Élargir sa vision pour être plus libre et plus serein !

Nous avons parfois de nombreuses urgences à gérer et il est très facile de se perdre pour agir de façon assez automatique et ne plus être efficace, on agit alors comme un robot. Cela en plus n’est pas très agréable à vivre. En changeant sa perception de la situation, les choses n’ont alors plus la même teinte.

Imaginez lors d’une intervention en montagne au cours d’un accident. Il y a une équipe au sol qui voit seulement autour d’elle son environnement directe et une autre équipe qui est à bord d’un hélicoptère. Cette autre équipe à une vue d’ensemble du lieu et pas seulement de l’environnement directe.

vue du sol @Tourisme Creuse

Quand nous sommes pris dans une urgence et identifiés à nos pensées. Demandez-vous ce que sera cette urgence dans une semaine, voir dans 6 mois, 1 an. Cela permet de prendre un certain recul et de se décoller de cette situation. Nous sommes comme cette équipe au sol qui ne voit que son environnement direct et qui a besoin de prendre un peu de recul comme le fait l’équipe à bord de l’hélicoptère. C’est le cas quand nous avons une vue à long-terme de la situation sans être pris dans les tourments passagers.

Tout est d’ailleurs très relatif, on fait une montagne de certains problèmes mais que sont-ils à l’échelle des 13 milliards d’années de notre univers, par rapport à toutes les transformations subite par notre planète à chaque instant. En élargissant peu à peu sa vision. On ne voit plus alors les choses sous le même angle.

Comment devenir l’équipe à bord de l’hélicoptère pour être plus serein ?

vue du ciel @pascal.kryl

Tout se que l’on souhaite réaliser prend un certain temps pour s’actualiser. Si par exemple, vous souhaitez faire pousser une plante, il faudra d’abord planter la graine puis jour après jour, l’arroser, la mettre dans les meilleurs conditions pour grandir et se renforcer.

Tout prend un certain temps, on ne peut pas tirer sur la plante pour la faire pousser plus vite. Pourtant, notre culture regorge de méthode « vite et facile » à l’image des cours pour être plus productif en 2 semaines, plus en forme en 1 week-end, etc.

Ces méthodes vont servir de pansement sur le court-terme mais ce qui est à l’origine du problème demeure inchangé. Les mêmes causes produiront les mêmes effets. Changer en profondeur sa façon de faire et de voir les choses demande du temps et des efforts à l’inverse du pansement qui agit tout de suite mais ne résout rien sur le long terme. Il peut-être utile pour soulager mais en aucun cas une solution durable.

On peut appliquer cela dans de nombreux domaines de notre vie, manger équilibrer et de façon non excessive au lieu de manger n’importe quoi puis de prendre des médicaments pour contrebalancer le déséquilibre. Mais tant qu’on ne change pas son habitude alimentaire, les mêmes problèmes apparaitront encore et encore. Le médicament soulagera à court-terme mais ne résoudra en rien la cause à l’origine du problème.

C’est la même histoire avec la productivité, la problématique est posé sous l’angle : « Comment en faire toujours plus ? On peut enchainer les méthodes sans succès tant qu’on n’a pas totalement changé sa vision du problème, à savoir se focaliser sur ce qui est vraiment important sans se perdre dans le reste. Le fait d’utiliser une nouvelle méthode va avoir certains effets sur le court-terme, mais le fait de faire 2 fois plus vite des choses inutiles ne va rien résoudre.

Je l’ai déjà souligné mais il me semble bon de le répéter. Attention au piège des attentes. On se laisse assez facilement prendre comme nous sommes habitués aux grandes promesses mais rien ne s’obtient sans efforts. Il est facile de trouver sur Internet des offres proposant des techniques pour atteindre la sérénité rapidement et facilement. Ce qui à mon sens est impossible, il n’existe pas de raccourci pour développer son habileté dans un domaine. Il faut des efforts, de la patience, de la régularité pour que cela s’actualise peu à peu et que les résultats apparaissent d’eux-mêmes.Les nouvelles graines plantés, la nouvelle façon de faire ayant des conséquences différentes. A chaque fois, notre résultat n’est que le reflet de notre niveau actuel, il n’est ni bon, ni mauvais mais simplement un indicateur. Notre ego va surement venir s’en mêler en posant des attentes et sera donc déçu, et tout le problème se situe bien là dans ses attentes au lieu de prendre la réalité telle qu’elle est et ne rien rajouter.

Avoir une aspiration, un cap à suivre pour ne plus se perdre :

Que se soit pour atteindre le bonheur, être plus en paix ou toutes sortes d’objectifs personnels, c’est important d’avoir un cap à suivre au quotidien pour savoir précisément dans quelle direction aller. Sans ce cap, on va se perdre au gré des circonstances et au gré de ce qui va nous dicter le mental en fonction de ce que les circonstances auront réveillées en lui.

En ayant par exemple comme cap d’être heureux, on va alors se tourner vers les facteurs qui permettent d’apporter ce bonheur en étant focalisé sur le fait de les cultiver et d’éradiquer tout ce qui va venir perturber ce bonheur.

bateau avec un cap @Ermining Gwenn

Sans cap, nous sommes comme un bateau qui avance sans aucune direction qui va donc au gré des vents et des courants dans n’importe quelle direction. En ayant un cap à suivre, quand le vent est favorable on peut alors se laisser porter et profiter de ce qui est favorable. Par contre, parfois le vent tourne et nous entraine dans une autre direction. A ce moment là, il faut être habile pour ramener le bateau dans la bonne voie sans se laisser entrainer. Parfois les choses avanceront vite et parfois pas du tout. Le tout est de bien rester sur son cap.

Si jamais la tempête est trop forte et nous emporte. Alors une fois le calme revenu, on se remets dans la bonne direction et on repart alors pour avancer dans cette direction, encore, encore et encore pour finir à la longue par arriver à la bonne destination.

Le doute va parfois venir nous attraper en nous murmurant subtilement qu’on n’est peut-être pas au bon endroit. Si vous l’écoutez, vous allez changer de cap et tout le chemin déjà parcouru jusque là sera alors perdu, ce qui serait bien dommage. En ne l’écoutant pas, on avance à nouveau un peu plus sur le chemin. Ce qui n’empêche pas de faire des ajustements de temps en temps mais cela est le fruit d’une mûre réflexion et non pas de l’impulsion du moment.

En étant régulier et en avançant jour après jour en posant à chaque fois un pas nouveau, c’est comme si vous mettiez un moteur à ce bateau au lieu d’attendre que les vents vous emportent au gré des courants marins. Ainsi l’habileté se construit au quotidien et se renforce en profondeur.

vague @thiery49

Sans une claire aspiration, on va se laisser attraper dans les automatismes du quotidien et ne pas faire ce qui est vraiment utile. C’est ainsi qu’on se fait attraper par pleins d’urgence qui viennent sonner à notre porte faute d’avoir construit en amont la bonne structure pour que ces urgences n’aient pas lieu où en tout cas bien moins souvent. Plus besoin de gérer une urgence liée à un mal-être quand on a de bonnes habitudes en mangeant de façon équilibré et en pratiquant la méditation au quotidien. Les causes du problème ont été limités, il a donc bien moins de chance de se manifester.

Cela reste encore assez facile jusqu’à cette étape. On sait tous intuitivement ce qui serait bon ou pas pour nous mais il reste à chaque fois un grand obstacle qui est celui d’appliquer et de vivre cette aspiration.

Le mental va vite nous ramener dans ce qui est connu, en nous faisant subtilement dévier de ce qui était prévu. Ainsi, je dirais que la meilleure méthode de productivité et d’efficacité est la méditation pour voir ses tendances et dans quoi cela nous embarque. Sans cette clarté et cette vision de la situation telle qu’elle est, il est bien difficile de pouvoir faire ce qui convient. Comment solutionner un problème sans voir ce qui est à l’origine du problème. On peut avoir les meilleures idées du monde mais si on n’est pas en mesure de les mettre en œuvre à cause de son mental, cela sera inutile.

Sachez que vous êtes toujours libre d’adopter la réponse que vous voulez dans votre vie. Notre liberté se situe dans le faite que nous avons la possibilité de ne pas répondre aux sensations, aux pensées et aux émotions rattachés au mental. En ayant cette liberté, cela veut dire que nous avons le libre choix de faire où ne pas faire ce que bon vous semble.

A vous de jouer pour le vivre et ne pas vous contenter d’une compréhension au niveau de l’intellect ! Au plaisir en espérant que l’article vous aura été profitable. 

creativecommonsbigCrédit photos dans l’ordre d’apparition: Tourisme Creuse – pascal.krylErminig Gwenn – thiery49

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !