Méditation guidée : la non-résistance aux pensées !

La non-résistance aux pensées :

Cliquez dans l’onglet en haut à droite pour télécharger cette méditation

Installez-vous confortablement de préférence sur une chaise le dos bien droit à moins que vous soyez familiarisé avec une assise les jambes croisées sur un coussin.

Gardez les yeux ouverts et faites quelques respirations profondes. Ressentez l’air qui entre puis qui sort de vos narines ! Dans cette méditation, vous allez vivre un moment de paix puisque vous n’allez pas vous attacher aux pensées, vous n’allez pas non plus essayer de les alimenter ou de vous en débarrasser. Imaginez un cheval sauvage que vous voulez apprivoisez. Si vous l’entourez de barrière, il va se débattre dans tous les sens. Au contraire, vous le laissez courir au large, gambader puis tout en douceur vous le ramener.
C’est de cette façon que nous allons vivre cette méditation, dès qu’une pensée arrive, vous ne cherchez pas à vous en débarrassez, vous l’observez simplement et vous revenez sur votre point d’attention.

Maintenant fermez vos yeux et scannez votre corps de haut en bas en tournant votre attention vers le haut de votre tête puis en descendant petit à petit le long du visage puis ainsi de suite jusqu’en bas de votre corps. Notez toutes les sensations au niveau de votre corps, notez les sons.

Respirez lentement, calmement tout en faisant cet exercice. Dès que vous perdez le fil, ce n’est pas grave, revenez simplement là ou vous vous étiez arrêté précédemment. Les pensées ne sont ni des ennemis, ni des amis, elles sont simplement là.

Voyez chacune de vos pensées comme les voitures qui défilent le long d’une route. Il ne vous viendrait pas à l’idée de courir après certaines voitures que vous appréciez ou de vous échappez si une voiture vous fait peur. Vous observez simplement tout ce balai qui se déroule sans résistance. Ce qui est est. Et vous revenez encore et encore sur votre corps.

(pause)

Maintenant, vous pouvez compter vos respirations avec la même ouverture aux pensées, aux sensations. Vous laissez ce qui est. Vous êtes en état de non-résistance !

Savourez pleinement ces instants de paix.

Vous pouvez maintenant ouvrir tout doucement vos yeux, vous pouvez légèrement vous étirer. Notez comment est-ce que vous vous sentez, est-ce que vous êtes en meilleur forme ? Est-ce que vous vous sentez apaisé. Cela vous sera utile au fur à mesure de vos exercices.

Laissez votre commentaire juste en-dessous. Comment s’est déroulé pour vous votre méditation guidée sur la non-résistance aux pensées ?

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !