Méditation guidée : le non-attachement !

Le non-attachement :

Cliquez dans l’onglet en haut à droite pour télécharger cette méditation

Bienvenue dans cette nouvelle méditation guidée du site www.mediter-pour-etre-heureux.com

Avant de démarrer, j’aimerais être plus précis sur ce qu’est le non-attachement. C’est tout simplement de laisser-couler, de lâcher-prise, de n’être attaché à absolument rien du tout. Très concrètement pour vous donner un exemple, vous méditez en silence, vous vous sentez bien puis un bruit vient rompre le silence. Vous êtes agacé par ce bruit et vous perdez votre calme. La raison est que vous étiez attaché à ce silence, vous en étiez devenu dépendant. C’est à dire que lorsqu’il n’y a pas de bruit alors vous sentez bien, et s’il y a du bruit qui se présente alors cela ne va plus. Vous n’êtes pas libre dans cet état car vous êtes dépendant de circonstances particulières, du silence dans cette exemple.

C’est la même chose avec une personne. Si vous bonheur dépend de cette personne alors vous êtes ce qu’on appelle « attaché » à elle et donc vous n’êtes pas libre ! Pour prendre un troisième exemple, si vous êtes heureux avec une certaine somme d’argent, vous en êtes également attaché et dépendant. Vous êtes dépendant car si vous l’avez, vous êtes bien dans votre peau et sinon c’est la catastrophe et les émotions destructrices comme la frustration, la colère, l’agacement, etc.

Le bonheur authentique ne dépend d’aucune condition extérieur, il est indépendant des circonstances. Ce bonheur authentique repose sur des bases solides, saines et stables.

Dans cet exercice, nous allons apprendre à voir nos attachements pour les laisser-passer, pour nous en détacher, pour voir que de toute façon tout change donc à quoi bon s’attacher. A la place, nous allons faire reposer notre existence sur des bases solides non dépendantes de circonstances particulières.

Pour commencer, installez-vous confortablement. Puis fermez-vous yeux et observez votre respiration sans vous y attacher. C’est à dire que si cela se déroule bien alors cela n’a aucune espèce d’importance, tout comme si vous n’arriver pas à rester concentrer cela n’a aucune espèce d’importance.

Sortez de vos attachements à vos idées par rapport à la méditation. C’est un exercice qui est simplement là pour éveiller votre attention, pour voir et prendre conscience chaque fois que vous êtes attachez à quelque chose puis que vous allez inévitablement souffrir suite à cette attachement car rien n’est stable et tout change.

En laissant couler complètement, en ne recherchant rien de particulier. Vous êtes libre, vous n’avez plus à avoir peur, vous n’avez plus à vous inquiéter !

Restez concentré sur votre respiration puis observez à quoi vous êtes attaché dès que vous sentez que vous vacillez. Par exemple, un bruit arrive et cela vous agace. Plutôt que de vous emporter, prenez conscience que vous étiez attaché à l’idée d’une méditation dans le silence et que c’est cet attachement qui a été la source de cet agacement. Si vous êtes libres, vous prenez tout ce qui se présente sur votre route !

Restez ainsi concentré sur les sensations au niveau de votre corps en les observants pour ce qu’elles sont. Sans ajouter une quelconque étiquette, une quelconque idée sur la façon dont les choses devraient être car c’est cela la cause de la souffrance ! C’est aussi bête que cela. Profitez de cet exercice pour observer et y voir plus clair !

(pause)

Il se peut que vous soyez dans un moment de pur bonheur ou alors très agité intérieurement, cela n’a aucune importance. Dès que vous attachez à une idée de la façon dont les choses devraient être, devraient se passer, vous plantez vous-même les graines de votre souffrance future puisque tout change, tout se transforme et donc inévitablement vous allez être déçu tôt ou tard. Au contraire, ne vous attachez à rien, lâcher-prise, laisser-faire et vous serez libre. Authentiquement libre car vous ne dépendez de rien pour votre propre bonheur et votre propre bien être. Continuez de vous baigner dans cet état pour observer et sortir de vos attachements !

(pause)

Vous pouvez maintenant ouvrir vos yeux, vous étirer tranquillement et reprendre le cours de votre journée. Rappelez-vous que cet exercice est là pour faire vos gammes, vous entrainer. En restant dans cet état de lâcher-prise, de non-attachement au cours de votre journée, vous allez complètement changer votre vie pour entrer dans un bonheur authentique indépendant des circonstances extérieures. Chaque fois que vous vous emportez, demandez vous à quelle idée, à quelle image de vous ou des autres est-ce que vous étiez attaché. Puis c’est en lâchant-prise avec cette idée que naturellement vous allez vous détendre. A très vite pour d’autres méditations guidées !

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !