Entrer en amitié avec soi pour être plus serein au quotidien !

Cet article participe au festival « à la croisée des blogs » organisé ce mois-ci par Sébastien du blog « vers une vie sereine ». Le thème du mois est « Comment vivre plus sereinement au quotidien ? ». Je suis heureux de participer pour avoir eu l’occasion d’échanger avec Sébastien, je vous recommande d’aller voir son blog qui vaut son pesant d’or. On y trouve d’excellents conseils pour en finir avec l’angoisse, l’anxiété et la déprime. J’apprécie Sébastien tout particulièrement comme il a eu une démarche proche de la mienne. Il a démarré un blog pour partager ses difficultés (les angoisses dans son cas) et comment il se guérit.

J’ai déjà abordé ce thème au cours d’un autre événement inter blogueurs dans lequel je parlais de mes 3 habitudes pour être plus serein au quotidien. J’aimerais donc aujourd’hui aborder les choses sous un nouvel angle.

Je crois de ma propre expérience que la sérénité est avant tout un état d’être, une perception positive de la vie, des évènements qui se déroulent. Tout est affaire d’angle de vue, si on voit tout ce qu’on n’a pas, tout ce qu’on a raté, c’est bien difficile d’être serein et confiant au quotidien. Maintenant si au contraire, on voit tout ce qui a déjà été accomplie, tout ce qu’on a (même si c’est peu, tout est dans l’état d’esprit, dans ce qu’on cherche à voir), la vie devient rapidement bien plus « rose » qu’elle ne l’était auparavant sans avoir changé pour autant. Je crois d’ailleurs que si je regarde ma vie 2 ans en arrière par rapport à aujourd’hui. Ce qui a surtout changé, c’est ma perception des choses, c’est à dire le regard, la façon de vivre un événement. Ce qui était perçue comme une difficulté n’a pas disparu mais je fais avec, c’est l’occasion d’apprendre, de grandir.

montagne
Montagne de l’Himalaya © REMY SAGLIER – DOUBLERAY

Je dis cela bien qu’en même temps, je fais ce constat au quotidien qu’on ne fait pas toujours ce qu’on veut avec soi-même. Ce que j’entends par là, c’est que nos schémas inconscients vont vite refaire surface et s’élever pour nous attirer où nous bloquer face à un événement où une tâche à faire. On peut observer, ressentir cela, c’est toujours là pendant un certain temps. Ce sont les fameuses limites auxquelles nous avons à faire face.

Si vous voulez changer une habitude dans votre vie, vous allez vite comprendre de quoi je parle ! On veut par exemple être plus serein mais on n’y arrive pas, cela ne correspond pas à ce que l’on ressent, il se peut que des angoisses, des douleurs s’élèvent. Cela agace et la machine infernale dans notre tête se mets en route.

Entrer en amitié avec soi pour être plus serein au quotidien :

Ce que je vous propose dans cet article, c’est de construire avec soi une relation d’amitié, d’être bon pour soi. Cela peut sembler stupide mais cela ne l’est pas du tout à mon sens. Faites l’expérience par vous-même ! C’est important d’accepter de ne pas y arriver parfois, de ne pas être à la hauteur de certaines attentes. Personne n’est parfait d’autant plus que la notion de perfection est subjective selon la perception de chacun. En étant content de ce qui arrive, tout va bien !

C’est d’ailleurs la même chose avec nos amis dans la vie, on se sent bien avec eux quand on est compris, soutenu et quand il y a de l’empathie. Quand une personne arrive avec ses « gros sabots » pour nous dire ce qu’on doit faire, comment on devrait vivre, on n’apprécie pas bien la chose ! C’est un peu la même chose qui se passe dans notre tête et qui va limiter notre sérénité au quotidien, nous couper en deux. On voudrait faire ou ne pas faire quelque chose mais on n’y arrive pas.

Je l’avais déjà écrit mais je le rappelle ici comme cela me semble important, n’oublions pas la force de nos schémas inconscients dans nos vies donc il n’y a rien d’étonnant à rencontrer des difficultés sur sa route. Tout est normal !

Voici quelques données (elles sont différentes selon les sources mais l’ordre de grandeur reste toujours assez identique)

– Le conscient traite 2000 informations/secondes

– L’inconscient traite 4 milliards informations/secondes

– Le conscient représente 17% du cerveau

– L’inconscient représente 83% du cerveau

– Au niveau du contrôle/perception/comportement, l’inconscient gagne haut la main avec 96 à 98%.

J’ai découvert toutes ces données il y a moins d’un an et cela m’a bien aidé à relativiser mes difficultés quand je souhaite écrire mais que j’ai des barrières intérieures très fortes qui me bloquent. Cela arrive, ce n’est pas grave. Je crois que l’on peut vraiment changer ses schémas intérieurs, rien n’est immuable mais que cela prend un certain temps d’où l’intérêt d’entrer en amitié avec soi, de s’accepter tel que l’on est. Je fais un petit pas modeste en avant, c’est peu mais ce n’est pas grave, c’est toujours un petit pas. Si vraiment je n’y arrive pas et bien tant pis ! Chaque jour, tout est à recommencer donc d’autres occasions se présenteront.

En entrant en amitié avec soi, la vie prend un tout autre aspect et devient bien plus agréable à vivre. En voulant faire des prouesses avec de fortes attentes, c’est la meilleure façon d’être déçu et d’abandonner face aux premières difficultés et ne vraiment pas d’être serein au quotidien en plus d’avoir l’impression désagréable de ne pas avancer.

Je reprends d’ailleurs un commentaire de Jean-Claude un lecteur qui disait à peu près ceci : « il n’y a pas d’échec ou d’erreur, on a simplement trouvé la solution à un autre problème ». Je trouve cela très vrai et inspirant pour mieux vivre.

J’apprécie Sébastien et je suis assez convaincu qu’il vit mieux ainsi sinon je veux sa recette ! Il est entré en amitié avec lui-même, en acceptant les difficultés au lieu de se battre contre les crises d’angoisses et leurs donner du pouvoir.

Dans tout les cas, nous sommes chacun là où nous sommes et c’est très bien ainsi.

Et vous, vivez-vous en amitié avec vous-même au quotidien ? Comment êtes-vous plus serein au quotidien ?

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !