Désamorcer une émotion

Suite au dernier article, je vous propose de voir comment faire maintenant avec une croyance reliée à une forte émotion. Ce sont celles qui sont les plus difficiles à transformer comme elles ont des empreintes profondes en nous.

neurone @ wellcome images

Tout ce que nous ressentons est le fruit d’une énergie. Dès que nous expérimentons quelque chose d’agréable ou bien qui nous irrite, une émotion se crée et “monte” dans notre esprit. En méditant, vous pourrez très bien vous en rendre compte. Par exemple, vous êtes entrain de méditer tranquillement puis soudainement une peur remonte à la surface. Cette énergie va prendre le contrôle de notre attention et nous détourner de la paix à laquelle nous aspirions. Si l’émotion est trop forte, il se peut même que la méditation doive être interrompu. L’émotion étant si forte qu’on est incapable de lui résister.

Pour la désamorcer et l’énergie qui la fait vivre. Il est important de comprendre que l’on ne peut pas éliminer cette force. Aucune énergie ne peut être créée ou éliminée. C’est Einstein lui même qui le dit !

Alors comment faire ?

La seule solution consiste à déplacer l’énergie ailleurs. Pour illustrer, voici un exemple: associer le fait de méditer à tout ce que cela vous a apporté, à vous et à votre entourage au lieu de voir les inconvénients au fait de pratiquer.

Cela n’est pas toujours évident car si quelque chose est inscrit profondément en nous, il y aura de nombreux retour vers cette façon de penser. Si une peur est ancré profondément, elle va revenir dans les moments délicats tout en se désagrégeant petit à petit au profit de la nouvelle croyance.

En méditant, c’est un peu la même chose. L’esprit est habitué à produire sans cesse de la pensée mais en le ramenant jour après jour vers l’objet de la méditation. Sa façon de fonctionner de modifie peu à peu.

Contrairement à un ordinateur où lorsqu’une chose est programmé, celle-ci est figé. Notre cerveau est un outil formidable qui apprend sans cesse. Pour cela il va créer de nouvelles connexions entre nos neurones.

Les connexions avec de fortes émotions sont les plus fortes donc il est normal qu’elles soient difficile à modifier, difficile ne veut pas dire impossible. On ne transforme pas du jour au lendemain son trac mais petit à petit par de nouvelles expériences nous démontrant le contraire du blocage initial. J’étais très timide jusque vers 20 ans. Ce qui me bloquait s’est modifié petit à petit au fil du temps grâce à de nouvelles expériences me démontrant que mes peurs étaient infondées. La croyance en moi n’était alors plus la même.

Un autre exemple : Un enfant par exemple qui rencontre pour la première fois de sa vie un chien n’aura aucune idée déjà construite sur l’animal. Il se peut que par hasard, le chien soit ce jour-là de mauvaise humeur et le morde. La douleur va immédiatement s’associer avec le chien. Même si à l’avenir, il rencontre d’autres animaux pas du tout dangereux, ce souvenir va alors remonter à la surface très rapidement et va le paralyser.

La solution est de modifier cette croyance par une nouvelle en expérimentant de bons moments avec d’autres chiens. Puis petit à petit, cela va rééquilibrer les émotions vers la croyance “les chiens sont amicaux, certains peuvent parfois être violent” plus proche de la réalité que celle qui bloquait.

Cela demande au départ une grande énergie puis peut à peu grâce aux nouvelles expériences, l’ancienne croyance va perdre de l’énergie au profit de la nouvelle et il sera alors facile pour l’enfant de jouer avec les chiens.

Ceci n’est qu’un exemple mais nous avons d’innombrables croyances qui fonctionnent ainsi en fonction de nôtre histoire personnelle. Arriver à se libérer des quelques unes qui nous embêtent le plus la vie peut vraiment faire une différence énorme. C’était assez dur pour moi de créer ce blog et d’écrire publiquement. Des bêtises montent à la surface “cela ne va intéresser personne”, “ce n’est pas assez bien”. Je suis content d’avancer, rien ne sera jamais parfait de toute façon et la seule façon de progresser est d’apprendre en expérimentant.

Je vous souhaite bon courage pour aller au delà de vos peurs, ce n’est pas une mince affaire. Mais je suis sûr que cela en vaut la peine ;)

creativecommonsbigCrédit photos: wellcome images

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !