Comment transformer vos pensées d’autocritiques ?

Si cela vous arrive d’être frustré par des pensées négatives qui ressemblent à : “Je n’aurai pas dû dire cela, je suis bête, etc. » alors, cet article va vous intéresser.

J’ai longtemps été embêté par ses dialogues intérieurs puis j’ai réalisé que cela n’apporte rien de constructif. J’ai donc appris (j’apprends encore) à accepter ces discours intérieurs et à faire la paix avec cette partie de moi-même. Aujourd’hui si ces pensées se présentent à nouveau, c’est une opportunité pour lâcher-prise et les laisser passer. En observant de près, j’ai remarqué que le processus pour transformer ces pensées se découpe en 3 étapes :

1. Observez vos pensées avec curiosité :

Imaginez-vous assis le long d’une rivière, observez vos pensées comme le flux de l’eau qui s’écoule. Parfois, cela va très vite, c’est agité et d’autres fois, c’est calme et plus doux. Résistez à l’envie de suivre certaines pensées qui vous critiquent. A l’inverse, accueillez-les et observez-les de près.

Cela ne semblera pas très naturel au début mais petit à petit, vous vous y ferez. Quand certaines pensées assez identiques reviennent souvent, nous les prenons trop facilement pour la vérité. Si je me vois en train de me dire par exemple : « tu es trop timide et trop calme », je résiste à l’envie de répondre, de dialoguer dans ma tête pour à la place observer et autoriser cette pensée à passer. Elle ne durera pas de toute façon.

2. Ressentez dans votre corps :

Acceptez que vous ne puissiez pas contrôler le contenu de votre mental, mais qu’en même temps vous pouvez apprendre à changer vos réactions et récupérez votre pouvoir. Quand vous pouvez identifier les sensations physiques qui déclenchent ses pensées, c’est alors le moment (encore plus que le reste du temps) de retourner totalement dans le moment présent. En faisant cela, vous récupérez votre pouvoir au lieu de le donner à vos dialogues intérieurs d’autocritiques. Vous pouvez guérir dès que vous n’êtes plus une victime vos pensées et que vous apprenez à vivre avec.

Quelques exemples de changements physiques qui peuvent se produire lorsque l’on observe de près ?

Vous pouvez voir votre respiration se modifier, certaines tensions apparaître dans le corps, votre rythme cardiaque s’accélérer, etc. Cela vous amène directement à la dernière étape :

3. Découvrez votre nouvelle réalité :

Quand vous mettez de côté vos nuages d’autocritiques, une nouvelle réalité peut alors voir le jour. Vous apprenez à voir et à apprécier vos forces et vos atouts.

Maintenant, vous réalisez tout ce que vous pouvez apprendre. N’ayez pas peur de laisser vivre toutes vos belles qualités. Vous ne serez pas une personne égocentrique en vous acceptant comme vous êtes.

Je vois par exemple dans mon cas toutes les qualités générées par la solitude : j’ai développé mon intuition, ma compassion et mon empathie. Aussi longtemps que je continue à respirer, je me sens mieux à propos de la personne que je suis. Et j’accepte ma façon d’être. Vous pouvez, vous aussi, faire la même chose. Devenez votre meilleur allié.

Au fil du temps, vous allez être habitués à laisser venir ces pensées négatives à la surface. Puis à l’image des vampires qui ont peur du soleil, vous allez amener ces pensées dans la lumière et ainsi retirer tous leurs pouvoirs. Elles vont alors naturellement se dissoudre. Vous vous sentirez plus heureux parce que vous ne laisserez plus se cacher vos merveilleuses qualités derrière ces pensées négatives.

Au lieu d’en être prisonnier comme jusqu’à présent, vous allez utiliser ces pensées d’autocritiques alimenter votre transformation. Laissez briller votre lumière intérieure et la bonne nouvelle est que vous pouvez commencer dès maintenant.

Arrêtez de vous détester pour tout ce que vous n’êtes pas. Commencez par vous aimezr pour tout ce que vous êtes. »

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !