La recette du bonheur qui fonctionne vraiment : Plus d’amour et de compassion !

La compassion fait partie de ces quelques éléments qui peuvent à la fois nous apporter du bonheur immédiat et également à long terme. Pratiquer l’amour inconditionnel et la compassion est un peu la même chose que l’art du lâcher-prise. Vous donnez aux autres la liberté d’être comme ils sont en les acceptant inconditionnellement. C’est quelque chose que l’on peut faire plus facilement avec ses amis, sa famille et les gens que l’on apprécie.

Cela devient plus difficile sous l’effet d’émotions négatives. Quand je commence à en vivre, je fais de mon mieux pour ne pas les suivre et aller au contraire vers le pardon, l’amour inconditionnel, l’acceptation et la compassion. Cela se traduit par une nouvelle perception du monde extérieur.

C’est-à-dire qu’au lieu des pensées habituelles et des mêmes réactions qui se répètent, je commence à ressentir de la compassion. Je sais que les autres sont comme moi en ressentant parfois du plaisir, parfois de la peur, parfois de l’inquiétude, etc. Alors je les accepte comme ils sont en leur souhaitant de se libérer de leur prison intérieure.

La vie est beaucoup plus facile ainsi. Ce simple changement a transformé ma relation avec les gens que je rencontre. Quand vous vivez à partir d’un monde de compassion, les autres vous le rendent assez naturellement bien que ce ne soit pas cela qui soit recherché.

Voici 3 recommandations que vous pouvez utiliser pour ressentir plus d’amour, plus de compassion pour vous dans un premier temps et ensuite pour les autres également :

1. Imaginez que quelqu’un que vous aimez profondément souffre :

La première étape pour cultiver la compassion est de développer de l’empathie envers les autres. Nous en avons tous à différents niveaux. Mais de nombreuses fois, nous sommes centrés sur nous-mêmes (je n’y fais pas exception) et nous laissons notre empathie se durcir. 

Essayez cette pratique : Imaginez quelqu’un que vous aimez en train de souffrir. Vous pouvez imaginer la douleur que cette personne vit. En faisant cela, vous pouvez petit à petit imaginer cette même souffrance ressentie par d’autres et pas seulement les gens que vous aimez.

Ressentez en même temps combien vous souhaitez que cette souffrance cesse et ouvrez votre coeur. C’est ce ressenti que vous pouvez développer. La pratique vous permettra de progresser même si vous ne serez jamais parfait. Voici une autre option pour pratiquer :

2. Quand vous vous sentez blessé par quelqu’un, rappelez-vous que cette personne est comme vous :

Les autres sont comme nous, ils ressentent des peurs, des insécurités et comme ils n’arrivent pas à en sortir, ils ressentent le besoin de se protéger et de se défendre sans voir les conséquences. Bien que cela ne soit pas constructif, nous agissons trop souvent exactement de la même façon. 

En vous engageant à ressentir de l’amour inconditionnel et de la compassion, vous sortez de ce mode de fonctionnement qui n’apporte rien. A la place, vous commencez à transformer vos peurs et vos réactions émotionnelles négatives en énergie d’amour inconditionnel et de compassion en souhaitant aux autres d’arriver à vivre la même chose car la vie est tellement plus appréciable en ouvrant son coeur plutôt que de se refermer sur soi (et ressentir le besoin de se protéger). 

3. Rappelez-vous que les autres sont sur leur chemin de vie comme vous sur le vôtre :

Vous faites du mieux que vous pouvez tout comme les autres qui aujourd’hui ne peuvent faire mieux que de répéter les mêmes comportements et les mêmes réactions.

Soyez patient avec les autres et avec ce processus pour ressentir de la compassion. De tout petits changements additionnés les uns aux autres font de grandes différentes sur le long terme. Autorisez-vous à ressentir de l’amour inconditionnel pour vous-même et les autres, c’est plus doux et plus agréable de vivre ainsi.

“Votre niveau de bonheur dépend du niveau de liberté qu’il y a dans votre coeur.”  Thich Nhat Hanh

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !