Dépasser son ego pour être heureux

L’ego est une identité artificielle que l’on construit au fil du temps. Cela concerne toutes les pensées, toutes les idées que l’on a sur nous-mêmes :

« Je ne suis pas bon en maths. »

« Je suis intelligent. »

« Personne ne m’aime. »

« Je suis meilleur que toi. »

« C’était stupide de ma part. »

La liste pourrait continuer ainsi sans fin tellement nous avons accumulé d’idées sur nous-mêmes au fil des années. Le point commun, c’est que l’ego se cache toujours derrière les mots «je» et «moi» dans ses déclarations sur notre identité.

Lorsque nous avons de telles pensées « Je suis… » et que nous sommes d’accord sans la moindre hésitation, alors nous construisons ou renforçons un ego. Nous avons d’abord ces pensées quand nous sommes enfants puis cela va se transformer selon nos expériences de vie !

Comment démasquer son ego ?

Pourquoi l’ego est-il si difficile à expliquer ou à décrire ? L’ego est difficile à définir parce que l’ego n’est pas spécifique mais différent pour chaque personne. Il est en fait composé de nombreuses couches de croyances qu’une personne acquiert au cours de sa vie. Ces croyances peuvent être diverses et même contradictoires.

Pour compliquer davantage, l’ego de chaque personne est différent. Le défi est de prendre conscience de ce à quoi ressemble votre ego personnel. C’est un défi parce que notre culture ne nous récompense pas pour diriger notre attention vers l’intérieur et rechercher cela alors…

Comment repérer l’ego ?

L’ego est difficile à percevoir parce qu’il se cache derrière des opinions qui semblent vraies et parce que nous n’avons pas souvent pratiqué cette recherche. Vous pouvez avoir un aperçu en méditant en remarquant certaines pensées comme celles au début de l’article (la liste des « Je suis… »).

La façon la plus facile de repérer l’ego est par le sentier des réactions émotionnelles : Un sentiment d’insécurité dans certaines situations, des sentiments de jalousie qui sont inexpliqués, le besoin d’impressionner quelqu’un, etc. Il est plus facile de voir les symptômes des émotions et du drame qui en résultent, plutôt que le moi qui l’a causé.

L’un des aspects les plus trompeurs de l’ego est qu’il génère de puissantes réactions émotionnelles. La colère par exemple quand elle se manifeste provient de croyances basées sur l’ego. Il peut aussi y avoir une interprétation de trahison ou d’injustice.

Après avoir réagi de manière exagérée avec la colère, nous pouvons regretter notre comportement. L’ego se transforme en un «moi vertueux» et nous réprimande pour avoir réagi avec colère. Dans le même temps, il assume l’identité d’être le «stupide idiot» qui s’est laissé emporter et prend le blâme pour exagérer. Toutes ces attitudes, pensées et croyances ont lieu dans notre esprit. Même si elles sont complètement différentes, toutes nous suppositions proviennent de nous. Si elles étaient vraiment des expressions venant de notre véritable nature qui est le calme, la paix et la tranquillité, alors elles ne seraient pas contradictoires.

Pour la personne inconsciente, il est difficile de discerner la différence entre ce qui est l’ego et l’intuition. En effet, le moi détourne l’analyse et la transforme en un processus d’autocritique / blâme. Lorsque l’ego contrôle le processus de réflexion, vous n’avez aucune chance de voir la cause profonde de vos drames émotionnels, car le moi se réaffirme et se cache dans l’autocritique. Tant que vous ne dépasser pas l’ego et les réflexions sans fin, vous n’êtes pas sorti de l’auberge !

L’ego est-il arrogant ou instable ?

«Avoir un ego» est généralement associé à de l’arrogance et c’est un terme qui est généralement utilisé pour décrire quelqu’un qui pense qu’il est meilleur que les autres. Pourtant, ce n’est qu’une partie de l’ego. Une personne pleine d’insécurité et qui se raconte des histoires sur tout ce qui pourrait bien lui arriver est tout aussi hypnotisée par son ego et pas du tout en paix avec elle-même !

De plus, l’arrogance est nettement différente de la confiance naturelle qui elle ne vient pas de l’ego. Une personne peut être complètement confiante quand elle a compris sa véritable nature et qui elle est profondément. Quand on réalise que nous sommes un immense champ de possibilités et qu’en dirigeant notre attention là où on le souhaite, on peut créer la réalité qui nous convient alors on n’a plus à s’inquiéter.

Comment laisser aller l’ego ?

Parce que l’ego a de multiples aspects, vous n’arriverez pas à le dissoudre une bonne fois pour toutes. Tout comme un arbre ou un grand buisson qui envahit votre cour, vous ne  le jetez pas d’un coup – vous coupez des morceaux branche après branche. La même approche est efficace en lâchant les fausses croyances qui composent l’ego l’une après l’autre. Vous commencez par vous détacher des pensées qui renforcent l’ego, puis vous laissez aller les croyances en vous séparant de la fausse identité de votre ego.

Nous avons passé des années à construire notre ego et à le renforcer. Donc se dégager de ce magma de fausses croyances prendra bien plus que quelques jours. Il vous a également fallu un certain temps pour apprendre à lire, à faire des mathématiques, à marcher, et de développer de nombreuses compétences. Il en va de même pour nous afin de dépasser notre ego. Les choses qui valent la peine prennent du temps et de la pratique mais qu’est-ce que vous pourriez faire de mieux que de lâcher ce qui vous cause autant de souffrances et de problèmes inutiles et qui tournent en rond sans changer ?

Pour le vivre concrètement et être accompagné pendant un an, vous pouvez rejoindre le programme de méditation que j’anime au quotidien. Si cela vous intéresse, vous n’avez qu’à cliquer sur l’image juste en dessous. Au plaisir et excellente journée à vous en restant ouvert et vigilant quoi qu’il arrive. Tout ce qui se produit est une opportunité pour évoluer !

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !