Comment rester calme indépendamment des circonstances extérieures ?

Imaginez une journée avec quelques désagréments mais vous traversez cela tranquillement en restant calme, paisible et heureux(se) ? Cela peut sembler être impossible, mais quand je regarde où je me trouvais et où je suis maintenant, je peux vous assurer que c’est tout à fait possible.

Notre esprit est à la fois si précieux et si puissant qu’il va de soi que nous devrions le garder en paix aussi longtemps que possible. Car notre agitation a non seulement un impact sur notre humeur, mais également sur nos relations, notre efficacité, et aussi notre santé.

Cela n’est pas aussi difficile que ce que vous pourriez croire, et cela ouvre à une toute nouvelle façon de vivre, celle de constamment faire l’expérience du moment présent. Vous êtes ainsi tranquille et en permanence appropriée pour vous adapter à chaque instant. Votre calme vient de l’intérieur, vous êtes libre et vous ne dépendez plus des conditions extérieures, c’est la sagesse.

La sagesse n’est pas une grande connaissance intellectuelle, c’est la capacité à s’adapter d’instant en instant pour toujours être approprié et faire ce qu’il convient dans chaque situation particulière. Votre calme vient de l’intérieur, vous êtes libre et vous ne dépendez plus des conditions extérieures.

Comment vivre cela ?

J’ai appris cela et vous pouvez en faire autant en méditant tous les jours. Cela est au final très simple. Une fois que je me lève, je passe de la position allongée à la position assise pour une dizaine de minutes en concentrant mon attention sur ma respiration.

Les jours où je n’ai pas le temps de m’asseoir, cela n’est pas dramatique car je peux toujours trouver de nouvelles façons d’intégrer le calme dans ma vie quotidienne. Cela peut être quelques respirations profondes, une promenade consciente ou encore pendant que je travaille sur mon ordinateur.

Il y a tellement de possibilités tout au long de notre journée pour arrêter une seconde, porter notre conscience à notre respiration, et prendre conscience de ce qui se passe à la fois autour de nous et en nous. Cet exercice est la clé du développement de l’équanimité pour prendre chaque événement tel qu’il est.

Plus nous avons conscience de nos pensées, de nos réactions et de nos sentiments, plus il devient facile de les voir avec recul, avec détachement. C’est comme tout ce que l’on apprend, plus on pratique et plus cela devient facile et évident. À l’inverse sans entraînement, nous sommes perdus dans nos pensées et nous nous laissons aller à nos anciennes habitudes, à nos anciennes façons de fonctionner.

Apporter le silence à votre esprit apporte aussi la paix. Je ne parle pas d’un silence artificiel où vous faites la chasse aux pensées mais d’un silence naturel dans lequel vous voyez le film de vos pensées, vous voyez le film de votre vie et vous restez calme car vous savez que tout cela change, tout cela est impermanent. Quand vous y êtes, rien ne vient troubler notre sérénité. C’est comme un feu que vous arrêtez d’alimenter qui naturellement faute de carburant va s’éteindre de lui-même.

« Vous ne pouvez pas calmer une tempête alors arrêtez d’essayer. Ce que vous pouvez faire est de vous calmer et la tempête passera d’elle-même « .

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !