Trouver le calme intérieur : comment se reposer au milieu du chaos ?

Il y a une partie de nous qui veut trouver la paix au-delà de tout le chaos, de toute l’agitation et de toutes les distractions dans nos vies. Nous voulons échapper à tout cela ou prendre le contrôle pour créer de l’ordre à partir du désordre. Nous voulons le calme, nous voulons le repos et nous voulons la paix.

Mais ce genre de recherches vers un bannissement du chaos et du stress n’est généralement pas possible, à moins d’aller dans les montagnes et de vivre dans un monastère. (Mais là encore, vous trouverez aussi du chaos.) Alors que pouvons-nous faire ? La réponse est de trouver le calme et la paix directement au milieu des difficultés rencontrées.

C’est une pratique avancée et donc si vous êtes nouveau avec la méditation, je vous suggère de commencer avec mes conseils pour débutant par la pleine conscience. Mais si vous avez médité un peu, vous avez déjà les compétences fondamentales pour rester calme et immobile même dans des moments chaotiques.

Dans cet article, je vais partager une pratique de repos à la maison puis vous parler de la façon d’utiliser cela au milieu des imprévus dans nos vies.

Méditation au repos à la maison :

Essayez ceci maintenant, si vous êtes quelque part où vous pouvez vous asseoir au calme (même dans un train ou un bus) pendant une minute ou deux, vous pouvez le vivre maintenant :

  • Asseyez-vous idéalement dans une position où vous vous sentez stable et ancré.
  • D’abord vérifier avec votre corps. Quelles sensations pouvez-vous remarquer ? Est-ce que votre posture est droite et détendue ? Quel genre d’énergie ressentez-vous en ce moment ? Qu’est-ce que ça fait d’être en vie maintenant ?
  • Puis vérifiez avec votre respiration. Votre respiration est-elle détendue ? Comment ressentez-vous votre souffle ? Quelle est la texture de ce souffle ? Gardez votre attention sur la respiration pendant quelques instants.
  • Ensuite, développez votre conscience à toute la pièce, y compris vous-même. Rien de particulier, juste une conscience générale ouverte à tout en ayant les yeux ouverts. Vous prenez conscience de toutes les sensations sans les étiqueter. Ne jugez rien, ne vous fixez pas sur quelque chose en particulier, ouvrez-vous à la pleine conscience d’un champ de sensations, à votre propre corps inclus dans ce champ sans être séparé de quoi que ce soit.
  • Dans chacune de ces étapes, si votre esprit commence à errer dans les pensées, remarquez-le (sans jugement) et revenez doucement à votre conscience du moment présent.

Si vous pouvez vous reposer dans cette conscience ouverte, revenez-y quand vous vous égarer. Nous avons tous cette idée de nous-mêmes, une structure que nous avons créée qui est «moi», mais en vérité, c’est juste un concept mental. Avec une conscience ouverte, cette conception peut tomber. Essayez-le pendant une minute ou deux, et voyez si vous pouvez laisser tomber ce concept mental de vous-même, de sorte que vous ne fassiez qu’une partie de tout dans votre conscience.

Ce que j’ai trouvé, c’est que dans les moments où vous pouvez le faire, c’est comme si vous reveniez à la maison. Pensez à ce que c’est que de rentrer à la maison (soit chez vous le soir, soit dans la maison de votre enfance après votre absence). C’est comme rentrer chez soi, c’est familier et confortable avec un sentiment d’appartenance. C’est là où vous appartenez, où vous êtes aimé, où vous pouvez être au repos. C’est le sentiment que vous pouvez avoir si vous vous reposez dans la conscience ouverte, avec votre sens du soi qui tombe et qui n’existe plus. Reposez-vous dans ce lieu d’immobilité, de connexion à l’infini.

Trouver le calme dans le chaos quotidien :

Si vous pouvez avoir un aperçu de ce sentiment de calme, d’être à la maison en paix dans la méditation ci-dessus (et ne vous inquiétez pas si vous ne pouvez pas encore, cela peut prendre un peu de pratique) alors vous avez un endroit dans lequel vous pouvez retourner à tout moment.

Dans un moment de stress ou de frustration, vous pouvez faire une pause et retrouver ce sentiment d’immobilité. Dans une dispute avec votre conjoint, dans le fracas du trafic routier, dans la difficulté à gérer toutes vos tâches quotidiennes, vous pouvez vous reposer en méditant, en retournant dans ce lieu de calme.

A tout moment de la journée, vous pouvez accéder à ceci :

  • Observez que vous êtes stressé et que vous ressentez un sentiment de chaos. Remarquez que cela vient d’une recherche de contrôle. Notez que cela vient d’un besoin d’être en sécurité, en étant attaché à une idée particulière.
  • Lâcher le sens de soi, juste en faisant partie de tout ce qui vous entoure. Reconnectez-vous au calme intérieur.
  • Trouvez un sentiment d’amour pour tout ce qui est dans votre conscience, un sens de compassion pour toutes les parties qui souffrent (vous-même inclus, mais aussi pour les autres), un sentiment d’amitié pour tout ce qui est dans votre conscience, un sentiment de curiosité, de douceur et de gratitude.
  • Continuez à faire ce que vous devez faire en ce moment en accomplissant vos tâches quotidiennes mais avec un sentiment d’immobilité au milieu du chaos, dans une connexion avec l’infini tout autour de vous et dans un sentiment de paix pendant que vous passez à l’action.

Il n’y a pas besoin de s’éloigner du chaos. C’est juste un mouvement dont on a besoin d’apprendre à vivre avec ! Chaque difficultés est une opportunité pour progresser  ;-)

Pour méditer au quotidien et éliminez le stress en 1 à 5 minutes par jour, découvrez le programme "Instant Méditation" que je vous recommande en cliquant simplement sur cette image :