Comment se déroule le zazen ?

Je vous ai parlé la semaine dernière de mon expérience dans le temple des 1000 Bouddhas, j’aimerais cette fois vous parlé d’une autre expérience qui est celle dans le zazen que j’ai expérimenté pendant un mois dans le Dojo zen de Marseille.

Cela ne vous parle peut-être pas beaucoup donc laissez-moi tout d’abord vous expliquer un peu plus ce qu’est le zazen?

Le zazen est une pratique qui vient du Japon et qui consiste à s’asseoir sur un Zafu (un coussin assez élevé) afin de laisser passer les pensées sans les analyser ni s’en préoccuper. Le but est de ne pas bouger pendant la séance en laissant passer tout ce qui vient de l’inconscient sans s’y accrocher et être « collé » dedans comme c’est le cas habituellement. L’exercice est difficile a cause notre mental-singe qui est très facilement agité donc c’est une excellente pratique pour modifier l’esprit en l’habituant à ne plus s’accrocher aux diverses émotions et affects intérieurs. Le zazen est également un excellent outil pour changer son mode de perception des choses (habituellement cela se déroule dans l’ordre: un évènement extérieur puis une réaction mentale) et ainsi être plus détaché, plus reculé dans les évènements de sa vie.

Comment se déroule une session dans le zazen?

lezazen@Big Mind Zen Center
le zazen @Big Mind Zen Center

Une fois entré dans le Dojo et après avoir salué la statue du Bouddha et le zafu, on va tout d’abord s’asseoir face au mur les uns à côté des autres pour se préparer à pratiquer. La posture est très importante dans le zazen donc il convient de bien placer ses jambes et son corps. Une fois sur le Zafu, les jambes sont placés en lotus, demi-lotus ou en tailleur selon les possibilités de chacun. Le but est d’avoir les genoux bien enracinés dans le sol et la tête tournée vers le ciel en étant bien droit (la colonne vertébrale est bien droite). Les mains sont posés l’une sur l’autre (la main gauche repose sur la main droite avec les paumes tournées vers le haut). Il est très important de bien se positionner dès le départ car dans le Zazen, le but sera de rester immobile dans la même posture pendant 30 minutes. Cela est parfois difficile à cause de douleurs physiques ou de l’agitation mentale, c’est là que la pratique est utile afin de ne pas céder aux pensées qui peuvent survenir pendant l’exercice. En cas de mouvement, il faut rapidement se remettre en position et à nouveau se reconcentrer sur celle-ci.

Le travers opposé à l’agitation est la torpeur, il se peut que vous le rencontriez. Dans ce cas, vous recevrez un coup de bâton (kyosaku) sur chaque épaule afin de reprendre la posture et de vous reconcentrer.

Après les 30 première minutes, on fait une marche de 10 minutes, appelé Kinhin en faisant des petits pas au rythme de la respiration, les uns derrière les autres. Il est important comme dans la posture assise de laisser passer les pensées sans rien analyser, sans rien laisser dominer notre esprit. Une fois terminé, on reprend à nouveau 30 minutes de zazen en étant assis sur le zafu comme précédemment. Il est important d’alterner les jambes afin d’avoir une souplesse équivalente dans chaque jambe à long-terme. Durant la deuxième séance, certains enseignements sont données afin de nous guider. Je les trouve toujours très inspirant en nous rappelant que l’ego est très fort, qu’il très facile de tomber dans le piège. Il est donc primordial de s’entraîner au lâcher prise pour diminuer sa force sur notre esprit.

zafuc@ouvyt
Image d’un zafu @ouvyt

 

Personnellement, les séances était assez dur car mes jambes manquent de souplesse mais le zazen était très bénéfique au niveau de l’esprit en apportant un plus grand calme intérieur et une plus grande fraîcheur de l’esprit. Cela permet de cultiver de bonnes graines une fois le retour dans la vie quotidienne ;)

 

Il est important de pratiquer régulièrement afin de pouvoir récolter les fruits de tous ces efforts sinon aucun changement en profondeur se pourra avoir lieu, je pratique personnellement entre 30 minutes et 1 heure chaque jour et je perçois désormais certains bénéfices après un an de pratique ;) Le plus dur est le départ car c’est très difficile et on ne perçoit pas encore les changements donc il faut savoir persévérer. Je ne peux que vous encourager dans cette voie en vous souhaitant de vivre la même chose  Clignement d'œil

Et vous, avez-vous déjà pratiqué? Laissez-moi dans les commentaires un retour de votre expérience dans le zazen?

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !