Nous sommes plus grands que nos pensées.

Cet article participe à l’événement Vidéo Inspirante, à l’initiative de Cédric Vimeux du blog Virtuose Marketing.

Tout d’abord, je tiens à remercier tous mes lecteurs et les autres blogueurs car c’est grâce à vous que j’apprends beaucoup. Un grand piège dans le lequel j’ai été longtemps aspiré: c’est celui de la pensé. Je pense toujours, on ne se transforme pas du jour au lendemain mais en sachant que c’est bien inutile d’alimenter donc autant profiter du fils de l’instant présent qui est toujours là quelque soit les circonstances dans lesquelles on peut se trouver. Le piège est de vouloir tout comprendre tout rationaliser au lieu de simplement observer et voir ce qui est sans rien rajouter. C’est tellement simple qu’on passe à côté de l’évidence.

Voici ces 2 vidéos pour illustrer qui valent plus que de longs discours.

 

Le piège de la pensée conceptuelle

 

J’ai découvert cette deuxième vidéo sur le blog de Régis du site momentpresent.com donc c’est à lui qu’en revient le mérite.

 

Nous sommes plus grands que nos pensées

 

J’espère que ces vidéos vous seront utiles. Maintenant, c’est à votre tour de vivre le moment présent. Bien que cela ne soit pas facile car l’esprit crée sans cesse de la pensée, à quoi bon en rajouter et alimenter. Sur ce point, à vous de jouer pour vous faciliter la vie. Fini alors les longs dialogues interne, la fameuse petite voix dans la tête qui se pose 1000 questions pour savoir ce qu’il convient de faire ou ne pas faire. En étant simplement présent à ce qui est, en ne rajoutant rien. La vie devient beaucoup plus simple. Ce qui doit être fait est fait puis c’est fini, pas besoin d’en rajouter. C’est très facile de se perdre et d’être coupé du moment présent mais quand vous vous en rendez compte, sachez que le fils de l’instant présent est toujours là, vous pouvez alors directement le reprendre, exactement comme en méditation !

Je vous souhaite du fond du coeur de vivre cette paix.

9 thoughts on “Nous sommes plus grands que nos pensées.

  1. Bravo
    J’ai regardé les deux vidéo très bien ms je suis en pleine dépression
    Et j’aimerais pouvoir me consentré pour m’en sortir au mieux quel conseille peut tu me donné
    Merci
    Didier

    1. Bonjour Didier,

      Déjà bravo pour avoir regardé les 2 vidéos et rechercher une solution. Je ne sais pas ce qui vous pose problème exactement. En étant déprimé, on ne voit plus que ce qui ne va pas, l’objet de nos tourments, sachez qu’il y a tout le reste et que tout cela vous est offert à chaque instant.
      Je vous recommande de méditer et de persévérer si cela est difficile. Quand quelque chose est profondément ancré en nous, c’est difficile de s’en défaire donc il faut continuer pour pouvoir s’en détâcher petit à petit.
      Bravo pour les efforts déjà réalisé, il faut aussi regarder tout cela, pas uniquement ce qui ne va pas.
      Bonne méditation ;)

  2. Bonjour,
    J’aime beaucoup E. Tollé surtout depuis que j’ai lu son livre « le pouvoir du moment présent ». Ce livre regroupe un ensemble de paragraphes répondant à des questions courantes. Il est d’une clarté rare ! Je le garde comme livre de chevet et lire puis méditer un paragraphe ou deux avant de se coucher, c’est top.
    Didier, ce livre calme parce qu’il fait voir les choses d’un autre oeil.

    Cela dit, si je peux me permettre de rajouter un petit avis sur celui de Jonathan, je dirais que la dépression est le résultat d’un combat interne qui s’éternise.
    Ce combat est celui qui oppose ce que l’on voudrait (mais que l’on n’a pas pour de multiples raisons) à un idéal, ce qu’on aimerait. Il est donc important de déterminer avec le plus de précision possible ces deux parties.
    C’est donc à vous que revient la responsabilité de choisir comment terminer votre conflit interne. C’est une grande responsabilité parce que tout baigne dans l’émotion, mais c’est le passage obligé, sinon,c’est sans fin.
    Dans le credo du samouraï, il est dit : je fais du courage mon sabre.
    Il en faut pour prendre certaines décisions et s’y tenir.

    Bonne réflexion.

    1. Je rejoins Vincent dans ces explications et merci au passage pour avoir clarifié la situation.

      C’est d’ailleurs a chaque fois ce conflit qui est à l’origine de pensées négatives, de mal-être. En n’ayant plus d’ego, plus d’attentes il n’y a plus de conflit.
      Ca rejoint la gratitude du moment présent, au lieu d’espérer, on est pleinement satisfait de ce qui est.
      C’est facile à comprendre mais de façon très insidieuse, l’ego ou tous ces idéaux vont venir se manifester. C’est un exercice pas des plus évident que de simplement observer ce qui se passe sans se laisser entraîner.
      Je vous souhaite d’y arriver Didier et de mettre fin à ce conflit interne.

  3. Bonjour Jonathan,

    Et oui, tel est le graal que nous recherchons tous… :-)
    Le simple fait de l’écouter nous ramène dans le présent…

    Merci pour ce moment
    Prends soin de toi

    Luc Mister-no-stress

  4. t’as pas l’impression de repeter comme un perroquet ce qu’on tas enseigne et ce que t’as lu , je parle des conneries de Tolle, du zen et du moment present par exemple. Des types comme eux ont dit qu’il fallait vivre le present et des cons comme toi essayent de le vivre lol…tout ca c’est bidon mec, tu aideras personne , tu joues juste a etre un maitre avec ton blog, t’es dans un trip gourou dans ta tete comme Tolle…lol. Saches que Tolle a eu bq de chance, toutes ses explications ne sont pas responsable de sa transformation. Les livres de Tolle, les meditations zen, les blogs comme le tien ne font que contaminer les gens. Contactes moi quand tu auras vraiment aide a eveiller ne serait ce qu’ 1 seul mec …lol

    1. Bonjour Doug ,
      merci pour ta sincérité et je voudrais te répondre
      si ça t’intéresse .
      Tout d’abord personne ne t’oblige de partager nos
      réflexions sur le sens de la vie .
      Tu es libre d’accepter ou de refuser des idées de
      chacun.
      Par exemple , de ma part je me suis détachée des
      réligions et je n’arrive pas à comprendre la réincarnation
      non plus.
      Mais je suis là pour essayer d’étre créative en réflechissant
      et pas en jugent les « croyances  » des autres.
      Je voudrais te répondre avec les mots de J. Khrisnamurti
      un des grands penseurs qui m’a donné les réponses à mes
      questions sur la vérité ,sur l’existance .
      « A travers les ages, les philosophes les plus profonds, les
      théologiens les plus érudits sont constemment tombés
      dans l’erreur qui consiste à identifier des constructions
      verbales à des faits.La pensée des groupes organisés
      n’est que répétition .La clarté n’est pas le produit d’assertions
      verbales, mais une intense perception de soi-méme.
      Ce qu’on répéte n’est pas la vérité, ce que vous devriez faire
      d’instant en instant c’est d’affronter la nouvelle provocation
      de la vie ,c’es se dénuder complétement , se dépouiller des
      accumulations du passé et aborder la provocation à la
      façon d’un étre neuf.
      Ce n’est que par la compréhension créatrice de nous-mémes
      que peut se constituer un monde créateur, un monde libre
      ou les idées n’existent pas.
      Une éducation qui nous enseignerait non pas « quoi  » mais
      « comment  » penser , par conséquent nous pourrions réagir
      à la provocation de la vie ,laquelle est toujours neuve,
      conformément à un point de vue ancien donc notre réponse
      n’est pas adéquate, elle manque de nouveauté , de fraicheur.
      La vraie libération est la liberté intérieure d’une réalité créative »

      Bien amicalement
      Réflechisssons ensemble sur cette créativité…..

    2. Merci à toi Doug pour avoir été à l’origine d’une réponse intéressante de Gabriella.
      Je ne cherche à convaincre personne, chacun est libre. Je partage les enseignements qui me font grandir, rien de plus.
      Si tu observes attentivement comment tu te sens en l’absence de pensées et comment tu te sens lorsque le mental tourne à pleins régime, tu y verras ton intérêt. Ma vie s’est beaucoup apaisé par la pleine conscience bien que tout ne soit pas encore parfait.
      Je te souhaite de vivre la même chose quelque soit la voie qui te convienne.

Comments are closed.