L’art de l’instant présent pour être heureux !

« Le secret de la santé pour l’esprit et le corps est de ne pas regretter le passé, ni se soucier de l’avenir pour vivre le moment présent avec sagesse. »

Bouddha

Quand vous poursuivez votre bonheur en attendant que quelque chose arrive, alors vous êtes la plupart du temps l’esprit ailleurs à la recherche de quelque chose qui est déjà sous vos yeux…

L’art de l’instant présent, c’est tout simplement remarquer ce qui est dans cet instant sans le juger.

Nous pouvons être présents partout et à tout moment. Que ce soit en se brossant les dents, en marchant dans la nature, en lavant la vaisselle ou encore en parlant à quelqu’un.

Nous pouvons être conscients de notre corps : notre respiration, la forte ou la faible énergie dans laquelle nous nous sentons en ce moment, les douleurs, les picotements, etc.

Nous pouvons aussi être conscients de nos pensées : lorsque nous pensons à des choses dans le passé (une conversation précédente) ou dans le futur (toutes les choses que nous devons faire ensuite, comment nous allons gérer certaines situations, etc).

Nous pouvons également être conscient de notre environnement et des gens autour de nous : la température, le temps, comment quelqu’un réagit à ce que nous avons dit, comment les autres sont habillés, etc. La liste est sans fin avec tout ce qui se présentera dans votre vie !

L’instant présent signifie ralentir :

Il est souvent difficile d’arrêter le bavardage constant dans nos têtes (et toutes les stimulations de nos appareils électroniques).

Je me souviens de la façon dont je considérais la méditation quand je l’ai découverte. J’étais une personne typique qui ne savait pas comment ralentir. Je ne pouvais pas comprendre comment quelqu’un pouvait rester assis et penser à rien pendant plus de trente secondes.

Puis comme l’apprentissage de toute nouvelle compétence, je devais commencer quelque part. Et trente secondes pour moi à l’époque était un bon départ !

Avec une pratique régulière, je peux maintenant m’asseoir joyeusement pendant au moins vingt minutes.

Avec la pratique, je suis en mesure d’apporter ce même sentiment de calme et de pleine conscience dans le reste de ma journée.

L’instant présent avec d’autres personnes :

Cela m’a aidé à être beaucoup moins réactif, plus réfléchie et proactif dans mes relations avec les autres.

Je prends maintenant un moment pour constater l’état de la personne qui parle avec moi. Si elle est en colère contre moi, est-elle dans une mauvaise journée ? Est-ce que quelque chose d’autre l’a bouleversé plus tôt ?

Je me demande comment j’ai pu avoir contribué au problème au lieu de me mettre immédiatement sur la défensive.

Si je ne peux pas comprendre la cause, je me dis alors : « Ils ont des problèmes ». Cela m’évite de prendre personnellement des choses qui n’ont rien à voir avec moi. Cela m’évite de m’attacher (ainsi que mon ego) inutilement à l’autre personne et ses difficultés sans me créer de tensions inutiles.

L’instant présent avec moi-même :

Dans la première demi-heure après le réveil chaque matin, je suis conscient de la façon dont je me sens physiquement et émotionnellement. Faire cela sans jugement aide toute ma journée à s’écouler beaucoup plus facilement.

Si je me sens fatigué, ou pas aussi bien qu’en temps normal alors je sais que ce n’est pas le moment pour me pousser trop fort ce jour-là. Je ne me juge pas comme faible, c’est simplement un état temporaire qui passera.

De même si je me sens anxieux, contrarié ou de mauvaise humeur, je me demande d’où cela vient. S’il y a quelque chose que je peux faire, je tente de changer la situation et donc je me sens mieux. Si c’est quelque chose que je ne peux pas contrôler, je prends les choses comme elles sont. Il est incroyable de voir comment respirer profondément en souriant pendant au moins trente secondes peut changer votre humeur.

Si je ressens une douleur physique, je me demande ce que cette douleur essaie de me dire. Parfois, cette mise au point et ce questionnement sans jugement suffisent pour la libérer. D’autres fois, j’apprends davantage sur moi-même à partir des réponses que je reçois.

Le non jugement :

L’instant présent implique non seulement de prendre un moment pour nous-mêmes mais de le faire d’une manière sans jugement. Ceci est très difficile pour la plupart des gens.

Nous qualifions naturellement presque tout dans une sorte de «bonne» ou de «mauvaise» catégorie.

Si je me sens grincheux, c’est mauvais.

Si je me sens plein d’énergie, c’est bon.

Si quelqu’un est en colère contre moi, c’est mauvais.

Si je suis très productif, c’est bon, etc.

En approchant toutes ces choses sans jugement, cela signifie simplement les remarquer comme elles sont. Il n’y a pas de bon ou de mauvais. C’est juste la façon dont les choses sont. Je peux choisir de les modifier ou de les accepter comme elles sont.

Si je les juge, je deviens attaché à elles et je leur donne du pouvoir en leur permettant d’affecter mes sentiments et peut-être même mes comportements.

Si je les remarque d’une manière sans jugement, je suis libre de vivre ma journée en me sentant plus léger.

L’instant présent est avant tout une pratique :

Être présent est quelque chose que nous pouvons vivre instant après instant pour l’incorporer dans divers aspects de nos vies. Cela va se faire graduellement, d’abord quelques secondes puis de plus en plus avec le temps comme cet archer zen qui nous donne un bon aperçu de ce qu’il est possible de vivre dans l’instant présent :

Je suis infiniment plus heureux maintenant en remarquant les choses sans jugement mais cela a pris du temps. Et je continue d’apprendre tous les jours !

Prenez un moment maintenant pour être complètement dans l’instant présent. Notez vos pensées. Est-ce que vous êtes dans l’ici et maintenant ? Ou bien dans le passé ou le futur ?

Remarquez votre corps. Vous sentez-vous détendu ou tendu ? Où sentez-vous ces sensations ?

Notez votre environnement. Est-il calme ou bruyant ? Chaud ou froid ? Qu’est-ce que vous entendez et voyez exactement ? Qui est autour de vous ?

Comment vous sentez-vous par rapport à la façon dont vous interprétez toutes ces choses ? Rien ni personne ne « fait » que vous vous sentez d’une certaine manière. La façon dont vous choisissez d’interpréter ce qui vous arrive dépend à 100% de vous-même.

Soyez conscient maintenant, dans le moment présent. C’est vraiment tout ce que vous avez !

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !