Sortir de son histoire personnelle, le mode d’emploi simplifié :

Sortir de son histoire personnelle n’est pas simple et cela ne sera jamais facile car on s’est créé toute une identité. Cela remonte à notre enfance où on s’est créé toute une vie autour de ces histoires. Pourtant en étant plus conscient pour ne plus les alimenter, les récompenses sur le long terme sont énormes : Vous n’êtes plus enfermés dans certaines étiquettes et vous pouvez vous laisser guider par la vie.

Quelques étapes pour avancer sur le chemin :

Cette liste n’est pas exhaustive, voici simplement les étapes que je mets en oeuvre dans ma propre vie :

  • Etape 1 : Prendre conscience que vous vous racontez une histoire au moment où cela arrive. Si vous n’avez jamais l’impression de vous raconter une quelconque histoire alors soit vous atteint l’état d’éveil, soit vous n’avez pas assez développé votre pleine conscience pour voir ces histoires au moment où elles arrivent.

C’est le cas lorsque vous n’êtes plus rationnel et que vous rejetez la faute sur tout sauf sur vous-même, vous êtes en train de vous racontez des histoires. C’est le moment de faire une pause car en continuant dans cette direction, rien de bon ne va en sortir !

Cela a plus de chance d’arriver lorsqu’on est fatigué, qu’on a trop travaillé, qu’on a fait trop d’exercices physiques ou qu’on est dans un environnement différent. C’est justement lorsqu’on a besoin d’une vigilance supplémentaire.

  • Etape 2 : Respirer quelques instants tout en douceur pour relâcher la pression. C’est le moment de couper. Ne croyez pas ces pensées, ne suivez pas toutes ces histoires.
  • Etape 3 : Reconnaître ce qui est en train de se dérouler en ayant de la compassion pour le petit enfant en vous qui se raconte ces histoires, qui a peur et qui s’inquiète. Rassurez-le avec beaucoup d’amour, dites-lui que tout ira bien.
  • Etape 4 : Laissez couler, lâcher-prise, cela ne durera pas de toute façon alors à quoi bon s’en faire ! Ce ne sont que des histoires qui ne vont pas durer comme les nuages dans le ciel qui ne font que passer. Que le ciel soit orageux ou d’un super bleu découvert, dans les deux cas cela ne durera pas ! C’est exactement pareil avec nos histoires. Si on ne les alimente pas, elles ne feront que passer.

Savourez toutes ces étapes car vous savez que vous vous faites du bien et que vous allez sur le bon chemin. Vous vous sentirez tout de suite mieux après.

Deux autres clés en bonus :

  • Cela aide de parler à quelqu’un d’autre qui a une vue extérieure à la situation. Parlez avec un ami, un collègue ou un membre de votre famille. Expliquez la situation dans le détails. Ne soyez pas trop fier de vous-même pour éviter d’en parler. J’avoue que j’apprécie beaucoup d’échanger avec Yoko. Même si vous ne suivez pas les conseils que vous pourrez recevoir de cette personne, la connection vous fera vous sentir mieux.
  • Reprenez une activité ou quelque chose de nouveau : Ne croyez pas ce que votre mental est en train de vous racontez et mettez-vous en marche immédiatement !
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !