Qu’est-ce que méditer jour après jour va changer dans votre vie ?

En méditant, vous allez développer une qualité de présence nouvelle dans laquelle vous n’avez plus le besoin de tout contrôler, vous êtes simplement présent à ce qui est sans rien ajouter de plus. Cela est peut-être abstrait pour vous. La grande différence est qu’au lieu de rechercher un état particulier comme c’est le cas avec la gestion des pensées, le contrôle des émotions ou la recherche d’un état de vide. La méditation est une approche unique puisqu’il s’agit d’apprendre à se familiariser avec ses états intérieurs.

silhouette composta da colori che medita

C’est bien sûr légitime de chercher de temps en temps à trouver un sens de paix. Pourtant, ne perdez pas de vue qu’en faisant cela, vous créez les conditions pour obtenir tout l’inverse. Je veux insister sur ce point comme méditer est unique en ne consistant pas à apprendre de nouvelles informations ou à obtenir un quelconque état particulier. Il s’agit plutôt de désapprendre ce qui nous empêche de faire un avec ce qui est.

Méditer est un apprentissage permanent pour lâcher-prise face à la volonté de contrôler et de saisir ce que nous vivons. Prenons un exemple concret pour illustrer :

Vous réussissez un examen et vous en concluez de façon automatique « je suis intelligent » où bien si vous ratez ce même examen, vous en concluez « je suis nul ». Ces conclusions sont des jugements qui nous desservent au quotidien.

Pour faire pleinement l’expérience de ce qui est, tel que c’est, la clé est de relâcher cette attitude de crispation ancrée profondément au fond de nous.

Attention, car en même temps la grande erreur consiste à faire de cette notion de lâcher-prise une nouvelle stratégie dans laquelle « il faut » lâcher-prise. Cette attitude vous fait passer totalement à côté du sens profond de la méditation qui est un geste de confiance totale envers la vie.

Pourquoi méditer jour après jour est-il difficile ?

C’est en fait très simple tout en demandant un grand investissement, car il faut beaucoup de travail pour retrouver la simplicité. La difficulté principale de la méditation tient au fait qu’elle nous confronte à nous-mêmes.

Face à une angoisse, le réflexe est de fuir au loin en regardant la télévision par exemple. La méditation vous invite au contraire à faire face à cette angoisse pour apprendre à vivre avec.

Une des erreurs les plus courantes est de vouloir faire le vide dans sa tête. Notre esprit est vivant est cette idée est irréaliste.  Dès que vous allez commencer à méditer, vous pourrez voir à quel point votre esprit est vivant et vagabonde sans cesse. Si vous cherchez à tout contrôler, cela va vous opprimer, la méditation consiste donc à apprivoiser votre esprit.

Qu’est ce alors qu’une méditation réussie ?

Bonne nouvelle puisque dans cette approche unique, il n’y a pas de méditation réussie et il n’y a pas de méditation ratée. Si la méditation a bien un sens, c’est précisément de vous délivrer du règne de l’efficacité à tout prix.

Méditer ne sert donc à rien au sens utilitaire du terme. D’habitude, on mesure ses efforts pour accomplir telle ou telle tâche. Là dans cet exercice, vous pouvez vous poser pour être tel que vous êtes. Il est bien sûr évident que la méditation procure de nombreux bienfaits pour votre corps et votre psyché. Mais à nouveau, si vous êtes focalisé sur un tel résultat en particulier, vous allez passer à côté et restreindre la portée et le sens de la méditation.

Abandonnez dès maintenant toute idée de progrès concernant votre méditation, il n’y a pas d’autre finalité que la pratique elle-même. L’idée de progrès nous conduit à nous projeter dans l’avenir en dénigrant l’expérience du moment présent.

Quand j’ai commencé à pratiquer avec la méthode de Bruno Lallement, ma motivation était étroite avant tout pour me débarrasser de moi-même. Méditer ne m’a alors pas conduit où je voulais aller. Par la suite, j’ai appris à rentrer plus profondément en rapport avec ce que je suis et à faire la paix avec moi-même.

Pour finir, je voudrais vous rappeler que penser n’est pas en problème en soi, c’est au contraire une merveilleuse faculté à notre disposition. C’est très différent de vivre vos pensées en laissant venir les idées à vous que de ressasser en permanence le même bavardage mental qui tourne en boucle.

À la suite de cet article, avez-vous compris le sens profond de la méditation ? Est-ce que vous avez envie désormais de pratiquer ? Laissez un commentaire juste en dessous.

© passiflora70 – Fotolia.com

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !