Comment se libérer du stress des attentes ?

Que ce soit quand vous commencez un nouveau projet ou que vous vous retrouvez dans une situation inconnue, vous êtes en territoire fragile et instable. Vous pouvez sentir le doute quant à savoir si vous pouvez faire face et vous faites donc tout ce que vous pouvez pour vous assurer que cela se passera comme vous l’espérez.

Le stress, la peur, le doute et la tension proviennent tous d’un attachement à un résultat spécifique, à la façon dont les choses doivent se passer. Nous voulons perdre du poids et être en forme (les résultats de l’exercice) ou être brillants dans notre nouveau projet et faire croire à tout le monde que nous sommes merveilleux.

Mais peut-être pourrions-nous à la place :

  • Réaliser que le résultat n’est pas toujours entièrement sous notre contrôle et c’est très bien ainsi. Parfois, d’autres personnes se mettent en travers ou sabotent involontairement un projet, parfois il arrive des choses auxquelles nous ne nous attendions pas. Parfois malgré tous nos efforts, les choses se passent différemment de ce que nous imaginions dans notre tête. Dans le cadre d’une tâche à réaliser, le résultat pourrait être pire que ce que nous pensions, nous risquons alors d’être blessé ou d’être déprimé si nous sommes trop attachés à ce résultat.
  • Comprendre que tout est possible et c’est très bien ainsi. Par exemple, nous n’obtiendrons peut-être pas un corps de rêve même si nous faisons de notre mieux sur ce plan, ou peut-être que nous ne terminerons pas le projet pour lequel nous nous investissons mais peut-être serons-nous en meilleure santé ? Peut-être que nous pouvons rencontrer d’autres personnes qui essaient d’être en meilleure santé, et peut-être que nous découvrirons de beaux paysages que nous n’aurions pas l’occasion d’expérimenter autrement ? Sur notre nouveau projet, peut-être que cela ne se passera pas aussi bien que nous l’espérons, mais nous pourrions encore profiter du processus, apprendre beaucoup, construire de belles relations, améliorer le processus en lui-même. Le résultat que nous espérons n’est pas le seul indicateur sur lequel faire reposer notre satisfaction. Et parfois le résultat réel sera meilleur que ce que nous espérions si nous sommes aussi ouverts à cela.
  • Se concentrer sur le résultat est préjudiciable. Cela nous amène à stresser, à apprécier moins le processus, parfois à ne même pas commencer quelque chose parce que nous ne pensons pas avoir une chance d’obtenir le résultat souhaité. Nous ne commençons jamais ce projet parce que nous pensons que nous ne pouvons pas y arriver. Mais comment y arriver si vous ne l’essayez jamais ?

Maintenant que faire si le résultat compte ? Vous êtes censé atteindre un objectif chiffré pour votre travail donc dans ce cas n’avez-vous pas besoin de vous concentrer sur le résultat ? Eh bien, vous devriez faire les actions qui sont les plus susceptibles de vous permettre d’obtenir ce résultat, planifier les étapes, puis faire ces étapes. Et comme vous faites chacune de ces étapes, vous n’avez qu’à être focalisé dans le présent sur le processus sans être attaché au résultat qui viendra naturellement de lui-même.

Examinons cela un peu plus pour voir comment le vivre :

Lâcher-prise avec l’attachement au résultat est une libération. Cela nous aide à être plus présents avec le faire, l’être, l’acte lui-même, plutôt que ce qui pourrait arriver dans le futur. Cela peut nous aider à avoir de meilleurs résultats et de meilleures relations parce que nous sommes plus concentrés sur les gens, sur le processus que sur l’objectif. Cela peut nous aider à avoir une meilleure relation avec nous-mêmes, en nous concentrant sur notre propre bien-être et calme intérieur plutôt que sur une source externe de bonheur possible (le bonheur ne vient pas des choses extérieures !). Sur quoi pouvez-vous vous concentrer au lieu du résultat ? Quelques bonnes idées :

  • L’intention. J’ai trouvé que mon intention de faire une tâche bien importe beaucoup plus que le résultat. L’intention est ce que j’espère apporter à la tâche plutôt que ce que j’espère en retirer. C’est ce que je veux montrer en ce moment, plutôt que contrôler la façon dont  je veux que les choses soient dans le futur. Par exemple : J’ai l’intention d’être attentif et d’apprécier la nature lorsque je vais me promener ou courir. J’ai l’intention d’être pleinement présent avec la personne à qui je parle, compatissant et ouvert avec elle. J’apporte cette intention et essaye de la laisser me guider.
  • L’effort. Au lieu de vous préoccuper de la façon dont les choses vont se passer, faites plutôt attention à la concentration que vous y portez, à l’effort que vous y consacrez, à la façon dont vous vous y prenez pour le faire. Combien d’amour et de soins donnez-vous ?
  • Le processus. Le résultat est le résultat du processus. Si vous n’obtenez pas le résultat souhaité, concentrez-vous sur l’amélioration du processus. Combien de soins prenez-vous pendant que vous le faites ? Comment pouvez-vous intensifier cela ? Ne vous inquiétez pas du résultat tant que vous faites attention à la façon dont vous faites les choses.
  • Le moment présent. Qu’est-ce qui est beau à propos de ce moment particulier alors que vous faites une action ? Que pouvez-vous remarquer ? Pouvez-vous être curieux , au lieu d’avoir un état d’esprit rigide ? Qu’y a-t-il à apprécier sur vous-même, sur l’autre personne, sur tout ce qui vous entoure, maintenant ?
  • Les relations. Beaucoup plus important que le résultat est la relation que vous avez avec les personnes avec lesquelles vous travaillez et avec qui vous passez du temps, ou votre relation avec vos proches. Lorsque vous vous concentrez sur le résultat, vous négligez souvent les sentiments des personnes avec lesquelles vous travaillez, vous les oubliez quand ils ne font pas les choses comme vous le souhaitez. Au lieu de cela, vous pouvez vous concentrer sur votre connexion avec eux, sur la façon de leur faire aimer davantage le processus, sur leur amour ou leur compassion.

Pensez à comment cela pourrait changer les choses pour vous avec beaucoup moins de stress et de tensions inutiles. Si vous travaillez sur un nouveau projet, vous pouvez laisser aller l’idée sur comment vous voulez que les choses se passent et vous concentrer à la place sur ce qui est beau sur le moment, s’amuser avec effort, être curieux, être plus aimant envers soi-même et les autres. Cela transforme chaque acte, chaque habitude, chaque projet, chaque moment avec les autres avec l’abandon de l’attachement à un résultat précis !

Pour méditer au quotidien et éliminez le stress en 1 à 5 minutes par jour, découvrez le programme "Instant Méditation" que je vous recommande en cliquant simplement sur cette image :