Comment savoir si vous utilisez la bonne méthode ?

Il existe de plus en plus de méthodes qui existent sur internet. C’est une très bonne chose pour la diversité, en même temps cela rend ses choix plus difficiles avec le risque de se disperser en passant de l’une à l’autre sans avoir approfondie quoi que se soit.

Maintenant, quelle est la bonne méthode ?

Il n’y a pas fondamentalement de bonne ou de mauvaise méthode, ce qui va le plus compter sera la façon de pratiquer. Avec la même méthode, certains obtiendront d’excellents résultats alors que pour d’autres personnes, cela ne fonctionne pas et il ne se passe pas grand-chose.

Le point essentiel ici est de souligner l’importance de la pratique et de l’attitude juste durant la pratique. L’attitude juste est simplement celle qui marche ! L’équilibre se trouve entre un manque d’implication, un manque d’intérêt et une attitude trop volontaire, trop perfectionniste, avec trop d’attentes. Voici une petite histoire :

« C’est un ange qui arrive au paradis et qui souhaite y entrer comme il sait qu’il y a droit en tant qu’ange. Cependant la porte ne s’ouvre pas donc il continue à forcer encore et encore. Le temps s’écoule, l’ange devient épuisé et désespéré. C’est à ce moment-là, à bout de force qu’il tombe à la renverse. Et comme par miracle, les portes s’ouvrent. Il fallait tirer dans l’autre sens ! »

C’est important de prendre un peu de recul pour comprendre comment ce que nous faisons fonctionne sans avoir un état d’esprit trop acharné en voulant tout tout de suite. Chaque chose prend son temps !

Chaque méthode est neutre à l’image des événements dans notre vie. Notre difficulté se situe surtout au niveau de l’attitude. Dans le cas de la méditation, des pensées et des émotions s’élèvent dans notre esprit puis les choses ne se déroulent pas comme on le souhaiterait. L’attitude juste est l’entrainement vers un positionnement dans lequel on laisse passer ses pensées en restant tranquille, on les laisse s’élever puis cela changera sous l’effet de l’impermanence. La seule façon d’y arriver est en tâtonnant, en faisant des expériences.

Pour cela, il est primordial de pratiquer régulièrement. Il est impossible de pouvoir imaginer devenir un expert en tennis, au violon ou dans une nouvelle langue en se contentant de pratiquer seulement de temps en temps quand l’envie est là. La seule question à se poser : « Quel est votre désir de changement, de transformation ? » Avec un fort désir, les conditions extérieures ne sont plus un problème, la seule chose qui importe est ce que vous souhaitez réaliser. Dans cet état d’esprit, on se trouve plus de raisons de pratiquer que d’excuses pour ne pas le faire. C’est cette attitude qui marche. Certains jours seront productif, d’autres pas du tout. Cela est tout à fait normal pour n’importe quelle discipline. On apprend beaucoup plus de ses échecs que de ses réussites. Chaque échec remet en question la façon dont nous procédons pour nous amener à changer et aller vers ce qui marche. Ce qui est perçu comme un échec est très bénéfique au final. Si l’échec se répète, c’est qu’il convient de répéter encore et encore jusqu’à trouver ce qui marche.

Un dernier point, il est important de ne pas se disperser en changeant souvent de méthode ou d’enseignement. La dispersion est le pire ennemi de la réussite. N’hésitez pas à relire ou réécouter encore et encore ce que souhaite vous transmettre votre guide ou enseignant. C’est la seule façon d’assimiler totalement jusqu’au plus petit détail qui fera toute la différence. Comme ce petit degré qui fera toute la différence entre une eau à l’état liquide avant de se transformer en vapeur. Il nous manque parfois ce tout petit détail qui fait toute la différence.

Cet article est un résumé de l’excellente vidéo de Bruno Lallement : « La méthode qui marche vraiment ». J’ai regroupé pour vous les points essentiels dans cet article si vous n’avez pas la possibilité de la regarder.

Pour ceux qui souhaitent la voir, elle se trouve juste en dessous :

La méthode qui marche

Et vous, avez-vous trouvé votre méthode qui marche ?

28 thoughts on “Comment savoir si vous utilisez la bonne méthode ?

  1. Merci pour vos aides et conseils hebdomadaires ..Je prends le temps de les lire chaque semaine et d ‘en retirer qque chose pour avancer sur mon chemin spirituel.
    Jean Luc Graves
    Bonne semaine
    Bien à vous

  2. Encore et toujours une bien belle conférence de Bruno.

    Merci Jonathan de répéter encore et encore :

    Comment savoir si vous utilisez la bonne méthode ?

    L’attitude juste est simplement celle qui marche !

    Patience, désir d’apprendre, objectif clair, confiance, vigilance, vivre dans le présent, accepter, tomber et repartir … et … la pratique sont les meilleures outils pour grandir à tous les âges.

    Ré écoutons 100 fois la conférence de Bruno et les bons messages de Jonathan pour notre modeste réussite.

    Vous méritez le meilleur !!!

    Jean Claude Constant

  3. Salut Jonathan,

    ouaah… quel bonheur d’écouter cette vidéo… Je sais, je ne viens plus aussi régulièrement. En tout cas, quand je passe, je trouve souvent les réponses aux questions qui me trottent dans la tête.

    C’est toujours un plaisir de te lire.

    Bonne continuation

    Un fan discret mais présent…..

    1. Pas de souci Edouard, viens quand tu le souhaites ! De même, je suis content de partager ce que je découvre au fur et à mesure de mon évolution !

  4. Chacun a des milliersde pensées qui l’habite ,moi, (mon psychothérapeute n’a jamais vu de cas comme moi) aucune pensée, pas de souvenir, pasde sentiment joie tristesse. Je vis sans penser. Je suis sur terre sans être là. D’extérieur, personne ne se rend compte de mon état mais la conscience est absente. J’agis, méditation et prières. Cas avec un grand KKKKKK
    La femme sans tête

  5. Bonjour à tous,

     » N’hésitez pas à relire ou réécouter encore et encore
    ce que souhaite vous transmettre votre guide ou enseignant.
    C’est la seule façon d’assimiler totalement jusqu’au plus
    petit détail qui fera toute la différence .
    Comme ce petit degré qui fera toute la différence entre une
    eau à l’état liquide avant de se transformer en vapeur.
    Il nous manque parfois ce petit détail qui fait toute la différence. »

    Cette perception engendre une simplicité qui est le fruit
    de notre affranchissement.
    Mais cette simplicité exige d’étre conscient de nos obstacles,
    et pour étre conscient nous devons étre constamment vigilants.
    Ensuite on s’approche à  » l’ attitude juste  » ,et on aborde
    avec plus de simplicité nos problèmes quelque soit leur
    complexité….
    J’ai écouté hier cette conférence sur le site de Bruno
    et je suis ravie de la retrouver sur ton blog Jonathan ….

    Excellente semaine à tous …
    ,

    1. Et je suis ravi de retrouver ton commentaire sur le blog ;) Tu as entièrement raison sur l’importance d’être conscient de ses obstacles en étant vigilant. Maintenant, je voudrais en même temps dire que nous sommes tous différents, nous évoluons à des niveaux différents donc chaque chose en son temps et patience, patience patience…

      Quand je lisais Eckhart Tolle et ses explications sur nos pensées, le fait que cela est maladif, je le partage totalement. En même temps, cela demande de l’entrainement et ne se fait du jour au lendemain donc avançons chacun tranquillement à notre rythme. On ne peut pas passer du mode « tout penser » à « plus du tout de pensées ». Si la vigilance nous échappe, ce n’est pas si grave que ça, n’en faisons pas tout un plat et apprenons pour grandir. Je ne voudrais que des gens abandonnent parce qu’ils n’y arrivent pas. Je n’y arrive pas non plus, j’ai des obstalces et tant pis !!!!

      Tout prend un certain temps pour s’actualiser, on ne peut pas aller plus vite. On ne peut pas étudier 24h/24 une discipline, le cerveau ne suivra pas, on a besoin de temps pour digérer. Je te remercie pour tes conseils en rappelant aux autres lecteurs que tu connais cela depuis de nombreuses années, ce qui est différent pour les lecteurs qui n’en sont qu’au début pour se familiariser avec toutes ses notions !

      A chacun son rythme et son niveau, c’est important de le rappeler ! A+

  6. OUI , Jonathan,

    à chacun son rythme et son niveau ..et son expérience, sa motivation personnelle…etc..
    Quand les blessures commencent très tôt, dans l’enfance
    on n’est pas préparé pour la vigilance ,on ne comprend pas les
    événements qui arrivent indépendament de nous et on ne
    voit pas les pièges du mental qui nous emprisonnent dans les cerles vicieux…..
    Ensuite quand la souffrance devient insupportable , quand
    l’autodestruction commence ….si on est suffisamment motivé
    on essaye de sortir de cet état qui nous rend malade parfois.
    Tout ça c’est un long cheminement avec les » succès » et les
    « échecs » c’est à dire on apprend de s’adapter à chaque situation
    parfois on arrive , parfois non …
    Il fallait trouver les enseignements justes qui nous
    aident à décortiquer et à comprendre nos processus mental ,
    sans tomber dans les illusions pour nous réconforter….
    donc un enseignement qui est plus proche de la vérité,
    qui nous éclaire en nous laissant la possibilté d’utiliser
    nos potentiels , nos propres capacités……
    C’est pour ça , ç’est un apprentissage permanent ,qui
    nous accompagnera jusqu’au nos derniers souffles .

    Bien amicalement et merci Jonathan et merci à tous pour les échanges enrichissants ..

  7. P.S.
    La vérité est définie dans le dictionnaire comme étant
    vraie : réalité.
    Certains diraient qu’il n’y a pas de réalité vraie seulement
    les perceptions et opinions.
    Au contraire, d’autres défendraient qu’il y a de réalité
    absolue ou vraie.
    Avec mes connaissances limitées, je n’ai pas la réponse.
    Néanmoins , j’ai accepté la vérité selon Krishnamurti;
    « La vie est une nouveauté perpétuelle, faite de perpétuel
    changements .Aujourd’hui n’est jamais semblalble à hier
    et c’est cela la beauté de la vie .
    Pouvons-nous aborder chaque problème en étant  » neufs  » ?
    Pour recevoir la vérité, il faut une réceptivité instantanée,
    sans les nuages obscurcissants des théories,et des peurs.
    La vérité est intemporelle , discontinue, elle est d’instant
    en instant , …….. »

  8. Bel article ! Mais une question me semble importante comme préliminaire : une méthode pour obtenir QUOI ? Il y a des mises au point à faire pour répondre à cette question initiale. La qualité du cheminement dépend de nombreux facteurs, appréhender l’horizon vers lequel nous voulons tendre, sentir ceux vers lesquels telle ou telle tradition peut nous conduire, savoir les inconvénients de l’absence de pratique etc… sont autant de réflexions qui motive notre entendement. C’est une façon , parmi d’autres, de préparer les fondations d’un cheminement assidu et efficient.

    1. Salut Arnaud,

      Je suis content de te voir faire un tour par ici. Tu as raison, c’est important d’avoir quelques repères pour savoir plus ou moins vers quoi on va, dans quoi on mets les pieds ! Au début, sans avoir de repère, je ne vois pas comment on peut faire mis à part essayer par tatônnement puis ajuster au fur et à mesure !
      Si ce n’est pas clair, la motivation ne durera pas très longtemps alors qu’en sachant où l’on va donne un cap pour garder la foi, la diligence et l’assiduité. Je ne vois rien d’autre à ajouter, si tu veux y aller de ton côté, ne te gênes pas !

      Au plaisir.

  9. Bonjour Arnaud,
    je me permet de te répondre avant Jonathan à ma façon
    bien sur…..
    La Méthode est neutre , elle propose donc à nous tous quelque
    soit notre croyance …de prendre conscience des états esprit
    dans lesquels on se trouve et à partir desquels on agit , pense,
    parle et à devenir ainsi responsables de nos états d’esprit
    que de conséquences de nos actions.
    Les enseignements sont basés sur les connaissances
    millénaires des sages tibétains , hindous etc. dont le base
    est l’éveil , qui nous amène à l’action altruiste.
    Comme le 4 nobles vérité dans le bouddhisme ils énoncent
    le problème de l’existence, son diagnostique et le traitement
    jugé adéquat.
    « Une Méthode pour obtenir QUOI « ….?
    pour moi c’est de rester sur le chemin de la paix intérieure,
    de vivre en harmonie avec soi et avec le monde qui nous entoure.
    C’est déjà bien quand on voit les dégats de certaines réligions
    qui divisent le monde , qui utilise leur Dieu pour arriver à leurs
    fins ……

    1. Merci Gabriella pour ta réponse, on a maintenant grâce à toi un cap pour savoir vers quel horizon on va ;)
      J’en profite au passage pour te remercier pour tes nombreuses participations et le temps que tu consacres sur le blog pour partager ton vécu. Je te dis à très vite avec d’autres commentaires ;)

    2. Bonjour à toutes et à tous
      « Une Méthode pour obtenir QUOI « ….?
      Pour moi la paix intérieure, et mieux me connaître moi même .

      afin de mieux agir, pour me transformer et transformer ce monde complétement pourri…. vaste programme…

      la paix intérieure , ou le retour au calme mental , Samatha
      la meilleure connaissance de moi même , la vision profonde ou Vipassana

      Samatha, Vipassana, les bases de la méditation bouddhiste.

      un lotus pour vous toutes et tous, Bouddhas en devenir
      Michel

      1. Merci Michel ,
        en bref , la Méthode nous aide à bénéficier d’une approche
        saine qui réconcilie le corps et l’esprit …
        Excellent week-end à tous

        1. une réflexion qui me vient à l’instant même sur ce « « Une Méthode pour obtenir QUOI « ….?
          dans les enseignement Zen, il est dit qu’il nous faut poursuivre aucun but…juste simplement s’assoir…
          l’éveil peut venir subitement

          amitiés à vous toutes et tous

          Michel

        2. Je suis d’accord avec toi sur le principe que je vois peu adapté à notre société où nous sommes habitué à attendre toujours quelque chose en retour de chaque effort. Enfin du moins pour démarrer, je ne suis pas sûr que cela soit le plus adapté pour se mettre à la pratique. Enfin c’est à voir, je ne sais pas !

        3. Bonjour Jonathan
          « S’assoir tout simplement et se sentir heureux sur son coussin, ici et maintenant » c’est un autre enseignement Zen.

          ne rien attendre d’autre de sa méditation

          bien à toi
          Michel

        4. Salut Michel,

          Merci pour cet enseignement Zen qui me parle. C’est simple au final quand on arrive à s’oublier pour de bon. C’est bien dommage que l’on se complique autant la vie avec des illusions !

          Bien à toi également. Au plaisir !

  10. Bonjour à tous ..
    Arnaud a raison  » la qualité du cheminement dépend de
    nombreux facteurs  »
    dépend aussi selon les personnes et varie selon les traditions.
    L’avantage de la Méthode c’est ce qu’elle est accessible pour
    nous tous.
    Tout le monde ne peut pas faire des années de retraite
    dans les pays qui pratiquent ces traditions ..
    Notre vie occidentale nous ne permet pas vivre comme
    dans ces pays ..mais nous pouvons pratiquer chez nous
    ou n’importe ou librement.
    Nous pouvons utiliser le bons sens , une sagesse pratique
    dans notre vie quotidienne….en toute simplicité ….
    excellente semaine à vous tous ….

  11. Bonjour Jonathan,

    Bravo pour votre site et la qualité de vos articles.

    Tout comme vous, j’ai suivi la méthode de Bruno Lallement et c’est vrai que beaucoup de choses ont changé dans ma vie depuis, comme ma capacité à prendre du recul par rapport aux évènements.

    Puis-je vous suggérer un ou deux points d’amélioration pour votre blog ?

    1) vous devriez à mon avis augmenter la taille de caractère de votre texte que je trouve un peu petit. Regardez le blog d’Hannah :
    et cliquez sur un des articles : http://www.forme-sante-ideale.com/
    Bon, avec l’âge, ma vue à baisser sensiblement, je l’admet…mais je trouve plus agréable d’avoir un texte plus « aéré », avec des images par exemple.

    2) Faites ressortir les points importants de vos articles d’une manière plus visible. Ainsi les visiteurs de votre blog seront attiré par ce que vous souhaitez démontrer dans votre article.

    Pour le reste, c’est une belle idée que de choisir comme thème « la méditation ».

    Je vous souhaite plein succès et à bientôt.

    Amitiés.

    Stephan.

    1. Bonjour Stephan,

      Merci pour vos suggestions, je vais aller faire un tour sur votre blog. Bon week-end !

Comments are closed.