Comment ne plus se comparer aux autres ?

Nous avons cette tendance naturelle de nous comparer aux autres. Et cela nous rend malheureux dès que quelqu’un a l’air d’avoir plus que nous où semble avoir plus de succès. Nous pourrions être satisfaits avec ce que nous avons, mais la comparaison avec les autres nous en empêche. Nous sommes alors insatisfaits et nous nous sentons mal.

Cette habitude est très ancrée et la première chose à faire est d’essayer d’en être plus conscient. Soyez présent, vigilant et observateur de vos pensées chaque fois que vous commencez à vous comparer aux autres. Puis à la place, commencez par reconnaître toutes les bonnes choses que vous avez, les choses que vous aimez, les gens présents dans votre vie et ressentez de la gratitude pour tout cela. Cette simple habitude va beaucoup améliorer votre niveau de bonheur.

Qu’est-ce qui ne va pas lorsque l’on se compare aux autres ?

Vous trouverez toujours quelqu’un qui ait moins bonne fortune et moins de réussite que vous dans un domaine particulier. Vous vous sentirez bien et fier de vous à ce moment-là. Votre ego pourra bomber le torse et se sentir fort. Puis dès que vous rencontrerez quelqu’un d’autre de meilleur que vous et qui a mieux réussi que vous, cela va générer des émotions négatives. Vous aurez l’impression de ne pas être assez bons et votre estime personnelle va s’effondrer. La clé est de sortir de ce processus, vous êtes unique et parfait maintenant comme vous êtes.

Il y a aura toujours des gens plus accomplis que vous dans certains domaines. Il y aura en même temps toujours des gens moins avancés que vous dans d’autres domaines. CELA N’A AUCUNE IMPORTANCE. Votre valeur n’a rien à voir avec cela. Chaque personne est unique et à inconditionnellement beaucoup de valeurs indépendamment des domaines dans lesquelles elle réussit ou elle échoue.

Comment sortir de cette habitude naturelle de se comparer aux autres ?

  • Être conscient : Nous comparons par habitude sans nous en rendre compte. C’est devenu un acte naturel donc la première étape est d’en devenir conscient. Soyez plus vigilant et plus observateur de ses pensées, cela peut être l’objet de vos méditations. Au bout de quelques jours, cela devient de plus en plus facile d’être conscient lorsque l’on commence à se comparer. C’est le moment pour…
  • Arrêter le processus : C’est l’instant idéal pour vous donner une pause dès que vous commencez à vous comparer. Ne vous en voulez pas pour cela, reconnaissez simplement ce qui se passe et tourner votre attention en douceur vers…
  • Ressentir de la gratitude pour ce que l’on a : Tournez votre attention vers ce que vous avez et non plus vers ce que vous n’avez pas. Pensez à la chance que vous avez pour la vie que vous expérimentez, pour le toit sur votre tête, pour les gens géniaux dans votre vie ou pour tout simplement être en vie…
  • Focalisez-vous sur vos forces : Plutôt que de poser votre attention sur vos faiblesses, demandez-vous quelles sont vos forces et célébrez-les. Pas pour vous vanter et vous sentir supérieur aux autres, mais pour les apprécier et en faire le meilleur usage possible.
  • Acceptez d’être imparfait : Personne n’est parfait, nous le savons tous intellectuellement mais émotionnellement, nous ne nous sentons pas bien lorsque l’on n’est pas parfait par rapport à l’idéal dans notre tête. Vous n’êtes pas parfait et vous ne le serez jamais, c’est la même chose pour moi et pour tout le monde. Bien sûr, c’est important de s’améliorer en sachant qu’on ne pourra jamais devenir parfait. En prenant les choses sous un autre angle, ce sont ces imperfections qui font de nous la personne que nous sommes et qui est parfaite ainsi.
  • Ne critiquez pas les autres : Parfois, nous critiquons les autres pour nous donner l’impression d’être mieux qu’eux. Cela n’amène à rien. Au lieu de cela, essayez d’apporter votre aide. Cela vous bénéficiera beaucoup plus qu’en critiquant.
  • Apprenez à vous satisfaire de ce que vous avez : Si vous voulez constamment ce que les autres ont, vous serez en permanence avec l’impression de manquer. C’est un cycle sans fin qui ne va jamais vous apporter le moindre bonheur. Peu importe ce que vous pourriez posséder, vous aurez toujours l’impression que ce n’est pas assez. Au lieu de cela, apprenez que ce que vous avez est déjà très bien et suffisant. Si vous avez de la nourriture chaque jour, des vêtements propres, des gens que vous aimez et qui vous aiment, vous avez déjà tout ce dont vous avez besoin pour être heureux.

Avec toutes ces étapes, vous pourrez abandonner la cruauté des comparaisons et arrêter d’être insatisfait avec tout ce que vous n’avez pas.

« L’amour authentiquement est la fin des comparaisons. »

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !