Connaissez-vous le pouvoir de l’inconscient ?

Je me suis rendu compte grâce à la méditation que lorsque que je voulais démarrer un nouvel article, une très forte  tendance me dominait me faisant faire autre chose que ce que j’avais prévus au départ. Cela se répète assez souvent. On peu appelé ça simplement de la dispersion. J’ai pourtant bien compris tout l’intérêt que j’ai à ne pas me disperser mais il n’en fait rien, c’est plus fort que moi.

Que se passe-t-il donc ?

Cela a aiguisé mes interrogations ces dernières semaines car c’est inefficace de vouloir faire quelque chose sans pouvoir être concentré dessus. J’ai fais une grande découverte. C’est le pouvoir de notre inconscient. C’est peut-être familier pour vous mais pour moi, c’est une grande découverte.

L’inconscient pour faire très simple, c’est tout ce qui est automatisé en nous. C’est par exemple le fait de respirer sans faire le moindre effort ni même y penser. Cette programmation est très pratique sinon nous ne pourrions survivre, imaginez-vous entrain de devoir consciemment contrôler votre respiration pour ne pas mourir lol. Pour plus de détail, vous pouvez lire cet excellent article.

Comment la programmation se met en place:

Tout simplement par la force de la répétition. Si vous avez entendu des milliers de fois que vous êtes nul, et bien l’inconscient va l’enregistrer et vous finirez bien par y croire en ayant tous ce qui va avec une personne « nul ». Si on vous a dis de nombreuses fois que vous n’étiez pas doué, on vous a programmés pour ne pas être doué donc bravo pour ne pas y avoir cru ;).

Voici un autre exemple : un enfant de 5 ans par va dans le garage pour aider son père à bricoler mais son père pour ne pas qu’il se blesse lui dit: « Ne touche pas à ça, repose ça ». L’inconscient va noter que le fait de ne pas toucher l’outil est approprié pour satisfaire son père. Puis les années passent et le père cette fois décide que son fil peut l’aider à bricoler donc lui demande de prendre un outil. L’enfant sans comprendre pourquoi se sent mal à l’aise dans la situation. Son père alors le prends pour quelqu’un de pas doué en bricolage, ce qui s’imprime encore plus fortement dans l’esprit de l’enfant qui va alors éviter de bricoler. Et voila comment une programmation se mets en route puis se renforce petit à petit.

Le souci, c’est donc quand la programmation fait ce qu’on comprend ne pas être approprié. Quand on se dit par exemple, promis juré, je vais courir pour être en meilleur forme. On est convaincu à ce moment qu’on va vraiment le faire. C’est sans compter sur notre inconscient qui va nous ramener dans ce qui est habituel, dans ce qui est programmé !

software @ Michael Kappel

Au début, la motivation va être très forte puis ensuite diminuer peu à peu car vous avez d’autres habitudes puis ça devient bien trop pénible de continuer. Ce qui est habituel va reprendre le dessus. C’est ancré en nous donc si on en dévie, notre inconscient va mettre les choses en œuvre pour nous le rappeler.

C’est comme si vous programmez un GPS, puis que vous vous éloignez de la route par laquelle vous êtes programmé. Et bien, le GPS va prendre le contrôle de la voiture pour la ramener là ou elle était prévue d’aller. C’est ce que fait l’inconscient avec nous. Quand on implante une nouvelle habitude où façon de faire, les vieux schémas vont refaire surfaces peu à peu car l’inconscient n’est pas comme le conscient, il ne fait qu’appliquer ce qu’il est habitué à faire.

Pour vous donner une image représentative du rapport entre conscient et inconscient. Imaginez qu’il y a deux personnes en vous, Monsieur Conscient et Monsieur Inconscient. M. Conscient réfléchit, peut se projeter dans le futur, revivre le passé, savoir ce qu’il est approprié de faire. Et M. inconscient, lui applique mécaniquement ce pour quoi il a été programmé ni plus, ni moins comme un ordinateur. Et bien devinez qui gagne toujours en cas de conflit ?

Voici quelques données du site www.surpassez-vous.com:

-M. Conscient traite 2000 informations/secondes

-M. Inconscient traite 4 milliards informations/secondes

-M. Conscient représente 17% du cerveau

-M. Inconscient représente 83% du cerveau

– Au niveau du contrôle/perception/comportement, Monsieur inconscient gagne haut la main avec 96 à 98%.

Soyez maintenant un peu plus indulgent lorsque :

– une personne ne respecte pas son régime

– une méditant se met en colère

– un fumeur qui essaye d’arrêter refume

– les résolutions du nouvel an passent à la trappe en quelques jours.

Tous ont bien compris les bénéfices d’un changement, il en va de leurs intérêts et de leurs bien-être et pourtant rien n’y fait. C’est toujours M. Inconscient qui décide ;)

Bonne nouvelle, le cerveau n’est pas un logiciel informatique figé mais est constamment entrain de créer de nouvelles connexions. C’est la plasticité du cerveau ;) Cela veut dire que petit à petit, la programmation peut être modifiée ;)

Comment reprogrammer l’inconscient?

Brain @ TZA

1) Créer de nouvelles habitudes petit à petit en y allant doucement.

C’est très important car vouloir de grands changements rapidement va entrer en conflit avec notre programmation. Essayer de faire un régime express si vous voulez perdre 5 kilos en 1 semaines ou d’atteindre l’éveil si vous découvrez la méditation et vous verrez comment vous allez réagir ! Le conflit va être très important entre le programme et ce que vous faites donc il y a de grandes chances que vous arrêtiez. Observez simplement par vous-même pour vous en rendre compte.

En y allant progressivement, la nouvelle habitude se mets en place petit à petit et n’entre pas violemment en conflit avec vos anciennes connexions neuronales. Puis vous pouvez augmenter ensuite petit à petit. Pour méditer, vous pouvez faire par exemple 10 minutes puis 15 puis 20 etc… L’important est d’être régulier pour se reprogrammer petit à petit afin que la nouvelle habitude s’ancre comme l’a été l’ancienne auparavant. Il serait bête de vouloir faire 5h de méditation d’affilé une fois par mois au lieu de 10 minutes par jour. C’est pourtant souvent ce que nous faisons avec les changements express.

2) Visualiser ce que l’on souhaite réaliser.

Si vous voulez être plus concentré, alors voyez-vous en étant concentré. L’inconscient ne fait pas de différence entre le réel et une image mentale. L’idéal est d’associé cela avec une émotion de façon à apporter plus d’impacte.

Par exemple si vous voulez méditer, voyez-vous entrain de faire ;) Si vous voulez aller au Japon, voyez-vous déjà là-bas et dès qu’une information lié apparaitra, l’inconscient vous la fera remarquez comme il aura été programmé pour ;)

Répétez-vous maintenant encore et encore ce que vous voulez voir se réaliser et votre inconscient travaillera pour vous en vous attirant vers ce que vous recherchez. C’est une sorte de sagesse. Il réagit mécaniquement donc en changeant le message, on va changer le programme ;)

Merci d’avoir lu cet article, et vous comment faites-vous pour utiliser pleinement votre potentiel ? Laissez-moi votre réponse dans les commentaires ;)

creativecommonsbigCrédit photos (dans l’ordre d’apparition): Michael Kappel  –  TZA

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !