Pourquoi juger les autres est mauvais pour vous ?

Juger les autres peut facilement glisser vers un jugement identique envers soi-même. La vérité est que nous, en tant qu’êtres humains, nous avons tendance à fusionner avec nos jugements et à les percevoir comme la pure réalité. Réfléchissez-y un peu. Si souvent, ce qui se passe dans les disputes est que nous fusionner avec nos opinions. Nous fusionnons, ce qui signifie que nous ne pouvons pas faire la différence entre ce qui est notre opinion et ce qui est la réalité. Et de cette façon, notre perception devient notre réalité. Cependant, ce n’est pas une réalité universelle. Nous finissons par croire nos pensées / jugements et à prendre nos pensées comme des faits. Nous croyons que cette personne est horrible. Nous croyons que le mobilier de cet appartement est laid. Nous croyons que le film était horrible. Au lieu de voir notre multitude de jugements comme une perception ou comme une lentille que nous mettons sur des situations, nous le voyons comme une vérité.

Pensez à la fréquence à laquelle cela se produit lorsque nous jugeons les gens, les films, les lieux et les choses. Nous ne réalisons pas que nous sommes le seul juge. Donc, si vous n’aimez pas un film, ce n’est pas que « le film était horrible », mais « je n’ai pas aimé le film ». Ces deux expressions expriment le même sentiment. Cela a un impact sur le niveau de conversation et la curiosité que nos mots apportent. Et en fin de compte, cela influe sur les jugements que nous faisons sur nous-mêmes.

Ce message traite également de la façon dont la langue utilisée pour décrire les personnes, les lieux et les choses peut également influer sur la langue que nous utilisons lorsque nous parlons de nous-mêmes. Nous faisons souvent des déclarations générales qui impliquent une sorte de vérité universelle. Remarquez comment le language que vous utilisez décrit les meubles (par exemple, «c’est laid») ou les gens (par exemple, «il est ennuyeux»). Le même langage que nous utilisons pour décrire d’autres personnes, des objets, des films en dehors de nous est souvent le même langage dur et impitoyable que nous utilisons pour nous juger. Les humains peuvent évaluer à peu près n’importe quoi d’innombrables façons, et pourtant ne pas voir que ce processus est arbitraire et non une propriété de la nature (par exemple, une rose est une rose même si vous la qualifiez de belle, laide, précieuse, muette, etc.). Nous ne voyons pas les choses pour ce qu’elles sont, nous voyons les choses à travers la lentille de notre esprit.

Donc, la prochaine fois que vous commencez à juger quelque chose ou quelqu’un d’autre, pensez à toutes les fois que vous avez jugé vous-même. Donnez la même miséricorde aux autres que vous voudriez pour vous-même. Vous êtes juste un point de vue et il y a autant de perspectives dans le monde qu’il y a de gens. Alors choisissez vos mots attentivement parce que nous enveloppons nos paroles avec des jugements qui sont autodestructeurs, négatifs et ne nous aident pas à nous rapprocher de nos buts et valeurs. Nous devons reconnaître que nous ne sommes pas les seuls à émettre des jugements. Les jugements sont simplement notre manière de voir le monde, qui est juste une perspective.

Restez dans le calme de la pleine conscience et vous verrez tout cela vous apparaître très clairement sans effort de votre part !

Si vous souhaitez aller plus en profondeur pour intégrer l’instant présent dans votre vie, vous pouvez rejoindre mon programme de méditation dans lequel vous êtes guidée pas à pas, vous recevrez des messages avec des étapes précises à suivre pour être sûr de progresser. Vous pouvez aussi laisser des messages quand c’est nécessaire et je vous aide pour ne jamais rester bloqué. Les membres actuels sont ravis et ont d’excellents résultats donc au plaisir de vous accompagner si vous le souhaitez. Il suffit pour cela de cliquer sur l’image juste en dessous. Excellente journée à vous.

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !