Prenez soin de vous et gardez l’esprit ouvert !

Au fil du temps, plus j’expérimente ma vie et plus j’en arrive toujours au même point : l’instant présent et prendre le temps de faire les choses. Le cœur de la méditation et de la vie, c’est l’ATTENTION la CONCENTRATION en chaque instant. En dehors de MAINTENANT, le reste n’est qu’une illusion.

Habituellement, les pensées s’enchaînent les unes après les autres, la plupart disparaissent aussi vite qu’elles sont arrivées mais certaines nous détournent de ce qu’on était entrain de faire et nous font passer à autre chose. Plus la charge émotionnelle lié à la pensée sera importante, plus il sera difficile de ne pas être détourné.

Méditer n’est pas là pour amener à des états « supérieurs ». Comme pour de nombreux domaines, c’est bien plus simple. Méditer est un entrainement à l’attention, un entrainement à ne plus se laisser emporter par les illusions de notre mental. C’est la même chose que ce soit l’Attention sur sa respiration en période d’entraînement ou l’attention sur ce qu’on est entrain de faire le reste du temps.

C’est d’ailleurs pas simple du tout, plus je m’observe plus je vois comment mon esprit divague de ce qui était prévu. On comprends l’importance d’un entrainement régulier.

ying-yang

En allant trop vite, en voulant faire beaucoup de chose, on va accélérer le processus encore plus et fonctionner d’une façon plus robotique qu’humaine. On va se fatiguer bien plus rapidement. On devient insatisfait et il est dur de continuer pour aller de l’avant.

Il est important de prendre le temps de faire des pauses, de s’arrêter par exemple 10 minutes à chaque heure afin de se rappeler le but de son activité et ce qui est le plus important. Il n’y a pas de règles figées, c’est à chacun d’expérimenter et voir ce qui lui convient le mieux.

Voici maintenant deux principes que j’applique pour me faciliter la vie :

Rappelez-vous toujours les raisons de ce que vous faites et allez à l’essentiel.

Par exemple, quand j’ai une longue liste de kanji à mémoriser, cela est décourageant à première vue. Au lieu de voir combien ça va être long et pénible à retenir. Je me vois entrain de discuter et d’échanger en Japonais. Je sais que ça me permettra de vivre de beaux échanges. C’est la même chose en écrivant cet article, je sais que ça sera utile à certains lecteurs donc je suis ravis de ce que cela va apporter.

lotus

Notre journée est composé de différents « segments » comme aller au travail, manger, faire du sport, ect. Avant de démarrer chaque segment, rappelez-vous les raisons pour lesquelles vous faites cela. Cela très utile pour clarifier les choses et vous le remémorer par la suite. Avant de rencontrer une nouvelle personne par exemple, rappelez-vous : « Je veux un échange de qualité qui nous bénéficiera à tous les deux ». Si pour une raison quelconque, les choses venaient à mal se passer. Prenez quelques secondes de réflexions pour vous rappeler cela. C’est très utile pour éviter d’alimenter la situation et la grande plus désagréable sans que cela n’apporte rien à quiconque. L’interlocuteur a sans doute ses raisons d’être de mauvaise humeur, cela le regarde. Il en subira les conséquences immédiates en ne ressentant aucun bien-être dans l’instant. Si les choses se passent à merveilles, savourez l’instant.

Cela n’ait pas forcément très naturel au départ mais comme toute chose à force de répétition, cela devient de plus en plus évident. Vous pouvez l’écrire au début si cela vous aide. Partager avec ce blog m’aide beaucoup pour mettre les choses au clair et discuter avec vous. Je perçois de grands changements depuis la création de ce blog donc merci à vous ;)

En ayant l’esprit ouvert, en pleine conscience, les choses iront facilement d’elles-mêmes. Alors qu’en perdant cette ouverture, en ayant un faible niveau de conscience de ce que nous faisons, ce sont nos vieilles tendances et habitudes qui prennent alors le dessus et qui dirigent. On a envie de faire pleins de choses pour être productifs et avancer le plus vite possible pourtant ce n’est pas là le plus efficace.

Pour savoir quel est notre état actuel, il suffit de s’observer et de voir dans quel état d’esprit on se trouve. En état de tension, la négativité qui nous anime ne repose sur aucune base valide, ce sont nos projections et croyances limitantes qui refont surfaces. A l’inverse, en ayant un esprit ouvert et vaste, c’est notre vraie nature qui peut alors s’exprimer. C’est agréable, on se sent bien et on est concentré et efficace.

Le fait d’être irritable, d’être négatif est une alerte qu’il est temps de prendre du recul, de la hauteur par rapport aux choses.

« Si vous mettez un œuf juste devant vos yeux, vous ne voyez plus que l’œuf. Si vous l’éloignez de vos yeux, vous voyez toujours l’œuf mais également tout le reste » Citation du Dalaï-lama.

esprit-paix

Au lieu de vouloir en faire toujours plus ou plus vite, mieux vaut faire le tri dans ce qui a de l’importance et mettre des priorités. On fait beaucoup d’efforts pour acquérir des choses inutiles. Le progrès et la technologie sont vraiment très utiles pour nous rendre la vie plus facile et ainsi pouvoir utiliser le meilleur de nous-mêmes. Ce qui n’est plus le cas si on en devient esclave. C’est passer à côté du véritable intérêt du progrès. C’est la même chose pour l’argent, si c’est pour nous faciliter la vie et accroître notre liberté d’action, nous donner la possibilité d’exprimer notre potentiel, c’est une excellente chose. Si c’est pour devenir une source de tourment, où en est l’intérêt ?

Et vous, comment-faites vous pour garder l’esprit ouvert, frais et disponible au quotidien ? Merci de partager votre expérience pour le bien de tous.

creativecommonsbigCrédit photos (dans l’ordre d’apparition): h.koppdelaney – Thai Jasmine (Smile..smile…Smile..)h.koppdelaney

26 thoughts on “Prenez soin de vous et gardez l’esprit ouvert !

  1. Bonjour Jonathan,

    Tu as tout à fait raison dans tes dires, cet article me plaît bien…

    Je trouve que la répétition et surtout la visualisation aide beaucoup à obtenir ce que l’on veut dans la vie…Bon ce n’est pas toujours un succès immédiat mais à force de persévérance, certaines personnes dont moi avons tendance à s’obséder et cette obstination peut nous mener à un moment donné dans la bonne direction :)

    Lorsque j’entame quelque chose de bien précis, il me faut souvent du temps pour prendre ma décision, mais je me dis sans cesse « Je peux réussir, je vais réussir, j’en suis capable » et je n’abandonne jamais même si les résultats prennent plus de temps…
    et ainsi j’arrive à accumuler de petites réussites, qui vont me mener à celle dont j’ai toujours rêvé :)
    Comme on dit petit à petit, l’oiseau fait son nid :D

    1. Bonjour Ali,

      Je te rejoins tout à fait, au départ les choses sont grossières pour ensuite s’affiner de plus en plus pour aller jusqu’au résultat souhaité ;)
      C’est d’ailleurs au départ que les choses sont les plus difficile car on ne perçoit pas les résultats de tous ses efforts bien que les choses se mettent en place petit à petit.
      Merci pour ton témoignage ;)

  2. Salut Jonathan,

    Tu dis quelque chance très vrai dans cet article : « Plus la charge émotionnelle lié à la pensée sera importante, plus il sera difficile de ne pas être détourné ». Quand la charge émotionnelle est forte, il est très difficile de se défaire de nos pensées et on en vient même parfois à avoir des pensées négatives.

    La citation de l’oeuf est également pas mal :)

    A bientôt.
    Dorian

    1. Salut Dorian,

      Je suis ravis que l’article t’ais plu ;) Les pensées qui réveillent des choses importantes en nous sont de bons indicateurs pour se connaître et voir se qui nous bloque et ainsi comprendre certains comportement. Même si ce n’est pas agréable sur le moment, c’est assez « utile » une fois la prise de recul revenu.
      Ensuite chaque chose en son temps afin d’être prêt à affronter la difficultés de façon graduelle.
      Pour la citation de l’oeuf, tout l’honneur en revient au Dalaï-Lama ;) A+

  3. Bonjour tout le monde,

    C’est tellement mécaniquement vrai, Jonathan !
    Voici ma méthode qui vaut pour moi, bien sûr, chacun étant la propre clé de sa propre libération.

    1 – Je constate que je suis un assemblage d’éléments, un « fonctionnement ».
    2 – je constate que seul ce qui existe est le « maintenant ». Ce qui est passé est notre livre d’histoire personnel (dont de nombreuses choses sont communes à tous, nous permettant ainsi de vivre ensemble), le futur est de la construction mentale.
    A. David-Neel disait : l’existence est un flux d’évènements impermanents se succédant appuyés les uns sur les autres, en dépendance les uns des autres, dans le mélange des causes et des effets.
    Le fonctionnement que je suis, utilise au présent le contenu du passé, pour construire un avenir passant ainsi à côté du « vivre ce qui est maintenant » (en grande partie).
    3 – je constate que je prends conscience de ce principe de fonctionnement, de cette mécanique.
    4 – je me demande quel est ce quelque chose qui fait naître la conscience qui elle, n’est que le nom que l’on donne au contact entre le mental et un stimulus, une réaction donc.
    Ce quelque chose n’est ni grand ni petit, sans couleur, sans saveur, sans forme, sans masse, etc, etc…
    Et je me baigne dans ce non-né, non formé, non-existant mais sans lequel rien ne peut exister, qui est donc l’essence de tout, même de la conscience.

    C’est difficile à exprimer. J’espère n’avoir saoulé personne.

    J’ai parlé de ma méthode (ce que je ne fais jamais) pour répondre à la demande d’échange de Jonathan. Peut-être sera-t-elle utile à certains. C’est le voeux que je forme.

    1. Bonjour Vincent,

      Merci pour ton apport qui m’amène à réfléchir et grandir. Les 3 premiers points me « parlent », beaucoup de maîtres le transmette à leur façon. Par contre, le 4ème point est nouveau pour moi.
      Je perçois ce que tu veux dire et c’est un mystère.
      Merci de ce que tu apportes et de la profondeur de ton message, je suis ravis d’apprendre ;) Cela me permet de voir les choses sous un autre plan et relativisé bien des choses et me poser certaines questions.
      Pourquoi faire ce que je fais, comment être dans l’instant présent et être à chaque instant à sa place sans s’égarer ?

  4. Et bien cela résume bien tout ce que je n’arrive pas à faire en ce moment….
    Trop de charge émotionnelles dans trop de choses…. Je m’éparpille!

    Pas facile en ce moment….

    Bonne journée!

    1. Bonjour Géraldine,

      On traverse tous des périodes plus ou moins délicates. Je te comprends donc surtout ne te juge pas en quoi que se soit. Prends le temps d’observer ce qui se passe, de comprendre ton fonctionnement, ce qui monte dans ton esprit sans parti pris comme si tu étais un témoin extérieur à la situation. En voyant ce qui se passe, tu seras plus en mesure de prendre les décisions qui conviennent.
      Tu peux noter, tiens dans telle situation, je ressens une tension et faire le lien avec d’autres situations similaires et ainsi de suite.
      Je ne dis pas que c’est facile mais à force de répétition, je suis sûr que tu peux te transformer petit à petit.

      Prends soin de toi et tiens-moi au courant de ton évolution ;) A+

  5. Bonjour Jonathan,

    Oui, c’est vrai, la méditation est simple… mais c’est pas facile. Les gens confondent souvent simplicité et facilité. L’esprit est sans cesse assailli par des pensées et et il n’est pas si facile de rester concentrer sur ce que l’on fait dans l’ ici et maintenant. Pourtant la concentration est la base du bien être. Alors continuons notre « entrainement » et méditons chaque jour.
    Amitiés
    Christian

    1. Merci Christian,

      Tu as raison de préciser que simple ne signifie pas facile. La méditation est un processus comme tout ce que l’on apprends.
      Pour être plus précis, je dirais que méditer, c’est une attitude non pas pour faire le « vide » de pensée mais apprendre à ne pas les alimenter et les laisser partir aussi vite qu’elles sont venus pour ne pas en être esclave ;)
      A+

  6. Salut Jonathan,

    Un article qui tombe à pic pour moi !
    Tout comme Géraldine je traverse une période fortement chargée en émotion. Avec mon blog j’étais très occupé et je ne prenais plus le temps pour les choses essentielles.

    Merci de rappeler ici les fondamentaux de la méditation, j’en avais besoin.

    P.S: Quand je vois à quel rythme effréné tu publie tes articles, en plus de plus en plus intéressants je me demande quel est ton secret ;( Cela viendrait-il de ce fameux challenge couldbraining ? Je me pose des questions !

    A très vite !

    1. Salut Cédric,

      Je suis ravis que l’article te soit utile, ton blog m’est également utile donc merci pour ton travail. Je comprends ce que tu vis, on veut faire pleins de chose puis ça « chauffe » intérieurement et au final plus rien n’avance.
      J’ai fais ce constat sur moi et sur d’autres personnes.
      J’aimerais te révéler un secret pour te permettre de publier tes articles mais je pense que les choses sont plus simples, j’ai plus de temps libre pour me consacrer au blog et un peu plus d’expérience dans la publication. Maintenant ceci dit, bravo pour ton évolution car ton rythme de publication a beaucoup augmenté également ;) Maintenant, il faut voir aussi le qualitatif sur la quantitatif.
      Comme pour la méditation et tout ce qu’on apprend, c’est un long processus. Développer un blog, c’est la même chose. C’est dur au début avec beaucoup d’efforts à fournir puis petit à petit les choses s’affinent et tu seras où passer du temps et comment aller à l’essentiel ;)
      A+

  7. Bonjour à tous

    Au réveil , en générale je me sens légère , comme
    si j’étais nettoyée pendant la nuit.
    Si ce n’est pas le cas , je cherche la raison de ma
    préoccupation.
    Quelque soit mon état d’esprit je le révise par une
    petite méditation pour ne se laisser emporter par
    le mental qui se réveille dans la journée.
    Comme je suis entourée par les arbres , je commence
    à écouter les bruits de la Nature .
    Je tourne vers le lumière et je me laisse imprégner
    de sa force irrésistible .
    Je me sens toute neuve et joyeuse pour redécouvrir
    que j’existe dans un monde merveilleux, malgré certaines
    difficultés qui ne sont là, que pour renforcer mon
    envie de vivre pleinement et dignement.
    Chaque jour est un nouvel espoir de me réaliser et
    de trouver de saines et bonnes résolutions.
    Comme tout change sans cesse j’avance sans me
    trop attacher aux événements , mais plutôt les découvrir de moment en moment.
    Mon bonheur intemporel , est le fruit des longues années
    de recherche de bien être..même si il y encore la souffrance
    ce n’est que passagère .Grâce aux grands penseurs
    comme Krishnamurti et grâce à Bruno Lallement
    qui nous a merveilleusement transmis les enseignements
    des sages ….j’apprends à utiliser mes ressources le mieux
    possible .
    Merci de m’avoir lu
    Gabriella

  8. Bonsoir Jonathan,

    Aujourd’hui, tu as parlé d’un point très important voire même dangereuse, et que la plupart des gens n’y fassent pas attention, c’est l’accélération.

    on cherche toujours le sucées rapidement, et quand on découvre une nouvelle activité, on est hyper motivé, et on commence à y travailler pendant des heures et des heurs sans faire de pauses comme tu l’a signalé dans ton article, et sans prendre un jour de repos.

    résultat des courses, on abandonne vite, car on a pas obtenu ce qu’on cherchait rapidement.

    Amicalement
    Abdelmalmek

    1. Bonjour Abdel,

      Tu as très bien expliqué les choses.On ne s’en d’ailleurs pas compte la plupart du temps, Il faut un minimum de recul pour l’observer dans un premier temps puis petit à petit, on peut changer les choses ;)
      Merci pour ta participation au blog ;)

  9. Salut Jonathan,

    j’espère que ce ne sont que « des belles phrases »
    mais il y a le contenu aussi dans mes messages.
    J’ai « payé » le prix de mon bonheur, je l’ai cherché et
    j’ai creusé pendant longtemps dans les trésors
    spirituels.
    Dans le feu d’action je n’ai pas aperçu les pièges
    qui m’attendait.
    J’ai tout quitté il y longtemps pour me retrouver ,
    mais j’ai glissé sur les événements inattendus
    et je mes suis brulée les ailes .
    Grâce aux personnes qui sont comme vous , on
    a envie de continuer la vie en beauté.
    On trouve « toutes les raisons » pour être malheureux
    mais quand un jour on commence à  » voir  »
    on ne peut plus continuer de désespérer , chaque
    jour est une hymne à la vie , un cadeau en plus .
    Merci Jonathan , pour tout ce que vous faites, pour la
    qualité de vos articles et pour le « coude de pouce » pour
    Cédric.
    Bonne continuation
    G@briell@

    1. Merci à toi également Gabriella pour partager ton vécu. Je me retrouve dans tes phrases en m’étant aussi « brûlé les ailes » même si au final, c’est une expérience pour apprendre et grandir.
      J’apprécie beaucoup ta joie de vivre, cela me remplit de bonheur. Bravo à ta contribution pour la planète, je suis ravis que le blog m’amène à des gens géniaux comme toi ;) A+

  10. correction
    il faudra « un coup de pousse  » à moi aussi
    en orthographe ..

    merci
    G@briell@

    1. Pas de problème, j’ai fais la modification. Ce n’est pas moi qui te sera d’un grand secours en orthographe comme ce n’est pas mon fort mais en tout cas, continue ton écriture car tu as un très bon style ;) A+

  11. Eh , oui Jonathan , nous sommes tous géniaux
    même si nous le savons pas , car la force qui nous
    a crée , elle est géniale !
    Comme tu dis, les « échecs » nous ne font que grandir ..
    « C’est en forgeant , qu’on devient forgeron  »
    Et comme « la vie d’un être humain est aussi éphémère
    qu’un éclair dans le ciel « , nous n’avons pas de temps à perdre.
    Merci pour la Video « Life in a day  » des que j’aurais un peu
    plus de temps, je vais la regarder .
    Bien amicalement
    Gabriella

  12. Merci Jonathan ;
    j’ai vu « Life in a day » , les images époustouflantes
    en symbiose avec la vie quotidienne des gens
    ordinaires , comme nous, qui peuplent cette terre .

    Malgré des drames humains est un film optimiste,
    rempli d’amour, de tendresse et d’espoir.
    Chaque petite vie compte , chaque petite vie est
    une merveille en soi .
    Merci pour cette soirée enchantée ….
    Gabriella

    1. Bonjour Gabriella,

      Merci pour ton commentaire. J’ai beaucoup apprécié la simplicité de ce film que je trouve comme toi plein d’espoir. Cela montre les nombreuses réalité de notre monde et donc toutes les possibilités, les opportunités.
      C’est rafraîchissant pour ne pas perdre cela de vue et se rappeler que notre vie est un immense champs de possibilité comme le dit si bien Bruno Lallement ;)
      A+

  13. Bonjour Jonathan,
    ça fait plaisir de constater que nous avons la même
    vison sur le monde malgré nos différences .
    En plus je suis en train de tester que  » la vie est un
    immense champs de possibilité ».
    Parfois c’est incroyable comme le résultat arrive
    quand nous sommes motivé et persévérante.
    Mais il arrive…même quand on ne l’espère plus .

    Excellent week-end pour toi Jonathan,
    je vais saluer « mes vaches et les autres amis »
    pendant un moment.
    Bonne continuation à vous tous
    Gabriella

  14. Oui, Jonathan,
    c’est merveilleux quand on vit dans la nature
    après les grandes villes.
    C’était un choix ….de vivre près de la ferme de
    mes amis.
    Je peux y aller , quand je veux et je peux les aider
    quand ils ont besoin un coup de main.
    « Aider les autres , c’est s’aider soi-même »
    et je pense que c’est valable dans tous les domaines de la vie

    EXCELLENTE SEMAINE A TOUS
    et ressourcez vous dans la nature , si possible .
    Bien amicalement
    Gabriella
    ,

Comments are closed.