Quelle posture adopter dans la méditation ?

La méditation ne signifie pas s’assoir sur un coussin dans la position du lotus. C’est une habileté mentale qui peut être pratiqué ou bon vous semble. Certaines postures vous aideront à apprendre la technique et à accélérer votre progrès et votre développement.

Les 3 buts d’une posture sont :

posture-meditation

Posture de méditation @ myyogaonline

– Procurer une sensation stable dans le corps pour ne pas avoir à se préoccuper de fatigue musculaire ou de problème d’équilibre

– Favoriser l’immobilité physique qui est reflétée par l’immobilité mentale

– Avoir la possibilité de rester assis pendant une longue durée sans céder aux 3 ennemis principaux du méditant que sont : la douleur, la somnolence et la tension musculaire.

Le plus important reste de s’assoir avec le dos droit. Il est important de faire cela de manière détendu de façon à ce qu’il n’y ait pas de tensions musculaires pour garder le dos droit.

Le choix de la posture de méditation :

L’objectif est d’arriver à une posture dans laquelle vous puissiez rester assis pendant toute la séance, sans bouger du tout.

Si vous choisissez de vous assoir sur le sol à la manière asiatique traditionnelle, il vous faut un coussin pour rehausser votre colonne vertébrale. Il doit être ferme et d’au moins 8 cm d’épaisseur une fois compressé.

Il y a plusieurs façons de plier vos jambes :

1 : Style indien d’Amérique : votre pied droit est placé sous le genou gauche et le pied gauche sous le genou droit

2 : Style birman : vos deux jambes reposent à plat sur le sol du genou jusqu’au pied. Elles sont parallèles entre elles et l’une devant l’autre.

3 : Demi-lotus : vos deux genoux touchent le sol. L’une des jambes y compris le pied repose à plat sur le mollet de l’autre jambe.

4 : Lotus complet : les deux genoux touchent le sol, et vos jambes se croisent à hauteur des mollets. Votre pied gauche repose sur la cuisse droite et votre pied droit sur la cuisse gauche. Les deux plantes de pied tournées vers le haut.

posture-lotus

Posture du lotus @ Dey

Dans toutes ces postures, vos deux mains sont posées en forme de coupe l’une sur l’autre, et elles reposent contre l’abdomen, les paumes tournées vers le haut. Les mains se situent juste sous le nombril avec la courbure des poignets appuyée sur la cuisse. Cette position des mains fournit un soutien ferme pour la partie supérieur du corps.

Choisissez la posture de méditation qui vous permette de rester le plus longtemps sans douleur et immobile. Les tendons s’assoupliront avec la pratique. Il se peut que vous ne puissiez pas vous assoir à cause de douleurs. Vous pouvez dans ce cas utilisez une chaise à la place. Il en faut une avec un siège plat, un dos droit et pas de bras. Placez vos jambes côte à côte, les pieds à plat sur le sol. Placez les deux mains contre l’abdomen, en forme de coupe, l’une sur l’autre. Vos yeux peuvent être clos ou ouverts.

Cet article est issue de ma chronique sur le livre “méditer au quotidien” vous pouvez en savoir plus en lisant l’ensemble de la chronique Clignement d'œil

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !