Qu’est-ce que méditer jour après jour va changer dans votre vie ?

En méditant, vous allez développer une qualité de présence nouvelle dans laquelle vous n’avez plus le besoin de tout contrôler, vous êtes simplement présent à ce qui est sans rien ajouter de plus. Cela est peut-être abstrait pour vous. La grande différence est qu’au lieu de rechercher un état particulier comme c’est le cas avec la gestion des pensées, le contrôle des émotions ou la recherche d’un état de vide. La méditation est une approche unique puisqu’il s’agit d’apprendre à se familiariser avec ses états intérieurs.

silhouette composta da colori che medita

C’est bien sûr légitime de chercher de temps en temps à trouver un sens de paix. Pourtant, ne perdez pas de vue qu’en faisant cela, vous créez les conditions pour obtenir tout l’inverse. Je veux insister sur ce point comme méditer est unique en ne consistant pas à apprendre de nouvelles informations ou à obtenir un quelconque état particulier. Il s’agit plutôt de désapprendre ce qui nous empêche de faire un avec ce qui est.

Méditer est un apprentissage permanent pour lâcher-prise face à la volonté de contrôler et de saisir ce que nous vivons. Prenons un exemple concret pour illustrer :

Vous réussissez un examen et vous en concluez de façon automatique « je suis intelligent » où bien si vous ratez ce même examen, vous en concluez « je suis nul ». Ces conclusions sont des jugements qui nous desservent au quotidien.

Pour faire pleinement l’expérience de ce qui est, tel que c’est, la clé est de relâcher cette attitude de crispation ancrée profondément au fond de nous.

Attention, car en même temps la grande erreur consiste à faire de cette notion de lâcher-prise une nouvelle stratégie dans laquelle « il faut » lâcher-prise. Cette attitude vous fait passer totalement à côté du sens profond de la méditation qui est un geste de confiance totale envers la vie.

Pourquoi méditer jour après jour est-il difficile ?

C’est en fait très simple tout en demandant un grand investissement, car il faut beaucoup de travail pour retrouver la simplicité. La difficulté principale de la méditation tient au fait qu’elle nous confronte à nous-mêmes.

Face à une angoisse, le réflexe est de fuir au loin en regardant la télévision par exemple. La méditation vous invite au contraire à faire face à cette angoisse pour apprendre à vivre avec.

Une des erreurs les plus courantes est de vouloir faire le vide dans sa tête. Notre esprit est vivant est cette idée est irréaliste.  Dès que vous allez commencer à méditer, vous pourrez voir à quel point votre esprit est vivant et vagabonde sans cesse. Si vous cherchez à tout contrôler, cela va vous opprimer, la méditation consiste donc à apprivoiser votre esprit.

Qu’est ce alors qu’une méditation réussie ?

Bonne nouvelle puisque dans cette approche unique, il n’y a pas de méditation réussie et il n’y a pas de méditation ratée. Si la méditation a bien un sens, c’est précisément de vous délivrer du règne de l’efficacité à tout prix.

Méditer ne sert donc à rien au sens utilitaire du terme. D’habitude, on mesure ses efforts pour accomplir telle ou telle tâche. Là dans cet exercice, vous pouvez vous poser pour être tel que vous êtes. Il est bien sûr évident que la méditation procure de nombreux bienfaits pour votre corps et votre psyché. Mais à nouveau, si vous êtes focalisé sur un tel résultat en particulier, vous allez passer à côté et restreindre la portée et le sens de la méditation.

Abandonnez dès maintenant toute idée de progrès concernant votre méditation, il n’y a pas d’autre finalité que la pratique elle-même. L’idée de progrès nous conduit à nous projeter dans l’avenir en dénigrant l’expérience du moment présent.

Quand j’ai commencé à pratiquer avec la méthode de Bruno Lallement, ma motivation était étroite avant tout pour me débarrasser de moi-même. Méditer ne m’a alors pas conduit où je voulais aller. Par la suite, j’ai appris à rentrer plus profondément en rapport avec ce que je suis et à faire la paix avec moi-même.

Pour finir, je voudrais vous rappeler que penser n’est pas en problème en soi, c’est au contraire une merveilleuse faculté à notre disposition. C’est très différent de vivre vos pensées en laissant venir les idées à vous que de ressasser en permanence le même bavardage mental qui tourne en boucle.

À la suite de cet article, avez-vous compris le sens profond de la méditation ? Est-ce que vous avez envie désormais de pratiquer ? Laissez un commentaire juste en dessous.

© passiflora70 – Fotolia.com

28 thoughts on “Qu’est-ce que méditer jour après jour va changer dans votre vie ?

  1. Salut Jonathan,

    Je crois que tu as tout dit. La méditation aide a vivre dans l’acceptation des états et des émotions par lesquels on peut passer. Finalement c’est le non jugement de la situation, à ne pas confondre avec la résignation qui n’a rien à voir. Toutefois, cela offre de nombreux bienfaits mais ça c’est le petit bonus! Peut-être le sujet d’un autre article?
    Au plaisir de te lire bientôt pour un nouvel article.

    Magalie

    1. Salut Magalie, cela fait plaisir de te lire à nouveau. Tu as tout à fait compris ;) Et le piège est justement de rechercher certains bienfaits particuliers, c’est un gros piège comme cela va créer une tension et paradoxalement nous faire passer à côté du résultat recherché !

      Je suis ravi que de plus en plus de gens découvrent cette pratique si unique qui peut transformer bien des vies et des questions comme tout devient plus simple ;)

  2. j’ai essayé mais il est difficile d’être régulière ! avez- vous une solution pour garder le rythme journalier ?

    Merci pour vos bonnes explications sur la méditation.

    Cordialement et bonne journée !

    1. Bonjour,

      Déjà pour commencer, je vous recommande de vous enlever de la tête cette idée que c’est difficile d’être régulier car en effet ça va le devenir si c’est ce que vous croyez. Mettez cela en GROSSE PRIORITE le matin dans votre agenda avec de faire quoi que se soit d’autres et vous verrez que cela deviendra très facile comme il n’y aura plus besoin de courir pour trouver un moment de temps libre pour méditer.

      A vous jouer maintenant et vous savez que vous trouverez ce temps si vous en faites VRAIMENT une haute priorité, c’est à vous de voir ce qui a le plus d’importance dans votre vie. Bonne journée.

  3. Bonjour JOMATAN

    j’essaye d’être régulière depuis mon « engagement » avec
    ARNAUD.
    J’ai acquis un certain calme mental,et je gigote moins.
    Donc je confirme qu’il y a bienfaits mais ne pas FOCALISER
    dessus.
    Merci!

    1. Super, je suis ravi de lire ces changements. C’est super d’avoir pris cet engagement ferme pour éviter de se trouver des excuses pour les moments où vous avez moins envie de pratiquer ;)

  4. bonjour oui merci!! mais aillant pratiqué la relaxation pendant longtemps que je pratique toujours !! j’ai du mal à me laisser aller aux vas et viens des pensées, j’ai toujours tendance a vouloir controler et à me figer sur une pensée.

    1. C’est justement très différent de la relaxation puisqu’ici on ne cherche pas à se détendre mais à vivre en paix avec ce qui est, vous y arriverez par la persévérance et les bonnes instructions.

  5. je vous lis tjs avec grand plaisir car vous êtes simple et concret
    mais c’est humain je crois de chercher toujours le but ,le pourquoi du comment, c’est aussi notre éducation
    j’essaie de méditer tous les jours mais je n’arrive pas encore à aller au delà de 10 mn , in quart d’heure ! j’ai besoin de bouger , de penser à ce que je dois faire après… mais je persévère
    merci à toi pour ces conseils intéressants
    et je te souhaite bcp de chance dans ta nvelle vie

    1. Bonjour Danielle,

      C’est déjà beaucoup 10 minutes alors bravo pour ça pour commencer;) Je ne crois pas que se soit un problème en soi de faire tourner la machine à penser tant que c’est fait avec modération. Méditer permet d’amener cet espace dans lequel on n’a plus besoin de chercher le pourquoi du comment en étant simplement dans le moment présent en faisant un avec ce qui est. Au final, tout est affaire d’équilibre et de modération entre ces différentes énergies.

  6. je veux méditer pour m’accepter telle que je suis parce que je suis dans un conflit intérieur entre l’esprit et la raison je veux apaiser mon intérieur avant de détruire mon extérieur mon corps

    1. Très bonne résolution de commencer par l’intérieur comme tout par de là. Méditer permettra d’avoir cette expace pour prendre le conflit intérieur sous un angle nouveau et aller au-delà de ce conflit esprit et raison. Ce conflit vient de la tête qui pense. Ecoutez votre coeur et vous serez ce qu’il convient de faire, c’est une énergie formidable pour nous guider dans nos choix. Vous n’aurez plus à penser mais à ressentir au fond de vous ce qui est le plus essentiel.

  7. Merci pour votre article.
    A mon sens, la pratique de la méditation, nous aide à re-trouver cette unification profonde en soi. Cette unification ou unification avec nos instances, nous apprend des connaissances sur soi, développe en nous cette écoute profonde, nous procure du repos à notre mental, au lieu de nous servir, il est servit, il ne fait que nous informer.
    J’aime pratiquer la méditation, car elle me procure des moments de vie avec ma propre personne, me re-trouver avec moi même et me déconnecter de l’extérieur c’est ça faire le vide.
    Méditer c’est rompre avec l’extérieur pour passer à son intérieur; cela repose et fait vivre la paix.
    Effectivement pratiquer la méditation avec « force » cela ne fait qu’échouer cette pratique.

    1. Voilà c’est exactement ça, c’est se retrouver profondément avec soi, s’écouter et s’accepter pour vivre en paix. C’est une approche vraiment unique qui permet cette connection dont on n’est plus familier naturellement. Et cela fait beaucoup de bien de retrouver cette profondeur qui a toujours été là mais qu’on ne voyait plus.

  8. Oui j’ai compris ce qu’est la méditation, en fait je l’ai compris depuis longtemps, très longtemps.
    Cette envie de méditer m’est venue la première fois que j’ai vu un interview de Sa Sainteté le Dalaï Lama. Je devais avoir 13 ou 14 ans et de voir cet homme si simple si serein et tellement proche des gens je me disais qu’il devait avoir un « truc ».
    C’est « juste » sa vie emplies de compassion, de l’étude de textes sacrés et la méditation.
    J’habite un village reculé et il m’est difficile de me déplacer pour aller, justement apprendre.
    Je sais que je suis prête, je sais que c’est le moment.
    Peux tu m’aider ?
    Bon dimanche.

    1. Oui, internet permet justement de se libérer des distances physiques ;) Vous aurez justement la solution dans quelques jours ;)

  9. Bonjour Jonathan,

    Je découvre avec plaisir ton blog.
    Je suis également passionné et je pratique la méditation depuis 25 ans :)
    Félicitation pour tes conseils et articles de qualité.
    Bonne continuation ! :)

    Au plaisir d’échanger !

    Alex

  10. Bonjour Jonathan,

    J’utilise beaucoup de choses pour mon Bien-être mais la méditation est encore peu connu de mon côté, depuis quelques semaines, j’ai décidé de m’y intéresser de plus près, j’ai vu dans l’article que tu parlais de la méthode de Bruno Lallement, est-ce celle qui donne le plus de résultats d’après toi ou connais-tu une autre formation plus puissante, je préfère te poser la question étant donné que ton blog s’appelle « méditer pour être heureux ». Je te sens bien placé pour me répondre ;)

    1. D’après ce que je connais jusqu’à maintenant, la formation de Bruno est le top car elle est progressive et accompagné d’explication très concrète. C’est un gros plus comme méditer est assez abstrait au départ comme tout se passe dans notre tête et dans notre corps. Il y a peut-être mieux quelque part sur terre, avec Bruno tu es déjà entre de bonnes mains ;)

  11. Bonjour Jonathan,

    Un bel article qui nous rappelle les fondamentaux de la méditation. En effet, plus nous avons d’intentions en méditant, et moins cela marche. Les apports viennent par le seul fait de méditer et de s’accorder du temps pour s’écouter. On se sent mieux ensuite, sans savoir l’expliquer, mais c’est comme cela, et c’est bien.
    Et chaque séance est différente.

    Au plaisir de te lire. Bonne journée.

    1. Voilà, toujours garder l’esprit du débutant et être ouvert à ce qui est. C’est la clé à toujours respecter pour ne pas se perdre dans des chemins de traverses qui n’aboutirons nul part.

  12. Bonjour,

    « À la suite de cet article, avez-vous compris le sens profond de la méditation ? Est-ce que vous avez envie désormais de pratiquer ? »

    Oui, j’ai mieux compris le sens le de la méditation, enfin je crois… Connais-tu le livre « Zéro Mental » de Frédéric Vincent ? Si je ne me trompe pas, c’est de la méditation orientée pour faire le vide c’est bien ça ?

    Si j’ai envie de pratiquer ? Hummmmm je ne sais pas, j’ai l’impression que ça me faire fouiller profondément dans mes pensées et je ne suis pas sur de le vouloir. Je crois que me familiariser avec mon intérieur me fait peur, il y a des choses que l’on n’a pas envie de garder, surtout des émotions, alors le mieux (du moins ce que l’on fait tous ou presque) : c’est de les enterrer.

    J »espère que tu verras ce message et que tu y répondras si tu le trouves pertinent :)

    Merci d’avance,

    Henry. L

    1. Je ne connais pas ce livre dont je n’ai jamais entendu parlé. Vous n’en avez pas fini si vous voulez faire le vide car c’est la nature même de notre esprit que de produire des pensées et des émotions. Essayer de faire le vide pour voir.

      Que tu ais envie de voir où non tes émotions, elles sont là de toutes façons. La vraie question, c’est qu’est ce qu’on fait avec ça lorsqu’un point sensible est touché et nous destabilise et qu’est ce qui se passe quand ça gigote beaucoup intérieurement. C’est là où la méditation est un outil extraordinaire pour nous apprendre à faire la paix et lâcher-prise. C’est dans l’oeil du cyclone que vous pourrez mesurer vos progrès dans votre capacité à rester centré et présent.

Comments are closed.