Quel est le meilleur moment pour méditer ?

Avant de répondre à cette question, je souhaite rappeler que méditer consiste avant tout à revenir à un état naturel de paix. C’est à partir de ce vide intérieur qu’on va pouvoir profiter pleinement du grand jeu de la vie et de tout ce qui nous est offert à chaque instant.

 Maintenant que cela est dit, il ne s’agit surtout pas de se compliquer la vie avec une nouvelle obligation mais au contraire d’apprendre à se simplifier l’existence, de faire de la place en soi, dans son espace intérieur. C’est avec cette nouvelle façon d’être dans le quotidien qu’on va se reconnecter petit à petit. Vous allez apprendre le réflexe d’accueillir très différemment les événements extérieurs qui peuvent arriver dans la vie de tous les jours.

 Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisé avec ce nouvel état d’être, vous pouvez vous entrainer à méditer plus facilement le matin. C’est à ce moment-là que notre esprit est le plus neuf, frais et disposé. Au fils de la journée et des événements qui vont se dérouler, notre mental va partir et se dissiper dans différentes directions.

S’il vous arrive de vous sentir mal, trop collé avec vos pensées ou vos ressenties, c’est qu’une petite séance de rappel est la bienvenue. C’est le cas dès qu’on commence à se prendre trop au sérieux avec différentes histoires qui tournent en boucle dans notre tête et dont on n’arrive pas à se défaire. Il n’y a pas d’heures ni de règles pour cela, c’est nécessaire quand c’est nécessaire !

 Maintenant quand je dis séance, vous n’avez pas besoin de tout l’attirail du méditant en herbe. Vous avez avant tout besoin de votre respiration pour revenir sur votre souffle, revenir dans le moment présent et couper avec cet état intérieur qui tourne en boucle.

 N’oubliez pas que la vie est une méditation permanente pour profiter de tout ce qui nous est offert à chaque instant. Méditer n’est pas un exercice de volonté, pas d’un exercice pour faire des prouesses de concentration mais avant tout pour s’amuser et repérer très vite dès qu’un feu intérieur s’allume pour ne pas lui donner de pouvoir et le laisser gentiment s’éteindre ! Comme pour un feu de cheminée qu’on laisserait se consumer en arrêtant de l’alimenter en mettant du bois à l’intérieur.

 Au fil du temps, en ayant ce réflexe, cela sera de plus en plus facile et votre vie sera de plus en plus agréable. Dans les situations où nous sommes trop collés, on ne laisse pas la place à la solution toute bête et que tout le monde voit d’apparaître. On ne laisse pas assez de place pour voir les choses avec recul, avec discernement afin de prendre la bonne décision qui convient le mieux dans l’intérêt de tout le monde ;)

 J’étais ravi d’écrire pour vous cet article et j’espère qu’il vous sera utile pour avancer sur votre chemin ;) Vous pouvez partager autre chose si vous le souhaitez en laissant un commentaire juste en dessous de cet article.

 Et vous, comment intégrez-vous votre méditation dans le quotidien ? 

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !