Garder l’esprit zen pendant un moment de stress !

Que faites-vous lorsque votre travail ou votre vie personnelle est une source de précipitation et de stress? Que faites-vous si votre vie est simple et relativement sans stress mais que quelque chose arrive et vous êtes tout d’un coup au milieu d’un stress ?

C’est le moment pour vous de prendre une dose d’esprit zen ! Qu’est-ce que signifie ? Pour être honnête, j’apprends toujours ce que c’est mais ce que j’ai pratiqué est un lâcher-prise constant. Prenons un exemple :

J’ai eu un retard important avec un projet et cela a réveillé du stress ! Mais quelle est la source de ce stress ? Ce n’est pas le travail qui n’est qu’une série d’actions. Ce n’est pas la date limite qui n’est qu’une contrainte temporelle. C’est ma réaction à ces événements externes – ma peur que je ne vais pas y arriver, que je vais gâcher le projet, que je sois stupide ou incompétent. C’est cette peur qui cause une réaction de stress enracinée dans un désir de vouloir que les choses se déroulent d’une certaine façon (à savoir ici vouloir respecter la date limite et faire les choses parfaitement pour bien paraître).

Et si je pouvais laisser de côté cette idée que les choses doivent se dérouler d’une certaine façon ? C’est un fantasme, un idéal, une idée sur laquelle je me suis arrêté. Cela pourrait tout aussi bien se dérouler d’une douzaine d’autres façons et la vérité est que je n’ai pas le contrôle total sur la façon dont cela se produira. Tout ce que je peux faire, c’est me concentrer sur les tâches à réaliser et laisser de côté cet idéal. Ainsi, je peux laisser tomber la peur et le stress qui y sont rattachés.

C’est cela l’esprit zen que j’apprends. C’est tout simplement un lâcher-prise qui engendre naturellement une tranquillité d’esprit quel que soit le chaos et l’événement apparemment stressant qui se déroule autour. Voyons maintenant plus en détail cet art du lâcher-prise pour développer un esprit plus zen.

L’art de lâcher prise en quelques étapes simples :

  1. Remarquez pourquoi vous êtes stressé. Quel événement externe vous stresse ? Pourquoi vous stressez ? Quelle peur s’est réveillée en vous ?
  2. Remarquez ce que vous portez en vous. Si votre réponse est la peur, c’est parce que vous avez probablement un fantasme/idéal en voulant contrôler quelque chose, en voulant que quelque chose se déroule d’une certaine façon, en souhaitant que les choses répondent aux attentes que vous avez. Si vous vous dites, « Il devrait faire cela » ou « Cela devrait être comme ça » alors vous tenez votre idéal/vos attentes.
  3. Réalisez que ce n’est pas réel. Ce fantasme, cette attente, cette envie de pouvoir contrôler les choses est juste inventé dans votre tête. Pour être juste, sachez que nous le faisons tous. Mais ce n’est pas une chose solide réelle et cela peut être lâché pour rester zen et en paix.
  4. Prenez conscience que cela vous fait mal inutilement. Cette idée qui vous colle à la peau que vous avez inventée vous cause du stress et rend votre vie moins agréable. Cela cause de la douleur dans votre vie. Réalisez-le pour bien voir toutes les implications que cela a sur votre vie.
  5. Lâchez prise. Si quelque chose que vous avez inventé de toutes pièces dans votre tête cause des douleurs, pourquoi le retenir ? Cela ne vaut pas le coup. En lâchant cela, vous libérez la douleur, vous être libre de simplement faire le travail prévu sans rien ajouter de plus !

L’esprit zen au milieu du chaos :

Donc, si vous travaillez de longues heures et que vous êtes stressé, c’est qu’il y a quelque chose à lâcher. Vous devez pouvoir simultanément travailler et être en vacances. C’est la pratique de l’esprit zen dont nous parlons ici. C’est-à-dire laisser aller, pouvoir respirer et sourire au milieu d’une journée de travail stressante.

La chose la plus importante à réaliser est que c’est stressant uniquement à cause de tout ce que nous créons dans notre tête. Donc, si nous pouvons créer une pratique constante de vigilance et de laisser aller, nous lâchons constamment le stress mental inutile.

Si la personne qui travaille avec vous vous donne un nouveau projet avec un court délai, ne laissez pas le stress vous envahir ! Notez, laissez aller, respirez et sentez le stress perdre de son emprise sur vous lorsque vous lâchez un idéal de perfection. Vous êtes maintenant libre et vous pouvez simplement faire la première action nécessaire. Dans tous les cas, c’est tout ce que vous pouvez faire !

Idem si un collègue ou client est en colère contre vous. C’est stressant au départ jusqu’à ce que vous vous rendiez compte qu’ils sont probablement en train de pester pour un problème qui n’est pas vraiment à propos de vous ! Ils sont stressés, ils ont une mauvaise journée et ils ont des difficultés pour faire face à ce stress. Donc ne vous attendez pas à ce que tout le monde autour de vous se comporte parfaitement, ce qui est évidemment un fantasme absurde. Lâchez plutôt cette idée et tendez votre coeur vers cet être humain qui n’est pas heureux. Comment pouvez-vous améliorer les choses pour cette personne, avec un cœur ouvert ?

D’accord, c’est plus facile à dire qu’à faire. Dans la vie de tous les jours, il faut beaucoup de pratique. Nous oublions souvent ce processus lorsque les événements viennent réveiller nos peurs ! Mais c’est très bien, la vie est une pratique constante. Continuez à pratiquer, et lâchez cette idée de vouloir être parfait. Juste en essayant, vous êtes déjà parfait !

J’espère que vous avez apprécié cet article et qu’il va contribuer à vous faire passer une journée plus zen et plus agréable. Si vous souhaitez aller plus loin et être accompagné personnellement, vous pouvez rejoindre mon programme de méditation en cliquant sur l’image juste en dessous. À très vite.

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !