Le bonheur « pour les nuls »

Chaque personne a sa propre définition du bonheur.

Pour une personne, le bonheur peut être une nuit dans un pub, à regarder un match de football avec ses amis… ou un autre jour en mangeant une glace tout en regardant un film !

Pour une autre personne, cela peut être la satisfaction d’obtenir une promotion au travail ou de recevoir une reconnaissance pour quelque chose qu’elle a accompli.

Quelqu’un d’autre peut trouver le bonheur par la prière ou la méditation. Si vous souhaitez créer une vie plus heureuse pour vous-même, il est utile d’être clair sur ce que signifie pour vous le bonheur.

Cela va influencer chaque décision que vous prendrez dans votre vie. Le type de travail que vous choisirez, le rythme de vie que vous choisirez, le type d’environnement dans lequel vous vivrez, votre attitude envers vous-même et les autres, et les activités auxquelles que vous allez donner la priorité.

Pour prendre les bonnes décisions, il faut être capable d’y voir clair et de bien faire la distinction entre le plaisir, la satisfaction et le bonheur inconditionnel. C’est ce que nous allons voir ici :

Le plaisir :

Le plaisir est le bonheur que nous éprouvons à travers le corps et les sens. C’est lorsque vous sentez la chaleur du soleil sur votre peau, en entendant le bruit des vagues et en ressentant la connexion avec nous-mêmes et les autres.

Aussi magnifique que cela peut-être, il y a quelques inconvénients évidents à la recherche du plaisir comme un chemin pour être heureux.

Cet inconvénient est que le plaisir est temporaire. Il va et vient. Il dépend de facteurs en dehors de nous-mêmes. Le plaisir peut être malsain, tout comme la santé peut être une source de douleur lorsque vous prenez un remède qui n’a pas bon goût et qui pourtant va vous guérir.

C’est un cul-de-sac, voyons un autre chemin :

La satisfaction :

La deuxième définition du bonheur, la satisfaction, est le bonheur que nous éprouvons quand nous réalisons avec succès un but, quand les choses vont bien, lorsque nous vivons des situations où des circonstances favorables.

Nous nous sentons satisfaits lorsque notre relation va bien, quand notre équipe de football gagne ou lorsque nous sommes promus au travail.

Comme le plaisir, le bonheur dérivé de la satisfaction provient de facteurs extérieurs à nous. Nous sommes heureux pour une raison particulière et cela est totalement dépendant des conditions à l’extérieur.

Quand les événements ne vont pas aller comme nous le souhaiterions, ce qui va immanquablement arriver tôt ou tard, alors la satisfaction va se transformer rapidement en son contraire qui est la douleur ou l’insatisfaction.

Lorsque notre bonheur est fondé sur des facteurs externes hors de notre contrôle, nous vivons sur un terrain glissant. Voilà pourquoi il est sage de ne pas mettre notre bonheur entre les mains de quelque chose de si incertain ! Cela nous amène au…

Le bonheur inconditionnel :

La joie authentique est le bonheur qui jaillit de lui-même depuis les profondeurs de notre être. C’est le bonheur des petits enfants qui sont heureux sans raison. C’est tout simplement leur nature d’être heureux. La joie inconditionnelle, qui ne dépend d’aucun facteur extérieur est le bonheur de l’esprit.

Cet état est le fondement de notre être, notre nature d’origine, c’est ce qui reste quand nous nous dépouillons, quand nous allons au-delà de toutes les histoires que nous nous racontons sur le bonheur et le malheur.

Être notre vraie nature, nous l’avons tous connu sans exception à un moment. Les coureurs de fond, les méditants, les artistes et les sportifs connaissent tous à un moment cet espace de bonheur sans conditions extérieures. Il peut également être déclenché par un magnifique coucher de soleil ou en ressentant un amour très profond.

Une prise de conscience intense du moment présent peut nous faire oublier temporairement toutes les notions telles que ma vie, mes problèmes, mes limites ou mon malheur.

Déchargés par les jugements, les comparaisons et les conclusions d’un mental conditionné, les jeunes enfants et les adultes qui vivent en consciences peuvent expérimenter cet espace de joie profonde et sans conditions particulières.

Maintenant que vous savez, ne vous trompez plus de route !

« L’amour véritable commence là où il n’attend plus rien en retour. L’amour véritable, l’amour inconditionnel, est sans attente. Plus tu donnes d’amour inconditionnel, plus il te reste. » Antoine de Saint-Exupéry

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !