Le succès selon moi, c’est …

J’écris cet article dans le cadre du festival « à la croisée des blogs » sur le thème: Pour moi, le succès c’est… En découvrant ce titre, je me demandais ce que j’allais pouvoir écrire puis en me concentrant la réponse est venu d’elle-même.

logo-croisee-blogs-435

Nous avons tous en nous un grand potentiel qui ne demande qu’à être développé. Révéler ce potentiel, vivre en accord avec ce que l’on est et le succès nous sera assuré. Beaucoup de personnes doutent de ce potentiel qui est pourtant en eux. Je vous propose de découvrir cette excellente vidéo pour vous en convaincre:

Nous avons tous un immense potentiel !

On se laisse très souvent duper par les apparences. J’ai grandi dans un petit village de Bourgogne avec comme ancien voisin un homme vivant dans une caravane avec de nombreux chiens. En regardant la vidéo que je partage avec vous au dessus. J’ai pris conscience que cet homme qui ne présente aucun des traits de réussite habituelle est par exemple très doué dans le dressage de chiens.

Ce n’est pas lui qui serait en mesure de m’enseigner la méditation mais si j’avais un chien, ça serait une personne  très approprié pour savoir comment s’en occuper. Au lieu de voir de voir ce qui ne nous plait pas chez une personne, pourquoi ne pas se focaliser sur ce qu’il y a de meilleur. La réalité est la même dans les deux cas, la seule différence est notre point de vue.

Nous avons tous certaines compétences particulières, certaines sources d’intérêts qui fait que naturellement on en sera beaucoup plus sur ce sujet que  90% du reste de la population.

J’ai des amis avec chacun certaines connaissances, certains talents. Je leur en fait part afin qu’il se spécialise dans cette voie qui les intéresse et dans laquelle ils sont doués mais pourtant ils n’y croient pas eux-mêmes. C’est bien plus notre façon de voir la réalité que l’absence de capacités qui bloque  notre succès.

« Les batailles de la vie ne vont pas toujours aux plus forts ou aux plus rapide. Tôt ou tard, celui qui gagne est celui qui pense qu’il peut » Citation de Vince Lombardi.

Je me souvient l’an dernier d’un ami qui fait de la musique, qui a même eu l’opportunité de faire la première partie d’un concert. Bien que cette opportunité lui ai été servi sur un plateau, il ne l’a pas saisi « Je ne suis pas prêt, je dois encore peaufiner mes sons » m’a-t-il dit. Personnellement, en ayant un esprit vierge sans connaissance particulière en musique, simplement en écoutant je trouvais sa musique de qualité. Ce n’est pas un hasard que des professionnels lui ont fait cette proposition. C’est un grand gâchis que seul moi et quelques personnes aient pu en bénéficier car il y passe le plus clair de son temps et fait ça avec passion.

La réponse que j’entend également est: « Beaucoup de gens en savent beaucoup plus que moi, je ne suis qu’un(e) débutant(e) ». Pourtant à chacune de mes questions, les réponses précisent affluent. Le problème n’est pas le manque de compétence mais l’état d’esprit, cette croyance qui est persuadé d’un état de faite qui ne correspond pas à la réalité. Tant qu’il en sera ainsi, rien ne pourra changer. Et c’est ainsi que l’on retrouve pleins de gens avec de grandes capacités inutilisées. Je n’écris pas cela pour blâmer qui que se soit, c’est simplement très dommage. C’est un gâchis à la fois pour eux-même et en même temps pour le reste de l’humanité qui n’en bénéficiera pas.

potentiel

J’ai remarqué que les critiques ou la peur des critiquent, de ce que d’autres pourraient en penser paralysent beaucoup alors que c’est plutôt un processus naturel. C’est agréable de se voir couvert de louange mais beaucoup moins lorsque l’on doit faire face à des visions assez différentes. Tout est une nouvelle fois, une question de point de vue, de façon de percevoir les choses.

Pourquoi la critique est un processus qui arrivera inévitablement et en quoi ce n’est pas vraiment un problème ?

A chaque instant quelque soit notre vie actuelle, notre façon de penser, de parler, d’agir va inéluctablement plaire à certaines personnes et déplaire à certaines autres. C’est impossible qu’il en soit autrement car nous avons tous un vécu différents, des attirances particulières.

Cela n’est pas vraiment un problème mais plutôt un avantage pour être entouré des personnes qui nous correspondent le mieux. Ce que j’entends par là, ce sont les personnes avec lesquelles la résonnance sera très forte. Ce sont ces personnes qui nous feront grandir et évoluer vers ce qu’il y a de meilleur en nous.

Les autres ont simplement un point de vue et une vision différente de la vie pour tout un tas de raison. La façon de percevoir les choses est essentielle. La critique n’est pas une attaque personnelle mais simplement un autre reflet de la situation qui s’exprime. Si le but est délibérément de blesser, la personne ne fait qu’exprimer la négativité en elle et s’il n’y a aucune résonnance en nous, cela n’aura aucune prise. Si cela blesse, c’est qu’il y a une part de nous qui va faire écho et prendre cela pour vrai. C’est une indication très précieuse pour mieux se connaître et prendre conscience de cela et grandir vers plus de liberté intérieure.

Cela m’arrive d’être blesser ou mal à l’aise. Ce n’est pas agréable à vivre sur le moment. Avec la méditation et la prise de recul, je remercie cette personne ou cette situation qui me fait grandir et je passe à autre chose. Cela se reproduira de toute façon à nouveau donc pourquoi en faire un problème?

Les évènements sont ultimement neutres, il se passe à chaque instant de très nombreux changements. Notre esprit va se focaliser sur certains et ne même pas remarquer d’autres. Cela sera différent d’une personne à une autre. C’est ce qui fait que nous sommes uniques et notre potentiel unique. Une critique ou une façon de blesser ne fait que révéler ce sur quoi une personne est focalisé et sur ça façon de percevoir le monde.

Les débats politiques entre partisans sont intéressant à observer et finissent dans un dialogue de sourd ou chacun reste campé sur ses idées du début. La critique ou le point de vue différent peut permettre d’enrichir si c’est l’intention de son interlocuteur.

On peut voir la vie sous son regard le plus sombre ou bien se focaliser sur ce qui fonctionne, ce qu’il y a de meilleur en chacun comme le font les personnes qui rayonnent. Je ne parle pas uniquement des “Maîtres spirituelles” mais de tout ceux qui sont à leur place et vivent la vie à laquelle ils aspirent. Cela peut-être par exemple un boulanger qui aime son métier et se lève chaque matin content d’aller préparer son pain.

Ultimement personne n’a raison ou tort, la réalité est neutre mais notre façon de voir les choses impliquera des états intérieurs différents et donc des résultats différents. Chaque pensée, chaque petite graine n’aura pas la même teneur et n’aura donc pas naturellement les mêmes fruits quand sera venu le temps de la récolte.

En conclusion, pour moi le succès est de vivre pleinement ce que l’on est à la fois pour en bénéficier soit-même et en même temps permettre à l’univers de bénéficier de se rayonnement. En n’étant pas à sa place et insatisfait de sa vie, on ne se rend assurément pas service, et encore moins aux autres. Les personnes qui utilisent leurs potentiels et sont à leurs place rayonnent naturellement sans qu’il n’y ait rien de plus à faire. Je les remercie du fond du cœur pour toute l’inspiration envoyé.Clignement d'œil

creativecommonsbigCrédit photos (dans l’ordre d’apparition): M0les

24 thoughts on “Le succès selon moi, c’est …

  1. Hello Jonathan !
    Bravo pour ce nouvel article de qualité.
    Voilà une belle vision de ce que devrait être le succès.
    Ca change de tout ce qu’on peut entendre et lire à propos de la réussite dans le domaine du développement personnel.
    Je pense en particulier à tous ceux qui veulent toujours donner une meilleure image d’eux-même, qui croient que pour être quelqu’un il faut être plus fort, plus beau, plus riche qu’un tel… une belle illusion.
    C’est très propre à notre culture, basée sur la compétitivité, l’individualisme et dominée par la peur.
    La perfection n’existe pas et on ne peut de toute façon pas plaire à tout le monde puisque chacun à son point de vue, son histoire personnel.
    Il convient de rester ouvert et de faire place à l’écoute.
    Chacun a des capacités. A nous de les découvrir.
    En tout cas bravo encore pour cet article qui je pense peut apporter beaucoup à tous les lecteurs… et une belle synchronicité au passage car je venais juste d’écrire quelques idées autour du même sujet pour un futur article !

    A bientôt sur la toile

    1. Salut Cédric,

      Je suis ravis que cet article te plaise. Merci pour ton commentaire. Chacun à son idée du bonheur et du succès. Pour ma part, je ne crois pas que vouloir copier un modèle peut fonctionner mais je me trompe peut-être ! Si cela convient à d’autres personnes, c’est très bien. Je crois qu’il n’existe aucune règle figé, c’est au cas par cas.
      Super si tu prépares un nouvel article, j’irais le lire quand il sera prêt.

  2. Bonjour Jonathan,

    Malheureusement, le premier obstacle pour réussir, c’est soit-même. Je suis à San Francisco. J’ai rencontré une Taiwan aise de 28 ans… On a bien sympathisé.

    Elle me disait que son travail la faisait chier…Ses passions étaient la musique ( le violoncelle) et elle avait l’esprit artistique…

    Elle m’a fait écouter ses morceaux… C’était Fantastique. Elle a joué devant moi…Je lui dis : « Créais une chaîne Youtube… » C’est EXCEPTIONNEL ce que tu fais, tu devrais en faire profiter aux autres…

    Et là, je voulais imaginer sa réponse….lol

    Elle m’a sorti le classique « elle souhaite améliorer ses morceaux… » Elle m’a dit que cela n’intéresserait personne….

    Bref, vous avez compris l’idée, l’auto-destruction vient de soit-même.

    Je vous souhaite vraiment à tous de continuer tout ce que vous faites, vous faites un bien FOU pour la société !! :)

    A bientôt.

    1. Salut Maxence,

      Merci pour ton commentaire. C’est vrai que l’on cherche souvent à l’extérieur de nous les solutions alors que tout est sous nos yeux. Les barrières internes sont un grand obstacle tant que l’on en a pas conscience.
      J’espère contribuer à l’épanouissement de certaines personnes ;)
      A+

  3. Bonjour Jonathan, merci pour ton article et pour la vidéo, ils sont de qualité. On est tous doués, à nous de découvrir nos talents et d’essayer de les partager.

    zenie

    1. Merci Zénie pour ton commentaire.

      Je suis totalement d’accord avec toi, c’est dommage que peu de gens réalisent l’immense potentiel en eux. On est là pour changer ça ;)

  4. Bonsoir Jonathan

    Un point m’a plu dans le début de ton article, c’est le potentiel.

    C’est vrai qu’on juge souvent le gens (on se juge soi-même) en parlant de succès. Mais on devrait plus regarder le potentiel. Tout les gens qui on atteint le sommet sont passés par la phase ‘je ne suis pas encore au top mais j’en ai le potentiel’.

    Du coup, ce n’est peut-être pas la peine d’attendre d’être au top pour se révéler. C’est le potentiel qui doit se réléver.

    1. Bonjour Jérôme,

      Je te rejoins tout à fait, mon frère fait des interviews des meilleurs athlètes et ce ne sont pas ceux qui étaient le mieux partie au départ qui sont arrivés au sommet de leur discipline. C’est ceux qui y ont cru profondément et travailler jour après jour pour réaliser leur rêve ;)

      Le plus grand obstacle n’est rien d’autre que nous-même. A méditer.

  5. Hello Jonathan,

    C’est bien vrai, le succès vient de nous-même à travers ce que l’on pense, ce que l’on dégage et ce que l’on attire. Mais cela passe également par notre réseau : savoir s’entourer des bonnes personnes.
    Et comme tu le dis, on ne peut pas plaire à tout le monde et il ne faut pas accorder trop d’importance à ce que disent les personnes qui ne suivent pas nos idées.

    A bientôt.
    Dorian

    1. Bonjour Dorian,

      Tu as raison de parler de l’importance de l’entourage. J’ai la chance au Japon d’être dans une « bulle » assez sympa. Les choses ne seraient pas identique si j’avais droit chaque jour: ‘qu’est ce que tu fais? C’est pas réaliste, blablabla ».
      C’est utile je pense dans un premier temps de se couper de tout ce qui « parasite » le temps de se renforcer jusqu’à ne plus prêter attention. Cela regarde simplement les personnes en question. A+

  6. Ouaho, quelle maturité!

    Merci pour ce très bel article Jonathan, complet, équilibré et plein de bon sens.

    C’est vrai que le fait de « se sentir prêt » peut-être un obstacle majeur pour aller de l’avant. Cette recherche illusoire de la perfection peut nous amener à rater des occasions en or que l’Univers et la Vie se charge pourtant de nous servir sur un plateau, tout ça parce qu’il reste toujours quelque chose à peaufiner.

    La sagesse se vit dans l’instant présent, le seul qui existe réellement. Mais nous avons souvent tendance à négliger ce qui est en nous attachant à ce qui était ou à ce qui sera ou pourrait être. Pourtant, le moment présent contient tout ce dont nous avons besoin pour trouver le chemin de l’épanouissement.

    Merci pour ces rappels essentiels qui, j’en suis sûr, aideront beaucoup de lecteurs.

    Bien amicalement,
    Jean-Marc

    1. Bonjour Jean-Marc,

      Comme tu l’as bien expliqué, c’est important de trouver le bon équilibre entre travail et perfectionnisme.
      On ne sera jamais parfait de toute façon lol. La seule réalité est celle de l’instant présent, tu as bien résumé les choses. Merci ;)

    1. Salut Sébastien,

      Je suis ravis qu’on est la même vision, ce n’est pas un hasard si on échange régulièrement ;)
      C’est génial de pouvoir partager donc merci à toi pour tout ce que tu fais ;)

  7. Bonsoir Jonathan,
    j’aime beaucoup l’université des va-nu-pied et la façon dont Bunker Roy l’explique dans sa légendaire conférence.
    Chacun a sa place et l’univers entier devient paisible. Nous sommes malheureusement rattrapés par la place que nous n’avons pas eue dans notre famille et pas nos blessures du cœur qui nous font préférer la perfection à l’amour.

    1. Salut Hannah,

      Je partage tout à fait ton commentaire, c’est donc parfait que toi et d’autres soient-là pour changer tout cela et rendre ce monde plus paisible et harmonieux ;)

  8. Bonjour Jonathan,

    Le sucés dans la vie, c’est quelque chose de très difficile à définir. souvent on abandonne nos projets à la première obstacle, car on a peur de l’échec, parfois on préfère ne pas essayer, l’influence des personnes qui nous entourent, et de beaucoup de choses.

    parfois on pense à l’échec avant de penser au succès (l’erreur fatale).

    je te dis merci pour ton article qui donne des conseils inédits pour garder la motivation et penser au succès.

    Cordialement
    Abdel

    1. Bonjour Abdel,

      Si une personne abandonne un projet dès les premiers obstacles, elle peut s’interroger si cela est vraiment quelque chose qui lui tient à coeur. Ou alors, la barre était peut-être tout simplement placé bien trop haute pour elle.

      Je partage tout à fait ton avis, si on part déjà perdant cela devient impossible de réussir en dehors de tout ce qui se produire.

      Je suis ravis que les conseils te plaisent, cela me fait très plaisir ;)
      A+

  9. Excellent article Jonathan !

    Je profite de cette croisée des blogs à laquelle je participe aussi sur mon blog pour venir lire ta contribution.

    J’ai vraiment apprécié la lecture de ton article et je me suis reconnu dans certains points. Enfin j’ai reconnu comment je pensais il y a de cela quelques années…

    Le perfectionnisme ! J’étais une victime du perfectionnisme ! Je voulais toujours faire quelque chose de parfait si bien que j’ai réalisé beaucoup de projets qui n’ont jamais vu le jour et qui sont bien au chaud sur mon ordinateur.

    Aujourd’hui je suis si content d’avoir pu changer grâce au développement personnel. Je n’aurai jamais osé sortir un site comme « Penser et Agir » il y a de cela quelques années. Aujourd’hui, au fil des jours, le site évolue et c’est génial. Chaque nouvelle publication d’article peut être vue comme un petit succès.
    En tant que blogueur je suppose que tu dois tout à fait comprendre ce sentiment ?

    Aller au bout de ses passions et les partager, écouter les critiques des autres, ne pas se laisser abattre, ne pas chercher la perfection, etc. Tous ces conseils que tu donnes sont plein de sagesse Jonathan :)

    Un grand merci pour cet article qui en vaut le détour !
    Mathieu.

    1. Merci Mathieu pour ton commentaire sympa,

      Désolé de la réponse tardive, ton message était abusivement dans les « spams » donc j’ai modifié cela.
      Bravo pour ton évolution et ce que tu as réalisé ;) Beaucoup de gens ne le réalisent jamais mais toi oui et ainsi tu peux en faire bénéficier les autres. C’est un beau cadeau que tu te fais et que tu fais aux autres.
      Concernant mon blog, au fil du jours, je suis ravis de la contribution que j’apporte au monde. J’en suis le premier récompensé avec les échanges, les personnes avec qui j’ai discutés sur Skype et les messages sympa que je reçois. Sans le blog, cela ne serait sans doute jamais arrivé.
      Je suis persuadé que l’on crée tous la vie que l’on veut, et également que notre création plaira et déplaira inévitablement. Après, tout est une question de point de vue. Je peux prêter attention aux gens à qui cela déplaît ou alors regarder les gens pour qui ce site est positif et permet d’avancer. Je choisis la deuxième option ;)
      Si tu en fais de même, pas grand chose ne pourra t’arrêter !

      A+ et merci pour le commentaire.

  10. Bonjour Jonathan,
    « Vivre pleinement ce que l’on est » est une belle définition du succès. Le succès alors, pourrait être pour certains permanent ? .Et du coup représenter pour ceux qui ne l’ont pas atteint une quête dans leur vie ? je ne le voyais pas comme ça. Je ne pensais pas qu’on cherchait le succès, qui me semble moins haut en termes de valeurs. Je crois que c’est plutôt le bonheur.

  11. Bonjour Jonathan,

    Merci pour cet article atypique sur la notion de succès !

    « vivre pleinement ce que l’on est » résume bien l’idée que chaque personne devrait suivre sa voie, se développer et réaliser ses rêves.

    1. Salut Cédric,

      Tu as très bien résumé les choses, d’autant qu’en agissant ainsi on se rends service à soi-même mais également aux autres ;) A+

  12. Ping : À la Croisée des Blogs: Fin de l'Édition de Mai - Planete Coaching

Comments are closed.