous pourrions passer des années à travailler sur les symptômes, mais tant que nous n’arrivons pas à la cause, à la racine du déséquilibre, nous perdrons notre temps.

Cette histoire illustre très bien la voie du milieu :

Pendant que Bouddha était assis sous l’arbre de la bodhi en cherchant l’éveil, deux musiciens discutaient au sujet du son qu’ils essayaient d’obtenir de leur instrument.  Il se rapprocha pour entendre les musiciens. Le premier serrait les cordes et l’autre crierait : « Pas trop serré parce que tu vas briser les cordes. ». L’autre lui réplique : « Pas trop relâché parce que sinon aucun son ne va sortir. ». Bouddha a entendu la sagesse contenue dans leur échange et a déclaré : «C’est ça ! C’est la clé … l’équilibre parfait ! ». Pas trop tendu, mais pas trop détendu non plus, pas trop haut mais pas trop bas non plus, etc. La voie du milieu est la clé !

Nous gaspillons parfois une grosse quantité d’énergie aux extrêmes. Plus c’est extrême, plus cela devient un projet à plein temps. Par exemple, entretenir une relation dans laquelle vous insistez pour être tout le temps ensemble est un projet à plein temps. À l’autre extrême, si vous êtes tout le temps seul en le vivant mal vous n’arrivez pas à faire grand-chose.

Les extrêmes accaparent beaucoup d’énergie. Chaque fois que vous essayez de vous maintenir aux extrêmes, vous vous encroûtez et rien ne va de l’avant.

Dépasser les excès :

L’excès dans n’importe quel domaine de notre vie peut s’avérer improductif sinon dommageable. Bouddha lui-même avait ignoré le bien-être de son corps pendant son ascétisme tout en essayant de libérer son esprit. Cela l’a rendu extrêmement déséquilibré. Avez-vous déjà eu tendance à être excessif dans certains domaines de votre vie ? Si vous êtes conscient, vous remarquerez que cet excès conduit à un déséquilibre dans d’autres domaines de votre vie. C’est un effet domino.

Beaucoup de gens dirigent leur énergie de façon excessive dans une seule direction, en ignorant les nombreux autres aspects de leur vie les rendant émotionnellement instable. C’est un principe universel auquel nous pouvons tous nous rapporter : Certaines personnes consacrent tant de temps à leur travail qu’elles oublient ce que signifie jouer, se détendre et passer du temps avec leurs proches. D’autres jouent tellement qu’ils ne savent pas ce que c’est que de travailler.

Certaines personnes semblent avoir totalement mépris leur corps quand on voit leur alimentation et le peu d’exercices physiques réalisé, tandis que d’autres sont tellement obsédés par leurs régimes qu’ils ne savent pas ce que c’est de prendre une pause et de profiter d’une journée sans se battre physiquement ou émotionnellement. Il y a aussi ceux qui sont si «enthousiastes» sur leurs pratiques spirituelles qu’ils ne font rien d’autre, tandis que d’autres pourraient utiliser un peu plus de spiritualité dans leur vie quotidienne.

Vous voyez-vous dans n’importe quelle partie de cette description du déséquilibre ?

Si oui, la recherche de la voie du milieu est une pratique que vous pouvez explorer. Le parfait équilibre signifie ni trop, ni trop peu, le milieu est tout à fait juste. Vivre une vie équilibrée contribuera à une paix intérieure plus profonde. En tant que pratique de pleine conscience, considérez ces 6 domaines de votre vie comme les cordes sur l’instrument que vous jouez tous les jours :

  • la spiritualité,
  • la santé physique,
  • la santé émotionnelle,
  • les relations,
  • la sérénité financière et la satisfaction au travail,
  • le temps libre et l’expression de soi.

Investissez un peu de temps aujourd’hui dans l’exploration de ces domaines pour voir ceux qui ont besoin d’être retendu et ceux qui ont besoin d’être détendu. Prenez l’engagement d’affiner votre vie sur une base quotidienne – vous serez étonné de voir comment votre vie est plus harmonieuse quand elle est en parfait équilibre.

Pour vous donner une idée de ce que l’on ressent au centre, voici l’exemple avec un bateau à voile. On commence par naviguer un jour sans vent et donc on ne va pas loin. Puis une autre fois, nous sortons naviguer un jour où il y a énormément de vent mais sans voile. À nouveau, nous n’allons pas bien loin.

Ensuite, vous sortez votre voile mais elle n’est pas assez tendue donc vous chavirez. Pour naviguer correctement, vous devez tendre votre voile juste assez, pas trop ni trop peu. Puis à mesure que le vent change, vous vous adaptez pour que toutes les forces (vent, voile, gouvernail, vague, etc.) soient en harmonie.

Vérifiez constamment si vous êtes bien en harmonie ou si vous vivez dans les extrêmes. Cherchez l’équilibre dans le juste milieu et vous vivrez en harmonie.

Si vous souhaitez approfondir cette voie du milieu, je peux vous aider en vous accompagnant dans le programme de méditation que j’anime. Je serai ravi de vous aider si vous le souhaitez, pour cela vous n’avez qu’à cliquer sur l’image juste en dessous. Excellente journée et au plaisir.   

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !