Méditer pour se soigner !

La méditation offre de nombreuses vertus notamment de mieux tolérer la douleur grâce à l’acceptation de celle-ci. Comment faire pour mieux accepter la douleur ? Voici quelques pistes dans cet article :

méditer pour se soigner

Ce que j’ai appris en retraite vipassana :

Quand j’étais en retraite Vipassana, j’ai pu expérimenter de très près la sensation de douleur liée aux assises avec mon corps peu habitué avec autant d’heures de pratique en si peu de temps !

Comme pour tout le monde, mon premier réflexe est de me débattre pour m’en débarrasser que ce soit en changeant de position où en regardant quand se termine la session. Ce qui a changé au fil des jours de la retraite est de décomposer la douleur en 2 parties, il y a la sensation au niveau du corps et toute notre interprétation.

Une bonne partie de la douleur est avant tout psychologique comme on veut s’en débarrasser, on n’y arrive pas et cela repart pour un tour. Lorsqu’on pratiquait la ferme détermination de ne pas bouger, cela était l’occasion d’observer de très près la douleur et les sensations qui sont un flux qui va et qui vient ! À de très rares instants, la douleur n’existe même plus, ce n’est qu’un flux d’énergie qui passe et qui se déplace !

C’est sur ce point que méditer va vous être très utile pour mieux tolérer la douleur et sa composante psychologique !

Comment pratiquer ?

– Installez-vous confortablement pour être dans de bonnes conditions sans être dérangé !

– Préparez votre timer pour ne plus avoir à vous soucier du temps qui s’écoule !

– Concentrez votre attention sur votre respiration, sur le souffle de l’air qui rentre puis qui ressort !

– Lorsque la douleur fera son apparition, vous allez très vite avoir envie de bouger, de vous débattre, c’est notre réflexe naturel de survie ! Cette fois, observez cette douleur de prêt sans bouger, zoomez sur la sensation pour la voir de très près !

Vous verrez que la douleur n’est qu’une sensation qui s’élève qui va et vient, cela aide beaucoup à la tolérer. Vous allez vivre la fameuse expérience d’équanimité !

Je vous recommande de ne pratiquer que pendant de courtes périodes comme cet exercice est neuf et inhabituel pour vous (pour moi aussi !). Cette expérience est néanmoins très importante à vivre pour placer à regards neufs sur nos souffrances physiques comme plus on veut s’en débarrasser, plus cela mets de l’huile sur le feu !

C’est la même chose avec les pensées, plus on veut s’en débarrasser, plus on leur donne de l’énergie pour se manifester et être encore plus présente !

Voilà ce que j’ai appris ! Et vous, comment faites-vous pour mieux accepter et vivre avec la douleur ? Laissez un commentaire juste en dessous pour partager vos pépites avec les autres lecteurs ! 

© Piotr Marcinski – Fotolia.com

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !