Comment se guérir de la culpabilité ?

La culpabilité est un sentiment difficile qui cause beaucoup de souffrances inutiles. C’est le sentiment qui suit un acte perçu comme répréhensible : « J’ai fait quelque chose de mal, je suis une mauvaise personne ».

Comment se guérir de la culpabilité ?

Dans la guérison de la culpabilité, il est important de se rappeler que nous sommes ici pour apprendre. L’apprentissage est fait d’essais et d’erreurs. Parfois, nous faisons des erreurs, nous faisons des choses que nous n’allons plus répéter donc nous apprenons. Si toutefois, dans le processus d’apprentissage, nous sommes infectés par la culpabilité (nous nous sentons alors mauvais, comme si nous étions une mauvaise personne) alors l’expérience d’apprentissage se transforme en un drame interne.

L’apprentissage est une partie essentielle de notre évolution et les erreurs sont d’excellents tremplins seulement si elles sont utilisées en tant que tel. Notre culture nous a appris que faire des erreurs est mauvais, mais ce n’est pas vrai. Les erreurs sont la norme dans les essais et les erreurs d’apprentissage. L’apprentissage est déjà assez difficile sans être puni encore par-dessus pour des erreurs qui font partie du processus nécessaire.

Le résultat de la punition est un jugement négatif sur soi qui est la culpabilité. La culpabilité érode le sens de soi et la dépression est souvent la conséquence d’un sentiment de culpabilité qui ne peut pas se déplacer et donc reste bloqué. La culpabilité est maintenue en place par des jugements. Relâchez les jugements, les étiquettes que vous avez sur vous-même et la culpabilité s’en ira d’elle-même. Et comme les jugements sont des décisions, ils sont faciles à changer. Le secret est tout simplement de décider à nouveau de faire différemment. Reprenez votre jugement initial et changez votre esprit !

Quoi que ce soit qui vous a fait vous juger contre vous-même, sachez que vous avez le libre arbitre et tous les choix que vous faites sont valides. Relâchez donc chaque jugement négatif jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus. Oui, vous avez le droit à l’erreur d’autant que c’est la seule façon de vous améliorer et de grandir ! C’est tout ce qu’il y a à faire ! Lorsque les jugements sont libérés, vous êtes libre à nouveau de décider comment vous allez vous sentir et comment vous allez agir dans ce genre de situation. Vous êtes libre de faire des erreurs pour apprendre et évoluer. Lorsqu’une personne veut vous culpabiliser, vous ne la prenez plus au sérieux comme avant.

On projette ce qui est en nous !

Relâcher aussi les jugements contre les autres est tout aussi libérateur que de les libérer sur nous-mêmes. Il suffit de dire, «Je libère le jugement que (nom de la personne) est mauvais parce qu’ils… » et « Je libère le jugement que… est mauvais ou faux. ». Quoi qu’il en soit, c’est à nous qu’il revient de libérer les jugements qui sont au fond de nous !

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez vous retrouver très agréablement surpris par les changements profonds qui se produisent lorsque les jugements sont libérés. Le jugement est une construction artificielle de notre mental pour simplifier les choses mais qui est bien loin de la complexité de la réalité. Bien que ces constructions mentales aient une influence très puissante sur nos émotions, elles sont aussi faciles à libérer en formant l’intention d’être attentif pour voir au-delà des pensées.

Les effets de la libération de la tyrannie de nos jugements sur nous-mêmes sont souvent subtils au début, mais toujours cumulatifs avec le temps. Après une certaine pratique, cela va devenir de plus en plus naturel et vous pourrez vivre plus paisiblement au quotidien pour pouvoir vous tromper et grandir en conscience alors profitez de ce cadeau dès maintenant !

« La culpabilité est la pire chose que l’on puisse cultiver dans sa vie. »

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !