Que faire si la méditation devient une corvée ?

Il se peut que vous méditiez depuis quelques jours voir quelques semaines. Et au bout de tout ce temps, la méditation devient un peu une corvée de plus à accomplir dans votre journée. C’est le cas dès que vous avez le sentiment du devoir, que vous vous dites « je dois méditer » tout en sachant paradoxalement que c’est tout l’inverse de la méditation.

Comment changer cela ?

Buddha in meditation

Cette idée que la méditation est une corvée de plus, c’est plus le résultat de votre approche que la méditation en elle-même. C’est la même chose que beaucoup de gens ressentent avant d’aller à la gym, avant d’apprendre un nouvel instrument ou pour toute sorte de nouvelles compétences. Il y a beaucoup de raisons à cela, une d’elle est le sentiment d’attente, de vouloir quelque chose se passer pendant l’exercice ou comme résultat de l’exercice. Puis comme cela n’arrive pas, on perd son enthousiasme et sa motivation. On oublie à ce moment précis que la méditation n’a rien à voir avec l’apparition d’un résultat mais c’est être simplement présent tout au long de l’exercice. Une autre raison est :

Quelle est votre véritable motivation ?

Si vous motivation est purement auto-centré, c’est très facile d’abandonner. A l’inverse si vous êtes motivés pour améliorer la vie des gens autour de vous (en plus de la votre), alors cela deviens beaucoup moins une corvée et on se sent bien plus engagé pour apporter cela.

Quelle est votre perception de la méditation ?

Enfin, la raison la plus importante de toutes, c’est votre perception de la méditation dans votre vie. Cela semble évident pourtant si vous pensez que cela est une corvée, c’est exactement ce que vous allez vivre en pratiquant. Si vous pensez que c’est un moment de paix et de bien-être que vous vous offrez alors ce sera un plaisir de pratiquer.

Pour beaucoup de gens, la méditation est si différente par rapport au bombardement constant de nouvelles stimulations dans notre vie quotidienne que cela semble une perte de temps. Mais c’est parce qu’il passe à côté du sens véritable de la méditation.

Méditer est votre opportunité de la journée pour laisser aller vos pensées, pour laisser aller vos responsabilités et vos engagements. Vous vivez dans un état particulier du laisser-faire, du lâcher-prise. C’est vraiment une opportunité rare qui ne se présente que rarement. Si vous comprenez cela, alors ce ne sera plus jamais une corvée pour vous de méditer.

Une chose qui vous manque sans doute également est la curiosité. Si vous persévérez, vous pourrez apprendre cette curiosité naturelle qui aide à garder la joie dans la pratique chaque matin. Il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir et à apprendre.

Et vous ?

Laissez votre retour d’expérience dans les commentaires juste en dessous. Quelle est votre recette pour rester motivé et enthousiasme chaque matin pour pratiquer votre méditation ?

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !