Le moment présent pour se libérer des insécurités


Il n’y a personne parmi nous qui n’ait pas d’insécurités. Nous nous inquiétons de ce que les autres pensent de nous. Nous craignons de nous tromper, d’échouer, de ne pas être à la hauteur de ce que les autres attendent de nous, etc. La question est donc :

Comment pouvons-nous surmonter ces insécurités ?

La réponse est simple, mais elle exige une chose : une volonté de faire face à ce que nous voulons généralement éviter et ne pas voir. Cela signifie un peu de courage. Juste à petites doses pour commencer avec la volonté de mettre de côté toutes les distractions habituelles pour se concentrer sur ce avec quoi vous êtes aux prises. Car pour se libérer de ses insécurités, encore faut-il les voir !

D’autant plus que le secret qui échappe à la plupart des gens : Les obstacles nous montrent le chemin. Ils sont le chemin.

Nous pouvons adopter ces obstacles et grandir, évoluer avec eux. Pour ce faire, nous devons développer une claire conscience quand nos insécurités se présentent. Nous pouvons les vivre comme une alarme. La sonnerie de cette alarme s’enclenche quand nous sommes troublés par la crainte et la méfiance.

Et voici la clé : Toutes nos insécurités sont en fait une occasion pour apprendre, pour mieux nous connaître et ainsi développer les compétences qui nous aideront pour le restant de notre vie.

C’est précisément pour cela qu’il est si important d’être vigilant pour remarquer lorsque vous vivez une insécurité. Vous pouvez ensuite suivre ces étapes plutôt que d’alimenter avec le mental l’insécurité que vous vivez :

  1. Pardonnez le passé : Si vos insécurités ont été façonnées par une personne ou une autorité qui vous a souvent critiqué, reconnaissez cela. Puis commencez à les pardonner pour cette attitude. Comprenez qu’ils se sont comportés selon leurs propres insécurités. Ils se sont comportés de façon inappropriée comme cela peut arriver à chacun d’entre nous. Et pardonnez aussi parce que ainsi vous libérez les ressentiments que vous pouvez encore avoir et qui ne vous aide pas. Lâcher-prise avec ce qui s’est passé, en prenant une chose à la fois.
  2. Acceptez tout de vous : Faites une pause, soyez attentif à votre corps ou ce que vous ressentez à l’intérieur que vous préféreriez ne pas avoir à vivre. Posez votre attention sur ces parties de vous et voyez si vous pouvez leur envoyer de l’amour. Voyez ces parties imparfaites de vous comme elles sont, dignes de votre amour comme un ami qui serait imparfait mais qui mérite tout autant votre affection. Donnez-vous de l’assurance et de la compassion en embrassant toutes les parties de vous. Elles font ce que vous êtes et elles sont merveilleuses ainsi.
  3. Pratiquez l’auto approbation : Si vous vous voyez en train de rechercher l’approbation de quelqu’un d’autre, faites une pause et remplacez cela par votre propre approbation. Vous pouvez désamorcer le pouvoir que vous accordez aux autres pour à la place vous approuver vous-même. Vous n’avez pas besoin de l’approbation de quelqu’un d’autre, mais simplement votre propre approbation. Cela ne signifie pas que vous vous coupez, que vous ne vous connectez plus aux autres, vous pouvez aimer les autres et être aimé d’eux tout en restant vous-même. Acceptez-vous complètement et inconditionnellement. C’est tout ce dont vous avez besoin.
  4. Développer la confiance dans l’instant présent : Grâce à toutes ces pratiques, vous pouvez commencer à développer une saine confiance en vous-même et dans le moment présent. Ayez confiance dans ce qui se déroule et tout ira bien. Cela va se développer au fil du temps, en faisant de petites prévisions du genre :  « Ce moment va bien se dérouler », pour ensuite voir que votre prédiction se réalise.

Vous avez maintenant le chemin. Vous trouverez les insécurités avec lesquelles vous êtes aux prises dans votre vie quotidienne et vous apprendrez à évoluer grâce à elles. Apprenez à changer votre perspective et votre angle de vue. Apprenez à voir ce qui vous fait trébucher, et transformez-le en une occasion d’apprendre quelque chose de nouveau.

Ce chemin m’a aidé à mieux m’accepter moi-même, et à construire une plus grande confiance en chaque instant, l’un après l’autre.

« Cessez d’être votre pire ennemi, devenez votre meilleur ami. »

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !

Les commentaires sont fermés

seal
Vous voulez apprendre à méditer ?Cliquez ici