Travailler en pleine conscience (Bilan après 1 semaine)

Cela fait maintenant une semaine que j’ai démarré mon défi pour travailler en pleine conscience et avoir plus de liberté. Pour cela, je suis dans ma bulle chaque matin et je limite au maximum les interruptions. Seul Yoko peut potentiellement me contacter à travers une application (Line) où je n’ai aucun autre contact. Je ne consulte pas mes emails ni skype ni quoi que ce soit d’actualité avant 14H.

Ce qui change est d’avoir chaque matin l’esprit complètement libre avec aucune stimulation extérieure. Le simple fait de consulter mes messages ou les nouvelles va créer une stimulation inconsciente et je vais y réfléchir. Là, je ne sais pas du tout ce qui se passe, il ne se passe d’ailleurs rien de particulier et d’urgent dans 99% des cas. Je suis donc tranquille pour me concentrer sur l’essentiel comme écrire sur ce site chaque matin.

C’est plus facile avec une routine qui ne change pas jour après jour, cela facilite les automatismes. Après une semaine, j’ai m’impression d’avoir plus de temps libre et plus de liberté. La différence est que ce ne sont plus les autres et le reste du monde qui décide de mon emploi du temps mais c’est moi qui décide directement ce que je vais faire chaque matin.

La différence est très nette avec les après-midi où je ne suis plus maître de mon emploi du temps. Dans ce cas, j’essaie dans la mesure du possible de rester focalisé sur une seule tâche à la fois en terminant d’abord ce que je suis en train de réaliser avant de passer à la tâche suivante. J’avoue que c’est plus facile quand je ne suis pas dérangé. Cela l’est beaucoup moins lorsqu’il y a des interruptions. Dans ce cas, c’est stressant d’avoir plein de choses qui s’accumulent en même temps d’où l’importance de se donner des plages de relaxation pour récupérer.

Pour la semaine qui vient, je souhaite ajouter une limite supplémentaire avec une plage horaire de 6h par jour (de 14h à 20h) de disponibilité et le reste de la journée déconnecté pour plus de liberté.

Je m’attendais à avoir des envies pressantes de retourner à mes anciennes habitudes lorsque je n’avais pas vraiment de limites. Je consultais mes messages et les sites d’actualité presque n’importe quand. Pour le moment, je profite pleinement des bénéfices de cette nouvelle habitude. Le fait de changer de lieu géographique en allant dans un café chaque matin est sans doute un plus. La tentation de faire comme avant n’est pas présente.

C’est plus facile également de changer lorsqu’on réalise un suivi. Le fait de faire un point une fois par semaine sur ce site est très utile. A partir d’aujourd’hui pour plus de détails et de précisions, je vais rédiger un petit journal chaque soir à 20h pour faire un bilan. Cela va rester très simple et très sommaire juste pour noter en 2 – 3 lignes ce qui a fonctionné ou non.

Je ferais un nouveau point dans une semaine avec vous.

« L’habitude est comme un fil d’araignée : une fois prise, elle est plus solide qu’une corde. »

Share Button
Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !