Comment appliquer le principe de la méditation au reste de sa vie ?

La méditation nous permet de rester plus ancrer dans le moment présent, de faire le tri dans notre tête pour donner la priorité à l’essentiel au détriment du superficiel. Certaines pensées sont compulsives et reliées à des habitudes du quotidien. D’autres au contraire sont très créatives et nous permettent de grandir. Dans cet article, je vais vous parler d’un principe applicable dans de nombreux domaines de notre vie : moins de quantité pour plus de qualité.

debarras

C’est la préoccupation des possessions, plus que toute autre chose, qui nous empêche de vivre librement et noblement. – Bertrand Russell

Comment simplifier sa vie grâce à la qualité ?

Commençons par faire un petit tour de ce que nous possédons. Notre époque d’abondance (pour ceux qui vivent en occident) permet de nous simplifier la vie avec de nombreuses facilités. Plus besoin de laver le linge à la main, d’aller chercher son eau au fond d’un puits. C’est une grande chance pour ceux qui y ont accès pour vivre plus confortablement au quotidien. Pourtant très paradoxalement, alors que cela devrait être un cadeau. Cela peut devenir une source de souci et de tracas supplémentaire. C’est un beau gâchis que j’ai essayé de comprendre.

Qui possède qui ?

Est-ce nous qui possédons un objet pour qu’il nous facilite la vie, soit à notre service ou est-ce l’objet qui nous possède avec notre peur de le perdre, de l’abîmer et de ne plus pouvoir l’utiliser par la suite. Notre ego nous joue bien des tours. La spiritualité peut nous rendre service dans beaucoup de domaines.

Cela simplifie la vie de voir les objets pour leur fonction, pour le service qu’il nous rende et non plus pour l’image qu’ils peuvent représenter à nos yeux avec tous les liens intérieurs qui nous relie à eux. Ce sont des illusions que nous faisons exister par ignorance.

On accumule beaucoup d’objets inutiles au fils du temps qui viennent s’ajouter au reste. Inutile dans le sens où ils ne nous rendent plus service. Vous les reconnaîtrez facilement, ce sont tous les vêtements, objets au fond d’un placard, au fond d’un grenier que nous n’avons plus touchés depuis 1 an. S’ils étaient vraiment utiles, nous les utiliserions. N’hésitez pas à jeter où à donner ce que vous n’utilisez pas. Vous allez à la fois vous rendre service en vous simplifiant la vie et en même temps rendre service à d’autres personnes qui en auraient besoin. En donnant ou en jetant, vous allez ainsi vous libérer l’esprit : plus besoin de ranger, nettoyer, stocker, en vous limitant à ce que vous avez vraiment besoin. La belle vie faite de simplicité.

Léo Babauta illustre cela très bien. Pensez à vos achats comme au fonctionnement d’une bibliothèque municipale. On emprunte ce dont on a besoin à un certain moment puis on le rapporte à la fin pour que d’autres qui en ont l’utilité puissent l’utiliser à leur tour. On évite également le gaspillage au niveau de la planète.

Demandez-vous ce dont vous avez vraiment besoin. Lorsque vous achetez quelque chose, demandez-vous ce que cela va vous apporter comme bénéfice supplémentaire. Ici, il ne s’agit pas de retourner vivre au temps du moyen-âge, simplement d’être plus intelligent que son ego (cela n’est pas facile je vous l’accorde ;) ) pour à la fois se rendre service et rendre service au monde.

On peut continuer cet article avec nos différents engagements et nos relations. Certains engagements et certaines relations sont très enrichissants et valent leur pesant d’or alors que d’autres non. Apprenez à dire NON. J’ai eu un peu de mal avec cela, en ne voulant pas décevoir d’autres personnes puis je ne suis rendu compte qu’il s’agit surtout d’un ego de spirituel gentil. Je ne me rends pas service et pas non plus aux autres en acceptant cela au détriment ce qui aurait plus d’impact pour tout le monde. Aujourd’hui, je vous recommande de privilégier des relations de qualité, profondes au lieu d’une multitude de connaissances rapides et superficielles ainsi que des engagements qui vous tiennent vraiment à coeur et non pas par obligation. On a parfois peur de déplaire alors qu’on ne rend pas service à l’autre ainsi. Quand vous faites un choix, faites-le à fond sinon ne le faites pas du tout.

À nouveau, cela me semble inutile de se compliquer la vie. Les êtres les plus heureux du monde n’ont pas de possessions et tout se fait naturellement. On est parfois bête de se compliquer la vie inutilement avec des choses qui ne nous rendent pas service. Pour le reste qui est de qualité, profitons-en à fond !

Pour en finir avec cet article, voici un dernier petit conseil. Demandez-vous ce qui a vraiment de l’importance pour vous, ce qui est vraiment essentiel et cela vous aidera à trouver les réponses qui vous conviennent. Très vite, monsieur l’ego va vite pointer son nez en voulant être le meilleur, le plus fort. Lorsque c’est le cas, testez pour voir et observez. Laissez votre amour-propre de côté pour essayer puis voyez la différence si cela vous convient ou non pour être plus heureux. C’est la seule façon d’avancer petit à petit et d’apprendre.

Maintenant, à vous de jouer pour vous faciliter la vie et savourer chaque instant comme il se doit. La vie est courte et précieuse. Ne la gâchons pas avec des bêtises !

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !