Mon outil le plus efficace :

Quand je regarde en arrière depuis les débuts de ce blog, je suis étonné par le nombre de changements. Je suis plus calme, plus concentré, je me sens mieux, je mange plus sainement et j’ai beaucoup évolué en tant que personne. Dans beaucoup de domaines, je suis devenu très différent.

Comment cela est-il arrivé ?

La plupart des changements sont de petites étapes, des transformations lentes et progressives. Je réalise que j’ai créé un nouvel état d’esprit parfaitement adapté pour apprendre. J’espère que vous allez pouvoir vous aussi en profiter :

Voici les outils qui m’ont le plus aide à apprendre et à évoluer. Je reconnais en même temps volontiers qu’il me reste de nombreux autres aspects à apprendre et à développer :

  1. Je fais le point sur ma vie. Quand je sors m’aérer, je pense à tout ce que j’ai réalisé dernièrement. Je regarde les choses dans une perspective plus large. Et parfois, je peux tirer une leçon de cette réflexion. D’autres fois, je décide que j’ai besoin de faire quelque chose de différemment si je veux continuer à apprendre. Prendre du recul sur ma vie est devenu une habitude et une des plus utiles parmi tout ce que j’ai appris.
  2. Je suis (parfois) en pleine conscience. Pratiquer la pleine conscience dans mes activités quotidiennes m’a aidé à voir mon mental, à voir les envies et les pulsions quand elles arrivent, à voir mon dialogue intérieur négatif qui se raconte des histoires. Cela est bien plus fascinant et utile que tout ce que j’ai pu apprendre à l’université. Et surtout, cet état de pleine conscience est disponible à chacun d’entre nous à tout moment de la journée.
  3. Je suis capable de faire face à un problème. J’ai réalisé qu’une des choses que je faisais il y a quelques années était d’éviter de penser aux problèmes. Je pense que beaucoup de gens fonctionnent ainsi. J’ai eu (j’ai encore) des moments difficiles pour trouver un minimum de motivation et de discipline. Cela était dur à encaisser et pas du tout agréable de penser à cela. Donc à la place, je préférais penser à des choses plus agréables comme aller sur Facebook ou regarder la télévision. Bien sûr, cette fuite ne faisait que renforcer le problème. Maintenant, je suis bien plus capable de faire face au problème au lieu de l’éviter. Cela me permet de faire les changements nécessaires et d’apprendre de cette situation. J’ai énormément appris de cette simple mais difficile habitude.
  4. Je suis OK avec le fait de me tromper. J’étais habitué à détester l’échec, mais maintenant j’ai appris que l’anxiété liée à la peur d’échouer était uniquement dans ma tête. Cela n’a rien à voir avec la réalité. Si j’échoue, ce n’est pas très grave à moins que je ne fasse de cela quelque chose de grave. Donc maintenant, je m’autorise à faire des erreurs et à me tromper. Je revois mes anciens articles et je réalise que je ne crois plus dans certaines choses que j’utilisais et c’est très bien comme cela. Je m’étais trompé à l’époque et je suis capable de le reconnaître et d’explorer quelque chose de nouveau. Je ne pense pas que vous puissiez apprendre beaucoup si vous ne vous autorisez pas de vous tromper.
  5. Je suis OK avec l’incertitude. Essayer quelque chose de nouveau fait peur, principalement parce que vous n’avez pas de repères et que vous n’êtes encore pas très bons. La plupart d’entre nous évitent ce sentiment d’incertitude parce que ce n’est pas agréable. J’ai appris que ce n’était pas si inconfortable que cela. Vous pouvez être incertain et confus et ce n’est pas la fin du monde pour autant . Cela m’a ouvert de nouveaux horizons comme découvrir le Japon parce que je peux aller dans des situations inconfortables sans être trop terrifié.
  6. J’écris un blog. Écrire et partager est un outil formidable pour apprendre. Je vous le recommande vraiment, même si vous ne souhaitez pas être auteur ou devenir blogueur. Ne vous souciez pas de l’audience, écrivez simplement pour partager avec vos amis. Pouquoi ? Parce que quand vous écrivez, vous devez clarifier les choses. Vous allez approfondir plus finement les choses et découvrir de nouvelles choses que vous ignoriez jusqu’à présent.
  7. Je suis très humble. Vous ne pouvez rien apprendre si vous pensez que vous savez déjà tout. En ayant déjà votre opinion toute faite et en pensant que vous détenez la vérité, vous vous fermez à de nouveaux apprentissages et à de nouvelles découvertes. Au lieu de cela, vous avez besoin d’être curieux et humble.

En plus de tout cela, j’ai énormément appris des gens qui m’entourent au Japon, je les remercie profondément.

« La vraie humilité est la mère de toutes les vertus.  » Lao Tseu

Pour aller plus loin et plus rapidement dans le changement, vous n’avez qu’à cliquer ici pour vous lancer et démarrer.

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !