Comment vivre dans la simplicité de l’instant présent ?

Qu’est-ce que vous sentez, goûtez, ressentez, entendez, voyez si vous laissez tomber toutes les histoires qui peuvent se dérouler dans votre tête pour observer simplement ce que vous ressentez ? Quelles couleurs, textures, qualités de lumière, etc. pouvez-vous percevoir ? C’est une pure expérience sensorielle et il est rare que nous restions longtemps dans cet état.

Habituellement, nous sommes pris dans une histoire sur nous-mêmes, sur notre vie actuelle ou encore sur des situations avec d’autres personnes. Nous pouvons pourtant remarquer que même dans l’expérience pure sans rien ajouter de plus, que nous allons rapidement commencer à juger en souhaitant que les choses soient différentes, en nous fâchant ou encore en étant parfois frustré.

Maintenant, il n’y a rien de mal à penser à notre expérience comme c’est quelque chose de naturel. Mais il faut comprendre que cela va être la cause de l’anxiété, de nos peurs, et de nos frustrations. Lâcher-prise pour vivre simplement dans l’expérience pure est une façon dont nous pouvons traiter ces problèmes et ce à tout moment.

C’est d’ailleurs ce que la méditation est, c’est-à-dire une expérience pure. Beaucoup de gens le comprennent mal et imaginent: « Je ne devrais pas penser comme je médite ! » Ce n’est pas un problème de penser. Lorsque vous méditez, des idées apparaîtront de toute façon et vous vous perdrez dans un nouveau flot de pensées. Ce que vous allez faire en méditant, c’est de vous améliorer quand vous êtes perdu dans un flot de pensées pour le remarquer puis pour retourner simplement sur les sensations immédiates de votre souffle et sur le reste de votre expérience actuelle. La méditation est une formation pour rester éveillé plus longtemps au lieu d’être hypnotisé par son mental !

Parlons maintenant de l’expérience pure pour mieux comprendre qu’est-ce que c’est avec 2 exemples simples :

  • Vous ressentez quelque chose de froid sur votre peau (c’est juste une sensation). Puis vous pensez tout de suite, « Cela pique, je n’aime pas le froid, j’ai besoin de me réchauffer. » C’est votre histoire dans cette situation, votre interprétation, votre jugement. Cela peut vous rendre malheureux. Pourtant l’expérience pure du froid, sans jugement ni récit, n’est qu’une sensation et rien de plus.
  • Vous êtes dans un aéroport, il y a des bruits de personnes qui parlent tout autour de vous. C’est votre expérience sensorielle dans ce moment. Votre interprétation sur la façon dont les gens sont irritants en ce moment, ce sont vos pensées, vos jugements, votre récit, etc. Cette histoire dans votre tête peut vous rendre mécontent de la situation, mais les sensations ne sont que des sensations. Si maintenant, vous pouvez simplement constater votre expérience sensorielle :

Que pouvez-vous entendre ? Prenez un moment pour faire attention à toutes les sensations auditives que vous percevez. Quelle lumière pouvez-vous voir ? Quelle est sa qualité de luminosité ?
Quelles sont les couleurs et les formes que vous pouvez voir ? Profitez de l’information sensorielle visuelle que vous percevez.
Quelles sont les sensations tactiles que vous pouvez remarquer dans votre corps en ce moment ? Qu’avez-vous remarqué ? Pouvez-vous rester curieux de ces sensations en restant avec elles ?

Que se passe-t-il ensuite lorsque vous commencez (inévitablement) à penser aux sensations au lieu de rester avec elles sans rien ajouter de plus ?

Eh bien, cela peut conduire à nouveau à du stress, des frustrations et des tensions dès que vous vous perdez dans une interprétation de votre expérience. Vous n’êtes plus vraiment dans le moment présent mais vous pouvez vite en prendre conscience et laisser passer vos jugements sans les alimenter.

Ils ne sont généralement pas utiles, c’est juste une certaine version de « Je n’aime pas cette situation (ou une autre personne, ou quelque chose à propos de moi) et je veux que ce soit différent » ou bien, « J‘aime beaucoup cela et je ne veux jamais que cela se termine, pourquoi cela doit-il se terminer ? ». De toute façon, nous pouvons être malheureux, frustrés, nous accrocher à ce que nous ne voulons pas perdre ou rejeter ce que nous ne voulons pas expérimenter. Au lieu de cela, nous pouvons laisser tomber l’histoire, laisser aller le jugement et revenir aux sensations.

Nous pouvons continuer à nous améliorer en constatant si nous sommes «dans la tête» ou «dans notre corps». Cela signifie que vous savez si vous êtes perdu dans vos pensées ou si vous êtes présent avec votre expérience.

Une fois que nous constatons que nous sommes perdus dans nos pensées, nous ne devons pas juger. Nous pouvons simplement le remarquer et ensuite prendre l’habitude de revenir à la sensation. Quelles sensations pouvez-vous remarquer maintenant ?

Ne jugez pas les sensations, apportez-leur votre attention. Ne les repoussez pas et ne souhaitez pas qu’elles soient différentes, il suffit d’être curieux avec elles. Ne vous accrochez pas si vous ne les aimez pas mais notez-les avec gratitude et laissez-les s’écouler à la légère.

Cela revient à l’expérience pure avec attention et gratitude alors pratiquez maintenant et vous pourrez voir combien votre vie va se pacifier !

J’espère que cet article va vous aider dès maintenant en laissant aller vos jugement set vos interprétations pour revenir dans la pure simplicité de l’instant présent. Si vous souhaitez être accompagnés personnellement sur ce chemin, vous pouvez rejoindre mon programme de méditation en cliquant sur l’image juste en dessous. À très vite.

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !