Comment réaliser un objectif ?

En écrivant cet article, j’ai conscience de sortir un peu du cadre de la méditation. Je pense néanmoins que cet article peut être utile car nous avons tous des objectifs/habitudes que nous voulons atteindre ou changer pour vivre de façon plus épanouit. Ne serait-ce que le fait de commencer à méditer peut-être un objectif ;)

On a souvent de bonnes idées puis peu à peu les choses nous échappent. Les anciennes habitudes reprennent vite le dessus. Après l’article de la semaine dernière sur la mobilisation de son potentiel. Je suis ravi de vous présenter cet article complément sur les autres ingrédients à réunir pour atteindre ce que l’on veut. En réunissant tous ces ingrédients, la réussite est assurée !

Comme la semaine dernière, je tiens à répéter que c’est primordial que vous vous amusiez, que vous preniez du plaisir à faire les choses sinon vous allez abandonner dès les premières difficultés. Le sens du devoir est un poison. Notre vie est passionnante et c’est ainsi que l’on a accès à nos ressources profondes et à notre créativité.

Le sens du devoir est tout l’inverse puisqu’il vient de l’ego et non du cœur, de ce que l’on est. Il est bien difficile de s’épanouir dans ces conditions. Lorsque l’on démarre quelque chose de nouveau, s’amuser peut sembler un peu forcer comme c’est difficile mais c’est très important d’associer ce qu’on fait avec le plaisir et une nouvelle fois de s’amuser ;)

Quelque soit le domaine, ce sont les personnes qui s’amusent le plus qui peuvent aller le plus loin et réussir le mieux ;) On ne verra jamais un champion Olympique qui est là sans aimer passionnément ce qu’il fait.

clé du bonheur

1ère ingrédient : Soyez donc passionné sinon vous allez abandonner. En agissant ainsi, cela va s’enregistrer dans notre cerveau pour devenir de plus en plus ancré en nous. J’ai conscience que la passion ne se commande pas, c’est donc très important de reconnaitre si cet objectif nous correspond véritablement, si c’est une aspiration profonde avant de se lancer.

2ème ingrédient : Ne pas avoir d’attentes en étant concentré sur le processus.

Le chemin qui mène à l’objectif permet de s’accomplir, une nouvelle fois il est essentiel de prendre du plaisir à le faire. Le fait d’avoir des attentes (surtout si elles sont très importantes) va créer des tensions à mesure qu’on ne les atteint pas car on sera déçu. En s’amusant et en étant concentré sur le processus, on est détendu et les choses peuvent venir d’elles-mêmes assez naturellement. En ayant un état d’esprit ouvert, on peut laisser la créativité venir naturellement. Ce qui est tout l’inverse avec un esprit tendu ou il n’y a plus de place pour les idées nouvelles. L’état d’esprit le plus approprié est d’être calmement déterminé, c’est dans cet état d’esprit que vous aurez les meilleurs résultats ;)

3ème ingrédient : Avoir la foi

Chaque obstacle n’est là que pour tester notre persévérance. Ces obstacles sont juste là pour faire la différence avec ceux qui sont sur cette voie par erreur et qui vont abandonner. Avoir la foi signifie également vivre comme si ce que l’on veut réaliser était déjà là, en le ressentant. S’il s’agit de notre bien-être, on peut déjà ressentir la différence en étant détendu et ouvert sur l’instant présent.

4ème ingrédient : Définir précisément ce que l’on veut réaliser afin de pouvoir mobiliser les moyens nécessaires à la réalisation de cet objectif. Si ce n’est pas clair, il sera difficile de réunir les conditions favorables.

5ème ingrédient : Notre objectif doit venir de nous, de ce que l’on est en étant persuadé qu’il nous correspond. Une saine motivation sera notre moteur pour avancer. On est surtout habitué à la volonté (le fait de forcer les choses) alors que la motivation va venir naturellement lorsque c’est une aspiration profonde. La volonté ne sera que le gouvernail pour canaliser notre énergie mais pas le moteur de notre motivation.

6ème ingrédient : Un minimum de paix intérieure est nécessaire pour cet ingrédient car si notre esprit est trop accaparé par les pensées, notre sagesse ne pourra pas s’élever en nous. La créativité est vraiment un atout majeur pour utiliser les éléments et moyens mis à notre disposition pour être adapté à toute situation nouvelle. C’est le cas par exemple avec l’éducation des enfants ou il n’y a pas de règles strictes mais une adaptation permanente à toutes les situations.

7ème ingrédient : Savoir faire le tri de ces priorités pour aller à l’essentiel. La discipline est importante mais il ne s’agit pas de discipline dans le sens de la contrainte mais de discipline afin d’être libre et d’aller à l’essentiel sans se disperser à tout vent.

« La discipline, c’est simplifier sa vie pour trouver l’espace nécessaire à son objectif » Bruno Lallement.

8ème ingrédient : Persévérez encore et encore. C’est en plantant chaque jour une petite graine qu’on obtient une forêt au bout de 10 ans. C’est important de découper son but en sous-étape car au départ l’objectif peut sembler inaccessible.

Si vous êtes tiède, les résultats seront tièdes. Tout dépend de l’effort qu’on y met. Pour vous aider, vous pouvez repenser aux inconvénients de la situation actuelle pour ne plus la revivre encore et encore.

cadeau de la réussite

9ème ingrédient : Ne se comparer qu’avec soi-même : Nous sommes tous différents avec un point de départ différent selon notre vécu et notre habileté, on est plus habile dans certains domaines et moins dans d’autres (tout cela peut bien sûr se transformer avec la pratique ;) ). Se comparer avec soi-même est une bonne chose pour apprécier et reconnaître à sa juste valeur ses progrès. Se comparer avec les autres est encore l’égo qui veut toujours être le meilleur, il y aura de toute façon toujours des personnes meilleures que nous. lol

Pour conclure, accomplir un objectif, c’est réunir l’ensemble des causes et des conditions qui lui sont nécessaires pour exister. Le processus permet de tester pour voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour faire les ajustements nécessaires. Cela concerne aussi bien les causes externes et internes. Il est très important d’examiner ses freins intérieurs pour aller toujours dans le même sens.

J’espère que cet article vous sera utile ;)

N’hésitez pas à réagir avec un commentaire !

creativecommonsbigCrédit photos (dans l’ordre d’apparition): practicalowl  –  asenat29

16 thoughts on “Comment réaliser un objectif ?

  1. Je suis irrité par :
    – les fôtes d’orthographes. Des minuscule après : 6e ingrédient et non 6ème le changement de police, les ingrédient ont tous des s, C’est quoi, c’est ;) ? Pour être plus épanouit ? Après l’article de la semaine dernière sur la mobilisation de son potentiel. Cela vient sûrement de l’égo. Ces obstacles sont justes là. Un minimum de paix intérieur, C’est le cas par exemple avec l’éducation des enfants ou il n’y a pas de règle. La discipline, c’est simplifié sa vie. Ne se comparez qu’avec soi-même.
    – l’absence d’exemples….

    1. Merci pour ce commentaire qui vient du coeur. Je reconnais volontiers faire des fautes d’orthographes, je passe du temps pour en éviter certaines mais il en reste toujours. Je te remercie de me les avoir souligné pour modifier cela.
      Merci également pour ta remarque sur l’absence d’exemple, je vais en intégrer dans les prochains articles.
      Au plaisir.

    2. Bonjour Grandtout,

      Je ne connais pas donc je ne vais pas te juger. Toutefois, je suis surpris par tes propos car tu annonces tout de suite les points négatifs de l’article….

      Sur un blog de méditation, il y a une chose que tu devrais faire et que tu n’as jamais dû faire ? c’est à dire méditer. ;)

      Tu comprendrais comment l’être humain et imparfait et comment toit-aussi, tu es imparfait. A moins que tu penses que tu es parfait ?

      Je ne veux pas rentrer dans des discussions sans fin mais soit plus indulgent avec les gens que tu rencontres dans le futurs pour la première fois. ;)

      PS : Je comprends mieux pourquoi on ne peut pas mettre de commentaires sur ton blog maintenant, j’aurai pas mal de choses à dire moi ;)

      Bonne continuation dans ta vie. ;)

      1. Bonjour Maxence,

        Merci pour ton commentaire. Les remarques de Grandtout ne sont pas négatives, c’est ce que l’article lui a évoqué. L’orthographe n’est pas mon point fort, je le reconnais volontiers.
        On a tous à y gagner à apprendre les uns des autres plutôt que de tomber dans des dialogues de sourd où chacun veut avoir raison. Grâce à Grandtout, j’ai corrigé les fautes qui m’avaient échappées donc son commentaire est positif. Je le remercie.
        A plus et bon dimanche.

    1. Bonjour Cédric,

      Merci pour ton commentaire sympa, c’est les ingrédients que j’essaye de réunir au quotidien pour avancer !
      A plus.

  2. Merci pour cet article que je trouve original sur cette question.
    Quand tu écris qu’il faut rester concentré sur le processus, je suis bien d’accord.
    Pour le marathon, par exemple, il est plus facile d’aller courir pour s’entrainer si on se concentre sur le fait de s’habiller, de lacer ses chaussures que si on pense aux douleurs que l’on va avoir au début.
    Ensuite, c’est un peu comme une fusée : plus on s’éloigne de la terre, plus c’est facile et plus les bienfaits se font sentir.
    Bref, se concentrer sur le processus est efficace pour moi.

    Par ailleurs, j’ai lu une autre méthode complémentaire ici : http://sourireaustress.com/lart-de-rester-discipline-dans-sa-pratique-de-la-meditation/
    Tenir un journal sur le bien que nous fait la course à pied, par exemple, permet de ne pas oublier pourquoi on court chaque matin.

    Enfin pour les fautes, sur ma boutique, j’ai placé un logiciel imparfait mais qui fait de meilleures suggestions qu’un MS Word : Antidote. http://astore.amazon.fr/wwwefficacite-21/detail/2922010112
    Voilà.
    Au plaisir de te lire

    1. Bonjour Rémy,
      Je partage tout à fait ton avis. Si avant de démarrer, on pense déjà aux difficultés qu’on va endurer, ça va être bien difficile d’avancer. Après comme tu l’as dis, il y a une certaine inertie qui se met en place une fois qu’on a démarré l’activité.
      Une autre façon de se motiver, c’est de vivre comme si on avait déjà les bénéfices de ce qu’on veut atteindre. Tu te vois franchir la ligne d’arrivée du marathon que tu prépares par exemple. J’ai vu à la télévision, une athlète qui écrit chaque jour encore et encore sur son journal sa victoire au JO en se visualisant comme ayant déjà gagné la course. J’ai trouvé ça très pertinent pour aller aux entraînements toujours motivé jour après jour.
      Tu as raison avec l’idée de tenir un journal pour pouvoir suivre sa propre évolution, je le fais également. En relisant plusieurs semaines ou mois plus tard, c’est très sympa et satisfaisant de voir tous les progrès réalisés. Cela renforce la motivation.

      Merci pour les recommandations ;) Au plaisir ;)

  3. bonjour ,
    je suis tres interessee par cet article car je souffre d’hyperphagie,je lutte tous les jours en vain contre cela et je ne supporte plus mon poids,vous parlez de mettre des sous objectifs et je ne vois pas tres bien ce que vous voulez dire ?merci

    1. Bonjour Maria,

      Je vous souhaite tout d’abord d’aller mieux. Je ne connaissais pas le terme d ‘hyperphagie donc je me suis renseigné. Je pense déjà qu’il faut que vous ne soyez pas trop dur avec vous-même en y allant par étape. Le changement de votre poids est possible mais seulement en faisant les choses au rythme qui vous convient.
      J’ai parlé de sous-objectifs afin de découper l’objectif principal en pleins de petits sous-objectifs afin de faciliter les choses. Si par exemple, vous voulez perdre 5 kg, l’objectif est plus difficile que de se dire je vais perdre 500g par semaine ou toute les 2 semaines. Cela permet de mesurer ses progrès au fur et à mesure. Alors que 5 kg d’un coup risque d’être décourageant. Un autre exemple, si décidez d’écrire un livre en partant de zéro, c’est assez décourageant mais en ayant l’objectif d’écrire chaque jour 500 mots, c’est bien plus facile pour avancer doucement et surement sans être découragé d’entré par l’immensité de tout ce qui reste à accomplir.
      Je ne pense pas avoir la solution pour vous car la solution est en vous. Si votre poids ne vous convient pas, vous pourriez faire un peu d’exercice physique (pas besoin de faire compliqué, aller marcher ou courir un peu fera l’affaire, l’important est que ça vous plaise). Faite le pour vous et surtout pas parce qu’il le »faut ». Ca ne marchera pas dans ce cas, vous allez arrêter dès les premières difficultés. Vous seule êtes en mesure de savoir ce qui convient pour vous et c’est à partir de cela que vous pourrez faire les efforts et changer ce qui ne vous convient pas.
      C’est vraiment en vous acceptant telle que vous êtes et en faisant des exercices que vous savez être les plus appropriés pour vous que les choses changeront. Si un médecin ou une quelconque personne vous donne un programme de choses à faire mais que vous n’y adhérez pas, ça ne marchera pas.
      Une fois déterminé votre solution. Certains jours, ce sera facile, d’autres ce sera difficile. Ce qui fera la différence, c’est votre foi dans le changement dans ce que vous voulez pour vous-même. C’est là ou les sous-objectifs sont importants afin de ne pas se décourager comme la tâche est alors moins importante.
      J’espère vous avoir aidé un peu avec ce commentaire. Prenez-soin de vous et ne soyez pas trop dur avec vous-même même lorsque les choses ne vont pas comme vous le souhaiteriez. Tout évènement est une occasion d’apprendre quelque chose ;)

  4. J’aime ton article, c’est une très bonne analyse. L’ingrédient N°1 est en effet primordial, c’est un levier. Ensuite, je retiendrai en particulier la persévérance et la foi.
    A bientôt.
    Yveline.

  5. Tous ces conseils mon l’aires tiré d’une personne qui a du talent et du professionnalisme , ça ne peut que nous guider. Mais .. il faudra du temps pour arriver a accomplir toute ces étapes.. En tous cas j’adore !

    1. Bonjour Yasmine,

      Chaque instant est l’occasion de faire un petit pas de plus. C’est à partir de petits ruisseaux qu’on fait les grandes rivières !
      A vous de jouer pour avancer petit à petit !

      1. je ne sais ce que je peux vous dire afin de vous feliciter pour cette surperbe conseils …c’est en lisant votre ligne de phrase que je commencer a mediter sur la realiter des faits qui vont m’apprendre a atterir dans l’univers des idees et d’un seul coups les choses marchent comme je les veux…

Comments are closed.